Petits proverbes de mars


Les proverbes, tout le monde en connaît au moins un et ils servent souvent pour nous sortir de discussions compliquées.
Je vais prendre un proverbe que j’utilise souvent : « La patience est mère de toutes les vertus » car comme on dit « tout vient à point à celui qui sait attendre ».

Donc en voyant le printemps pointer le bout de son nez, je me suis penché sur quelques proverbes printaniers moldus que j’ai voulu mettre à la mode sorcière.

 

Commençons par ce premier proverbe : 

 

"Une seule hirondelle ne fait pas le printemps" 


L’origine de ce proverbe prend naissance chez le philosophe grec Aristote.

Le sens de ce proverbe peut se traduire par le fait qu’il ne faut pas tirer de conclusion hâtive sur un élément ou un fait.
On peut également le traduire par le fait qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

Pour illustrer ce proverbe, je vais prendre par exemple notre Préfète Maïwenn. Elle qui paraît si gentille aux premiers abords mais qui en réalité renferme un côté tyrannique à l’intérieur d’elle-même. Pour preuve, les Graoux l’ayant rencontrée sur la Terrasse pourront en témoigner (mais bon c'est aussi ça qui fait son charme, je l'aime bien tout de même notre petite Maïwenn). 


D’un point de vue sorcier, on pourrait l’interpréter littéralement par « un seul jobarbille ne fait pas le printemps ».

 

Continuons avec une petite citation pour faire écho au monde moldu :

 

« Après l’hiver vient le printemps »


Pour celui-ci pas de soucis de traduction, le printemps succédant à l’hiver il n’est rien de moins logique. Enfin sur la papier surtout car parfois la météo ne tient plus compte des saisons et cela est dû à plusieurs facteurs.

Mais chez nos voisins moldus, et plus particulièrement pour les adeptes d’une célèbre série « Game of Thrones » ce proverbe ne s’applique pas !
Et oui car la devise de cette série est « winter is coming », le printemps n’a pas sa place là-bas mais alors vous vous dites pourquoi parle-t-il de cela si le printemps n’est pas présent ?
Tout simplement car l’ultime saison arrive pour le printemps ! Donc oui « winter is coming » mais au printemps !

 

Après cette aparté, passons maintenant au second proverbe :

 

« A Saint-Valentin, le printemps est voisin »


Alors j’ai deux interprétations à vous proposer pour celui-là :

- La première qui est une interprétation chronologique : La Saint-Valentin étant le 14 février et le printemps le 20 mars on peut en tirer cette interprétation.

- La seconde qui verrait une évolution sentimentale : La Saint-Valentin étant la fête des amoureux, et le printemps étant la saison du renouveau et des floraisons cela pourrait être une suite à cette fête. Les couples vont s’épanouir à nouveau et profiter de cette nouvelle saison pour roucouler aux grands jours.

Du coté de la salle commune, elle pourrait être la continuité du speed-dating qui a eu lieu à la Saint-Valentin. Plusieurs couples possibles se sont dessinés ce soir-là, et ce premier contact aura-t-il donné des suites ? Le printemps pourrait nous réserver des surprises !

 

Et pour terminer, j’ai choisi un troisième proverbe :

 

« Quand la mésange chante, le printemps est proche »


Et oui, le printemps est synonyme de chants d’oiseaux et c’est pourquoi ce proverbe est là. Le printemps marque le retour des volatiles qui vont vous bercer avec leurs chants (ou vous cassez les oreilles et vous réveiller le matin, à voir).

Du coté de notre salle commune, nous pouvons dire également que nous avons nos mésanges qui vont annoncer le printemps ! Et oui car notre merveilleuse Équipe de maison composée de Maï, Mhulane et Yoann vont interpréter la chanson que les Graoux ont composée.

Je crois bien que je ne suis pas le seul à attendre ce moment et j’ai hâte d’entendre vos voix bercer la salle commune.

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://journal-gryffondor.poudlard12.com/trackback/8226

Fil des commentaires de ce billet