Comment être un bon Joueur ?

https://www.zupimages.net/up/19/41/yx7t.png

Tout le monde s'est déjà posé cette question, comment être un bon Joueur de Quidditch ? La question n'est pas si simple que cela, il ne suffit pas juste de taper rapidement sur un clavier. Il faut aussi de la volonté et de l'entraide, ce qui est le plus important, rappelons-le, dans une équipe de Quidditch.

Nous avons tout d'abord le Capitaine, celui qui encourage toujours son équipe et qui est toujours présent pour les soutenir et les aider quoiqu'il arrive. Il est le pilier de l'équipe car sans lui il n'y aurait pas d'équipe. Pour être un bon Capitaine, il faut encourager, soutenir et aider chacun des joueurs dans son entrainement et dans son évolution.

Tout d'abord, nous avons les Poursuiveurs qui doivent être principalement rapides. C'est leur plus grande qualité, la rapidité, mais ils doivent aussi savoir se faufiler partout pour réussir à éviter les Cognards et attraper le Douafle avant l'équipe adverse. Le but des Poursuiveurs est de récupérer le Souafle puis de se faire trois passes pour pouvoir ensuite avoir la chance de tirer dans les but et de marquer alors trente points. Un bon Poursuiveur est un joueur qui aime le jeu en équipe car ils sont au nombre de trois et doivent jouer en communion ensemble pour pouvoir marquer un but ou intercepter les passes des joueurs adverses.

Puis, nous avons le Gardien qui a un rôle crucial dans l'équipe. Il doit apprendre à bien suivre le Souafle des yeux tout en évitant les Cognards. Un bon Gardien est un gardien qui arrête le Souafle pour que l'équipe adverse ne marque pas de points. Un bon Gardien est rapide et a les yeux partout lors d'un match, c'est très important de savoir bien observer ce qui l'entoure. Le Gardien est souvent visé par les Cognards pour permettre aux Poursuiveurs de marquer un but. En revanche, ne vous inquiètez pas, il sait se défendre.

Ensuite, nous avons les Batteurs qui, sans eux, nous sortirions très amochés de chacune des rencontres. Les Batteurs, qui sont deux, permettent à chacun des joueurs de ne pas recevoir de Cognards sur la tête. Ils empêchent les joueurs d'être assommés principalement. Pour être un bon batteur, il faut savoir viser pour envoyer le Cognard sur l'un des joueurs de l'équipe adverse. Mais attention, il faut aussi qu'un Batteur soit rapide pour lui même éviter d'être touché par un Cognard. Donc un Batteur est rapide et très bon viseur et s'il joue bien, il arrivera à faire évanouir un joueur pour un court instant. Mais cet instant suffit très souvent aux autres joueurs pour jouer leur rôle dans le match.

Enfin, nous avons l'Attrapeur, le joueur de l'équipe ! Celui qui peut mettre fin au match en attrapant le Vif d'or. Ce joueur a une qualité très très importante et je sais que vous vous doutez de laquelle je parle, la rapidité bien sûr ! Oui, un Attrapeur doit être le joueur le plus rapide car il faut l'être pour pouvoir suivre le Vif d'or et se rapprocher de lui petit à petit et pouvoir finir par l'attraper. Mais ce joueur doit aussi être très agile pour éviter les Cognards et se faufiler partout sur le terrain car un Vif d'or ce n'est pas gros et ça va partout, dans chaque recoin d'un terrain.

Tout joueurs d'une équipe a donc son rôle et sans lui, il serait difficile de gagner un match de Quidditch, lorsqu'un joueur ne peut être présent, toute l'équipe empathie. Un bon joueur de Quidditch est rapide mais ce n'est pas le plus important figurez-vous. Et oui, un bon joueur pense d'abord à son équipe et vient sur le terrain pour être avec elle, mais surtout et avant tout, pour s'amuser avec elle ! Rien ne vaut une équipe soudée, qui rit et qui s'amuse dans le sport que nous aimons tous. Un bon joueur est un joueur qui aime le Quidditch !

http://journal-gryffondor.poudlard12.com/public/_sceaux/L_equipe/kon.pnghttps://i.goopics.net/Dy098.png

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://journal-gryffondor.poudlard12.com/trackback/8980

Fil des commentaires de ce billet