Chronique d'une nouvelle


Chronique d'une nouvelle

ou

Comment faire ses courses quand on débarque

 

Pour remémorer aux anciens leur arrivée et aider les nouveaux qui viennent juste d'être jetée dans notre joyeuse fausse aux lions, une nouvelle se dévoue afin de vous présenter votre maison sous un autre angle !

 

Pour mes 11 ans, maman m'a envoyé dans la meilleure grande surface qui puisse exister : Poudlard12.

En arrivant, une multitude de futurs acquéreurs étaient déjà sur le qui-vive. Chacun attendait avec impatience de savoir dans quel magasin il irait faire ses petites emplettes. Certains étaient envoyés à Serpentard, je les en plaignais, à part des potions, il n'y avait que de mauvaises paroles à grapiller par là-bas. Pour d'autres, il faudrait se satisfaire des grimoires et des belles paroles de Serdaigle. Le troisième groupe était celui de Poufsouffle, les gourmands étaient toujours contents de pouvoir explorer ses rayons ! Il y avait aussi les plus chanceux, envoyés à Gryffondor, où l'on pourrait se procurer de quoi être heureux, fort et plein de hardiesse pendant toute notre vie ! Heureusement pour moi, je fis parti de ce groupe d'acheteurs.

Nous eûmes tout d'abord le droit à un véritable festin qui, de toutes évidences, n'était là que pour nous donner le goût de la consommation ! Puis arriva le Rituel des Présentations, une sorte de prélude à la réunion des Gryffondors anonymes, victimes d'achats impulsionnels de chocogrenouilles à leur effigie (offertes par leur Directeur de Maison adoré).

Pour notre visite, on nous propose un circuit préétablit commençant par l'achat d'une marraine ou d'un parrain. Dans le rayon, on me propose le modèle féminin ou le modèle masculin, avec de la bouteille ou avec un vin nouveau, à peine sortie des cuves. Les prix étant un petit peu exagérés, j'opte pour le partage avec un autre rouge et or en pleine emplette, nous choisissons Molly Moseley, qui fait également office de Magasinière (ou autrement dit Préfète) de la maison. On nous présente le personnel de la maison, des employés bien élevés, tous entièrement dévoués à leurs couleurs.

Après, nous avons le choix entre suivre le parcours définit par les Défis d'Albus (sorte d'objectifs de consommation en quatre étapes) ou faire comme bon nous semble. Je n'aime pas aller en dehors des sentiers battus, et préfère m'en tenir au programme Albus ... On verra bien où il me mène.

 

... à suivre ...

Article écrit et illustré par Cendrine Gateway

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://journal-gryffondor.poudlard12.com/trackback/2209

Fil des commentaires de ce billet