samedi 20 octobre 2012

Un Editorial au coeur de la nuit

Les murs de Gryffondor se colorent d’orange et de noir, les visages autrefois si joyeux perdent un œil ou deux et l’horreur envahit peu à peu notre salle Commune… Tout ceci ne peut signifier qu’une seule chose mes chers graoux… Halloween approche. Période des plus étrange, attendez-vous à voir surgir plus de monstres qu’à l’accoutumé et nous vous conseillons de vérifier deux fois qu’un crok mitaine ne se trouve pas sous votre lit.  Mais si cette période réveillera les esprits les plus sadiques de Gryffondor, elle annonce également un retour aux vacances mais aussi de grandes nouveautés au sein de notre tour. Si Bdragon quitte la direction de maison c’est pour rejoindre un plus haut rang tandis que nous accueillons avec fierté notre nouvelle directrice, Molly Moseley. Nous attendons également notre nouveau ou nouvelle préfet(e) et la coupe réservera bien des surprises aux habitants du Château !

Avant de vous laisser découvrir ce Gryff’Time, j’aimerais remercier toute mon équipe mais surtout Vanille-Rose pour tout ce qu’elle fait pour ce journal de maison qui ne serait certainement pas là sans elle. Quoi qu’il en soit, toute l’équipe du Gryff’Time vous souhaite une agréable lecture ainsi qu’un Joyeux Halloween ! Que l’horreur vous accompagne le temps de votre lecture. 

Arianne Illan.

Illustré par Edward Dumbledore. 

La tombe de l'empereur Dragon


Dans les temps anciens, il existait un pays que l’on nommait Gryffondor et qui prospérait dans la tranquillité et qui était bien connu pour sa population flamboyante illuminant le monde de rouge et or. Pourtant une ombre s’est toujours accrochée à cette magnificence… En effet, il est dur de l’admettre, mais certains Gryffondor sentaient des pieds. Pas de quoi fouetter un chat n’est-ce pas ? Mais c’est que n’est pas de leur faute voyez-vous ? Car la véritable cause de ce désastre, c’est qu’ils n’ont pas de chaussettes, leurs pauvres pieds étant condamnés à errer dans des chaussures où la sueur leur fait dégager un doux parfum qui n’a rien à envier aux véracrasses. Les chaussettes disparaissaient sans laisser de trace et le peuple de Gryffondor pleurait en silence leurs pieds transis de froid. Certains purent en cacher quelques-unes dans des endroits connus d’eux seuls et gardaient jalousement leur secret de peur de se les faire enlever. Qui pouvaient bien ainsi s’approprier ces chères chaussettes si précieuses pour les sorciers ? Quelques-uns y virent la marque de Maurice, le lapin blanc troueur de chaussettes mais alors que celui a pour l’habitude de percer les couvres pieds en laines, ceux-ci ont complétement disparu. La lumière s’est faite sur cette affaire lorsque l’empereur de Gryffondor s’était révélé être un chaussettovore.

Dans l’ombre la résistance s’est alors organisée. La princesse héritière, Molléopâtra, compatissante devant la tristesse des pieds de son peuple, décida de tendre un piège  à l’empereur, que l’on surnommait alors l’empereur Dragon. Elle engagea une sorcière aux pouvoirs reconnus par le monde, Lustania, afin que celle-ci vainque l’empereur trop puissant pour que la princesse l’affronte directement. La sorcière devait l’affronter alors que la nuit tombée aurait affaibli l’empereur Dragon mais tout ne se passa pas comme prévu… Alors que Lustania s’apprêtait à accomplir ce pourquoi on l’avait engagé, l’empereur réussi à la séduire, sa beauté envoutante et ses yeux pareils à milles calices charmant les plus réticentes. Alors incapable de le tuer mais désirant toucher tout de même sa récompense, la sorcière enferma l’âme de l’empereur dans ce qu’il désirait plus que tout au monde. Une chaussette. Elle s’enfuit dans la nuit et cacha l’âme de l’empereur Dragon dans les profondeurs de la terre…

Le pays de Gryffondor put alors respirer en toute quiétude et Molléopâtra fut couronnée nouvelle impératrice ! Le peuple détenait enfin des petits pieds libres de sentir la rose et l’empereur Dragon fut oublié. Mais cela était sans compter sa terrible vengeance et la malédiction qui plane sur sa tombe…

Quiconque entrera et osera profaner la chaussette de l’empereur se verra envahit de son âme et sera condamner à servir de corps à l’empereur pour l’éternité ! Ainsi les chaussettes du monde entier seront engloutis par son appétit sans fin et nul pied, où qu’il se trouve, ne sera à l’abri…

Alors prends bien garde, toi jeune lecteur singulier qui pense à une histoire, si tu tiens à tes pieds embaumés, n’oublie pas Bdragon, empereur des chaussettes. 



« Un article excellent ! Drôle, très bien écrit et inventif je ne peux qu'adorer ! Cette façon si originale de rendre hommage à l'Empereur Bdragon est vraiment un délice à lire ! Bravo *-* 

Et surtout n'oubliez pas vos chaussettes ! » Molly Moseley.

 

Article d’Arianne Illan, illustration de Vanille

Un monstre à Gryffondor

                                                               

Un monstre à Gryffondor

 

Des griffes crochues, une fourrure rouge, un unique œil globuleux trônant au milieu du front, de longues dents pointues, des petites cornes  entre deux oreilles presque inexistantes, cachées sous une multitude de poils… Non ceci n’est pas un extrait de livre pour enfants mais bel et bien les paroles des rouge et or. Ceux-ci nous ont décri un monstre qu’ils auraient aperçu en sortant de la salle de bain, sous un canapé de la salle commune ou encore dans une armoire. Oui, vous l’aurez comprit, un monstre roderait dans notre maison. Il y aurait élu domicile il y a quelques jours d’après quelques élèves.

Peut être s’est il perdu à l’approche de la fameuse fête moldue d’Halloween…

Vous ne vous étonnerez donc plus si vous voyer un bout de queue ou encore une patte grosse et velue dépasser sous les fauteuils et les tables. Nous n’avons encore pas trouvé d’élève au visage atrophié, couvert de sang avec un bras et un pied en moins. Nous en déduisons donc que cette créature et totalement inoffensive… Ou bien peut être qu’elle mange ses victimes toutes entières. Ce qui expliquerait l’absence de quelques premières années…

Quoi qu’il en soit, ce monstre ne peut pas rester dans notre salle commune éternellement, cela pourrait finir par donner une mauvaise image de notre maison. Il serait donc favorable qu’un Gryffondor courageux (et sans beaucoup de famille de préférence) se dévoue pour le traquer et le chasser de notre salle commune.

En attendant ce héro nous vous conseillons de regarder sous votre lit avant d’aller vous coucher…

 

Les Gryff'O-Lantern


http://img15.hostingpics.net/pics/926531LesGryffOLantern.png


Les Gryff’-O-Lantern

Dans mon article précédent (La Folie des Citrouilles), je vous parlais des Jack-O’-Lantern, ces citrouilles dont nous creusons l’intérieur afin d’y placer une bougie, le soir d’Halloween, qui est, comme vous le savez tous, le 31 Octobre.

Et bien, je reste dans le sujet, cette fois-ci en vous parlant des Gryff’-O-Lantern !

(C’est ici et maintenant que vous prenez un air apeuré, inspirez un grand coup et faites un « Oh ! » choqué et curieux).

Pour ceux ne voyons pas où je veux en venir, voici la légende des Gryff’-O-Lantern :

Comme vous le savez tous, le fondateur de notre maison, Godric Gryffondor, venait de la lande sauvage, c’est-à-dire probablement du Nord Yorkshire. C’était aussi un très puissant sorcier et un des meilleurs duellistes de son temps. Le Choipeaux Magique, qui, comme nous pouvons en témoigner, parle grâce à une fente et possède deux yeux, était sien à l’origine.

Malheureusement, Godric Gryffondor avait aussi ses faiblesses. Chaque soir d’Halloween, la malédiction s’abat sur un élève Rouge et Or. Quelle est-elle ? Un élève, généralement jeune, se réveille la nuit des sorciers, le ventre rempli de citrouilles, de potirons, de bonbons et du buffet sublime qu’on lui a servi en soirée, et, tel un somnambule, descend de son calme dortoir …

… Et s’illumine. Tel la chandelle dans la Jack-O’-Lantern, notre jeune compagnon se met à briller dans la nuit, type magnet phosphorescent et déambule dans les Couloirs du Château, telle une ombre pesante prête à faire tomber le sort sur le prochain qui le croisera. Son toucher donnera la malédiction à un élève de Gryffondor, mais à un élève de Serdaigle, il lui attirera tous les chats noirs des environs. Si c’est un Poufsouffle, celui-ci sera allergique à la Citrouille pour les dix prochaines années (ce qui, comme je l’explique toujours dans mon autre article en citant tous les ingrédients composés de potiron ou de sa cousine dans notre culture, est un sacré embêtement). Et enfin, si c’est un Serpentard… Disons qu’il y aura beaucoup plus de chauves-souris suceuses de sang dans notre Poudlard.

Ce n’est pas si terrible, me direz-vous. Oui, mais si l’élève ne croise personne, alors les armures, les citrouilles, les balais, les chauve-souris, tous ces éléments d’Halloween se retourneront contre nous et je vous laisse alors imaginer le poids de cette malédiction…

Soyez prudents les enfants et ne traînez pas seuls la nuit du soir d’Halloween !

Article de Elissa Seviev, illustré par Edward Dumbledore.

La folie des Citrouilles


La folie des Citrouilles !

Elles sont belles (d'un certain point de vue), elles sont grosses (en principe), elles sont rondes (plus ou moins), elles sont orange (enfin, en général) : ce sont les Citrouilles

Minute culture : les citrouilles sont les fruits de la plante du même nom, du genre Curcurbita. C'est une courge cousine du potiron. Elle pèse autour de cinq kilos. Le concours de lancer de citrouille à la catapulte est une compétition mondiale. (Oui, c'est sérieux, sinon ce ne serait pas dans la minute culture).

Du côté des sorciers... 
Les citrouilles font partie de
notre vie quotidienne. On boit le jus de citrouille, délicieux, sucré, extincteur de soif. On la mange dans la tourte, la soupe, la tarte, et évidemment, les exquises Patacitrouilles, qui sont, à mon humble à vie, les meilleures choses de ce bas-monde. 
Il est aussi bien connu, du moins pour tous ceux s'y connaissant un peu en contes moldus, que la citrouille a des propriétés magiques. Ainsi, un coup de baguette ou deux, un petit
"Bobidi bidiba bidibou" (ou est-ce Bobida bobidi bodibu ? Ou encore Bibbidi-Bobbidi-Boo ? Dieu seul le sait) et vous voilà avec un carrosse grand standing mais attention, le piège est là : à minuit, la magie disparait ! (Oui enfin bon, ça c'est pour faire croire aux enfants moldus que la magie n'existe pas vraiment. Parce que si vous avez plus de pouvoir qu'un haricot sec, alors normalement, elle tient votre formule !)

Mais surtout...

Du côté d'Halloween :

La citrouille est
l'emblème de la fête des sorciers, donc sentez-vous proche de cette sublime courge mes amis. On y creuse des visages et les vidons, utilisant l'intérieur pour de la tarte. Ensuite, une bougie est placée dans la citrouille, animant son sourire édenté et ses yeux d'une lueur un peu démente. Ce sont les Jack-O'-Lantern. En fait, elles ont juste remplacé les rutabagas, ces méchantes. (Ceci dit, ça fait quand même plus cool "J'allume ma citrouille" que "J'illumine mon rutabaga".)

La Citrouille est donc un symbole de notre culture à tous et nous nous devons de la respecter ! Alors à vos couteaux et vos chandelles, et répandez
la folie des courges dans ce château : tout le monde les adore, moldus, sorciers et même les Marraines-Fées !

mercredi 17 octobre 2012

Les elfes en demandent plus !

http://img15.hostingpics.net/pics/801842Givememore.png

Alors que tout le personnel de Poudlard s'active à décorer le château, que les élèves sont impatients à l'idée de la fête Halloween, et que les premières sont surexcités, quelque chose d’anormal se trame dans les cuisines, parmi les elfes.

-Vous croyiez qu'on devrait lui demander ? * questionna un premier. *
-Oui ! * répondent deux autres. *

Nous tenons ces sources... d'une source secrète. Mais de quoi parlaient-t-ils ? Demander quoi ? et à qui ? Nous n'en savions rien, jusqu'à hier matin. Cette même source qui errait dans les couloirs aperçut trois elfes de maison, aux yeux bleus globuleux. Trouvant cela bizarre, la source les suivit en silence. C'est alors qu'ils tombèrent sur Lust Caféine, et ils laissèrent échapper un petit cri de surprise.

-Bon...jour mademoiselle la directrice, * s'élance le plus grand des trois elfes. * Nous voulions justement vous poser une question à propos du repas Halloween.

-Je vous écoute, * dit d'un ton encourageant Lust. *
-nous voulions savoir si nous pouvions nous joindre à vous, oh bien sûr nous ne ferons aucun bruit, ne prendrons pas de place et le repas sera prêt, * s'empresse-t-il d'ajouter devant l'air d'incrédulité de la directrice. *
-Eh bien... si c'est si gentiment demandé, c'est d'accord.

Sautant de joie et la remerciant, les elfes repartirent, claironnants.

Voilà, la nouvelle s'est malheureusement propagée bien vite, et les Serpentard ont naturellement protestés. en espérant que cette nouvelle vous réjouira, je vous dit à très bientôt pour le festin Halloween !

Article rédigé par Lou Smith.

Article illustré par Edward Dumbledore.

mardi 16 octobre 2012

The Gold Member

                                                

A chaque nouvelle parution le Gryff’Time vous proposera en exclusivité l’interview du membre de Gryffondor qui selon nous aura été le plus méritant du mois ! Ici qu’importe que vous soyez élève, fantôme, membre du personnel ou tapisserie, nous ne faisons pas de jaloux, si vous le méritez, vous serez interrogé ! Aujourd’hui je vous propose de rejoindre Molly Moseley, tout fraîchement nommée Directrice de Gryffondor et prenant déjà très à cœur son rôle dans notre Salle Commune. Son amour pour Gryffondor n’est plus à démontrer mais qui se cache derrière les sourires et la batte de Quidditch ? Pour le savoir je vous invite à lire ces quelques lignes.

 

Gryff’Time : Doonc, déjà bonsoir! Est-ce que tu vas bien?

 

Molly: Mais très bien et toi ?

 

Gryff’Time: Très bien aussi, merci ! Es-tu plutôt beurre ou poivre?

 

Molly : Une tartine de beurre surmontée de poivre c'est ce qu'il y a de meilleur !

 

Gryff’Time: Dans ce cas, pourquoi un corbeau ressemble-t-il à un bureau ?

 

Molly : Car il est l'heure du thé et je vous souhaite un joyeux non anniversaire !

 

Gryff’Time : Oh merci, c'est vraiment gentil d'y avoir pensé! Mais j'y pense c'est aussi le tien non? Joyeux Non Anniversaire! Ce qui m'ammènerait presque à ma prochaine question, tu fait quoi dans tes moments privée ?

 

Molly : J'ai peur de choquer les âmes sensibles...Mais à votre avis pourquoi j'ai eu des promotions ?

 

Gryff’Time : Hum intéressant... D'ailleurs, comment vis-tu ta nouvelle fonction de Directrice de Maison? Etre une simple élève ne te manque pas trop ?

 

Molly : Et bien il est vrai que les fonctions sont nouvelles et il faut vraiment se donner à fond d'ailleurs ne plus être une élève m'a beaucoup perturbée au départ mais je pense qu'avoir deux esclaves pour m'aider c'est le véritable cadeau de cette fonction !

 

Gryff’Time : En parlant d'esclave, avons-nous le droit à une petite information sur celui ou celle qui aura l'honneur de te servir?

 

Molly : Pour l'instant je n'ai reçu que très peu de candidatures, je suis très déçue, je fais si peur ? Je vous en aurai bien dit plus mais malheureusement même moi je ne connais en rien l'identité de mon prochain esclave, bien que je l'espère docile !

 

Gryff’Time : Et bien j'espère que tu sauras tout de même trouver ta perle malgré le peu de candidature... On sait tous que sur #Poké tu danse la danse du cheval, c'est pour quand la danse de l'autruche ?

 

Molly : Je fais aussi la danse de la baleine voici une petite démonstration: *$*$*$*$*$*$*

La danse de l'autruche est au programme de mon prochain show !

 

Gryff’Time : Tu nous vends du rêve là! J'ai hâte de voir ça! Si je te dis "Pissenlit", tu réponds poil au ?

 

Molly : Poil au (kiki) (péni) souris !

 

Gryff’Time : Quelle poésie ! Sinon, on veut tout savoir de toi, sent-tu tes chaussettes avant d'aller dormir ?

 

Molly : Non. Je les lèche !

 

Gryff’Time : Formidable! Et bien ça y est j'en ai terminé pour mes questions, un petit mot pour la fin?

 

Molly : Pets dans vos cœurs ?

 

Et sur ce merveilleux message d’amour que l’interview de Molly Moseley, notre nouveau maître à tous, se termine. Je terminerais moi-même par une seule chose : Pouet.


Questions de Vanille-Rose et Arianne Illan, illustration de Vanille

Lundi 15 octobre 2012

L'anniversaire de Nick-Quasi-Sans-Tête ; un évènement à ne pas rater !

                               

Nous connaissons tous Sir Nicolas... pour être le fantôme de la Tour de Gryffondor, pour son aide précieuse qu'il apporte aux élèves, pour son courage.. Si on remonte un peu dans l'histoire de celui-ci, on peut apprendre énormément de choses sur sa vie, mais un évènement des plus étranges et spectaculaires va se produire, un évènement qui se produit chaque année qu'on le veuille ou non, c'est bien sûr l'anniversaire ! Mais ce n'est pas un anniversaire comme tous les autres, banaux pour la plupart, c'est un anniversaire de mort ! Eh oui, notre bon vieux Nick se fait de plus en plus... vieux. On sait tous qu'il organisa une fête en l'honneur de ses 500 ans en compagnie d'Harry Potter, de Ron Weasley et d'Hermione Granger, ainsi que d'innombrables fantômes. Pour Nick, cette année est encore signe d'un de ces anniversaires monotones. Mais...


Nous, l'équipe du Gryff'Time, avons décidé de rendre ce jour si ordinaire extraordinaire ! C'est ainsi que nous organisons une soirée en l'honneur de ce dévoué à Gryffondor ! Nous avons parfaitement conscience que cette soirée se passera pendant les vacances, mais vous êtes invités dès à présent à ce merveilleux évènement ! Merci de compléter le formulaire ci-dessous :

Nom :
Prénom :
Année d'étude :
Mot à adresser à Nick (facultatif) :


La fête aura lieu nul autre que dans la Salle Commune de Gryffondor. Au menu, toutes les friandises que vous pourrez trouver chez Honeydukes, ainsi que de délicieux mets préparés par les elfes de maison ! (Sous l'accord de Lust Caféine.) Puis, du poisson pourri, des oeufs de cafards brouillés et du jus de citrouille périmé pour Sir Nicolas ! Nous avons également conviés le Moine Gras -qui sera enchanté de venir-, la Dame Grise -qui ne restera pas longtemps- et, au grand déplaisir de certains, le Baron Sanglant. Habillez-vous aux couleurs de Godric ! La fête se déroulera de 20h à minuits ou plus ! (Nous avons demandé l'accord à Molly Moseley de faire entorse à la règle.) Au programme, bonne humeur et surtout faire plaisir à notre fantôme préféré !

Nous vous attendons donc le 31 octobre en Salle Commune.

JOYEUX ANNIVERSE NICK !
 
Article rédigé pas Lou Smith.
Articlé illustré par Vanille

Et si on jouait à cache-cache ?


Halloween est une fête où nombre d’enfants se déguisent et partent sonner à la porte de parfaits inconnus dans l’espoir de ramasser quelques friandises. Outre le fait totalement irresponsable de la chose, cela permet de ramasser une petite fortune en sucrerie, de quoi faire tourner de l’œil n’importe quel dentiste (sorte de médicomage pour les dents des moldus). Mais une autre tradition, moins connue, sévit toujours ce jour de 31 décembre… Dans la tour de Gryffondor, les rouge et or s’adonnent à un jeu des plus étranges où ils se cachent et l’un d’entre eux doivent les retrouver à travers les recoins de la Salle Commune. Cela semble un jeu bien inoffensif et même plutôt amusant, mais c’est surtout un moyen pour faire disparaître ceux qui nous gênent. Ne vous est-il jamais arrivé, au détour  d’un couloir par une froide nuit noire, d’entendre des chuchotements parcourir les murs de la Tour de Gryffondor ? Qui n’a jamais vu des nouveaux disparaître par dizaines sans jamais refaire surface ? Qui n’a jamais remarqué ces vieux croutons que l’on voit plonger dans la bièraubeur et s’évanouir pour l’éternité ?

Certains se montreront sceptiques mais dans ce cas, comment croyez-vous que Bdragon d’adjoint en S&E soit devenu professeur suite à la mystérieuse disparition de Julie Andrews ? Ou bien Molly Moseley, comment pensez-vous que sitôt sorti de son mandat de préfet en chef et quittant sa septième année à Poudlard, n’y revienne pour devenir Directrice de Maison ? Certains y verront de la paranoïa mais avec Halloween qui approche, ils déchanteront. Cachez-vous, qu’ils disaient, cachez-vous ! Mais c’est qu’il est facile de perdre une personne en jouant à cache-cache… Surtout lorsqu’on ne cherche pas.



Article d'Arianne Illan, illustration d'Edward Dumbledore

Dictionnaire des monstres, à mettre entre chaque griffes


Articles : nom masculin,

1.      Chaque division, d’une loi, d’un règlement, d’un traité, d’une convention,…

2.      Ecrit sadique et totalement incompréhensible ayant pour but de dévaloriser la noble et fière profession du monstre.


Bdragon : animal de sexe masculin,

1.      Directeur adjoint de Poudlard12, autrefois directeur de Gryffondor.

2.      Personne dangereuse à ne pas approcher à moins de vouloir mourir dans d’atroce souffrance ! Si vous ne pouvez-vous enfuir, fuyez et distrayez-le en lançant des chausettes.


Cris : nom masculin,

1.      Son caractéristique émis par un humain ou un animal.

2.      Doux nectar auditif produit sous l’effet d’une émotion, notamment par la peur que l’on provoque à la vue de notre corps de rêve.


Directrice : animal de sexe féminin,

1.      Personne à la tête d’un établissement

2.      Ancien monstre accro à la caféine, ne pas faire l’erreur de lui voler son café.


Élève : nom masculin,

1.      Pigeon merveilleux dont le cri est le plus doux d’entre tous. Facile effrayer.


Friandise :

1.      Appât à élève.


Gryffondor :

1.      Elève plus courageux que la moyenne, prendre garde à ne pas se retrouver à St Veuve Noire suite à une altercation avec eux.


Horreur : nom féminin,

1.      Mot clé de tout monstre qui se respecte, à placer dans toute phrase.


Imagination : nom féminin

1.      Chose étrange sur laquelle se repose les humains pour se persuader que nous n’existons pas.


Joker : nom masculin,

1.      Nom que l’on peut utiliser lorsqu’on ne sait pas quoi pas répondre. Exemple d’un cas : L’auteur de ce dictionnaire est en manque d’inspiration.


Kawabunga : nom masculin,

1.      Cri qu’exclame un monstre lorsqu’il part à la chasse à la peur.


Lycanthrope: nom masculin,

1.      Le meilleur ami du monstre. Attention, il faut le promener 3 fois par jour si vous ne voulez pas que votre caverne ou le dessous du lit que vous occupé se transforme en litière.

 

Molly: animal de sexe féminin,

1.      Nouvelle Directrice de Gryffondor.

2.      Personne dangereuse dont le balai et la batte sont meurtriers, est recherchée par toutes les polices de Monstruocity pour avoir dégommé des monstres par séries.  


Niouk : nom propre,

1.      Dieux à vénérer.


Oublier: verbe,

1.      Verbe à utiliser dans le cas où l’on aperçoit une directrice au réveil.


Poufsouffle : nom mixte,

1.      Proie faible et facile mais tellement croustillante. A ne pas abuser, l’abus de Poufsouffle peut être dangereux pour la santé.


Quiche : nom féminin,

1.      Tarte salée délicieuse.

2.      Adjectif dont on peut qualifier un Poufsouffle.


Rédacteur : nom masculin,

1.      Personne rédigeant des articles.

2.      Imbécile en manque d’inspiration qui ne sait plus quoi inventer.


Serpentard : nom mixte,

1.      Proie de choix parmi les élèves de Poudlard. Facile à effrayer, on ne s’en lasse pas, à consommer sans modération

2.      Casse pied à ne pas faire prisonnier, les plaintes deviennent vites chiantes, effrayer puis manger à vue.

 

Suite à l’appétit un peu trop grande de notre auteur, les éditions Gallimard Monstresse vous prie de bien vouloir les excuser de l’incomplétude de son dictionnaire.

Pour toute plainte veuillez-vous adresser au bureau des « On verra après on n’a pas le temps » au 666 rue Charles de Goule, Monstruocity.

samedi 13 octobre 2012

Déguise-toi et vends nous du rêve !

deguisetoi.png


Graoux du jour bonjour, graoux du soir bonsoir.

Il est de coutume de se déguiser pour Halloween, c’est la base de cette fête, avant même d’aller sonner aux portes pour réclamer votre dû. Il n’y a pas que les moldus qui ont le droit de se déguiser, il n’est pas réservé aux être sans pouvoirs magiques d’avoir une bonne raison pour torturer et effrayer les autres !

C’est pourquoi l’équipe du Gryff’Time aimerait aujourd’hui vous présenter un concours dont le but est, comme vous l’a certainement soufflé le début de cet article, de vous déguiser !

Que vous soyez un sorcier ayant décidé de se déguiser en moldu, un moldu voulant devenir un monstre, un monstre un sorcier ou un sorcier un monstre, … Bref ! Du moment que vous êtes graoux, ce concours est fait pour vous !

Le but du concours est donc très simple, vous devez vous déguisez comme vous le feriez pour un Halloween chez les moldus ou chez les sorciers afin de réaliser le meilleur déguisement possible ! Vous pouvez utiliser un support photo ou vidéo, vous pouvez même participer à deux ou à trois si vous habitez près d’autre graoux IRL.

Il vous faudra m’envoyer vos participations  (Arianne Illan), avant le 1 Novembre ! Les participations les plus réussies seront affichées dans le prochain numéro du Gryff’Time.

Pour ce qui est des récompenses :

·         Le ou la troisième aura ma reconnaissance (oui je sais, vous n’osiez même pas en rêve) et aura le droit à un avatar spécial « Horreur et Halloween » offert par le Gryff’Time

·         Le ou la deuxième en plus de ma reconnaissance, cela va de soi, obtiendra un kit complet pour Halloween.

·         Le premier ou la première obtiendra la somme de 1 Gallions, ainsi qu’un Kit complet de son choix, un article du Gryff’Time entièrement dédié à sa personne mais en plus de tout ça, et ça cela vaut toute les récompenses, il ou elle obtiendra ma reconnaissance éternelle.

 

N’hésitez pas à participer et si vous avez la moindre question, n’hésitez pas non plus à m’envoyer un MP ou à poster dans le bureau du Gryff’Time !