Lundi 9 avril 2012

Édito' on rentre du Boulot!




Mes chers Graoux

C'est avec un immense retard, certes, mais avec pas moins de plaisir que j'ai la joie de vous présenter la 
Première Gazette de cette année 2012! Toute l'équipe de votre Gryff'Time vous demande pardon pour ce délai d'attente au combien long, en espérant que feuilleter ces pages vous divertisse quelque peu. Nous avons rencontrer plusieurs obstacles mais finalement tout est bien qui fini bien! Et c'est pour cela que sorti en avance de ses vacances d'après fêtes, que le Père Noël vous offre un tout autre cadeau qu'est ce numéro! Profitez bien des chaussettes se révoltant, des rennes grévistes, d'une interview avec le vieux Barbu ou encore des Gryffondor se travestissant en mère Noël rien que pour vous. Installez vous confortablement et savourez ce numéro promis et attendu. 

En attendant, toute l'équipe du Gryff'Time vous souhaite une agréable lecture!

Merci à Vanille-Rose pour l'image <3 

Dimanche 22 janvier 2012

Les vaches en URSS



          

   Aujourd’hui, Nate et moi, avons pris notre courage à deux mains et nous sommes rendus chez Paula Milka, la vache renommée habitant un petit patelin paumé en Sibérie orientale. Nous avons pris le Portoloin tôt ce matin, ce qui, évidemment, m’a rendue malade et j’ai tout dégobillé, tellement l’angoisse m’étreignait de rencontrer cette Diva de bovidé en chair, en os et en graisse. (Tout ça est fort ragoûtant.)

                Paula habite en effet dans une petite rue, dans une maison de taille respectable, violette à taches blanches. Après les salutations d’usage, notre interview put commencer :

Question des Rédacteurs : En quoi les vaches d’URSS (enfin, ex) différent-elles des vaches du reste du monde ? (Nous rappellerons à nos amis sorciers que l’URSS est tombé en 1991 et était formée de l’actuelle Russie et d’un grand nombre de ses pays frontaliers).

Réponse de Paula : -Eh bien, pour commencer, nous aimons à collectionner les chaussettes. (Nous noterons une certaine ressemblance avec les elfes de maison.) Mais pas n’importe lesquelles ! Seulement les chaussettes de ski, en taille 45, montant jusqu’aux genoux et si possible, de couleurs différentes. De plus, notre met favori est le steak saignant (nos amies les vaches d’URSS sont donc cannibales, chacun ses pratiques comme dirait Elissa ou, remis au goût du jour par Nate « Au-delà des mœurs (on pourrait croire que ça commence bien) chacun son kif (mais ça finit mal) ».) et nous allons jusqu’à les représenter, tel un Dieu d’une religion étant inconnue aux humains, sur des t-shirts. Notre lait a une couleur toute particulière, puisqu’il est rose et nos défections sont, en réalité, du Nutella, ce qui nous rend très intéressantes aux yeux de nombreux ados moitié hommes moitié ogres (« Il en faut de l’énergie pour être un enfant ! ») et aussi, de très hautes valeurs (puisqu’en réalité, nous sommes les gardiennes de la recette de Nutella, précieusement gardée secrète depuis le début).

QdR : -Aimez-vous les moules-frites et/ou les chats ? (Si vous aussi vous ne comprenez pas l’intérêt de cette question, adressez-vous à Nathanaël Wesley, Tour de Gryffondor, Dortoir 6  - Fatous, Poudlard, Quelque part en Ecosse).

RdP : -Eh bien, pour tout vous dire, dans ce cas, nous pourrons répondre que (oui c’est un peu lourd comme formulation, mais bon) oui, tout à fait. Les frites ont un goût délicieux quand elles sont accompagnées d’une exquise mayonnaise (beurk, beurk et trois fois beurk – miam, miam et trois fois miam, renchérit Nate, juste pour embêter le monde) qui va tout aussi bien avec les moules.  Quant aux chats, ils sont assez rares en Sibérie, de part le froid glacial mais, pour les quelques existants, ils sont beaucoup trop poilus pour que je les côtoie (enfin, à ce compte-là, Elissa, mademoiselle, vous devriez arrêter de fréquenter ce jeune homme, qui semble avoir le même problème).

QdR : -Pour clore cette interview, un petit mot pour les Gryffondors ?

RdP : -Et n’oubliez pas, il en faut de l’énergie pour être un enfant : mangez mon caca !

Article rédigé par Elissa Seviev (qui renie toute allusion scatophile) et Nathanaël Moseley (unique coupable –il faut arrêter de vivre auprès de Wilde & Cannelle). 

mercredi 18 janvier 2012

G pour Gryffondor, G pour Gagnant !

G pour GryffondorG pour Gagnant !

Bonjour, Bonsoir, Salut et rebelote ! 

MesdemoisellesMesdamesMessieurs, je me présente, pour ceux qui ne me connaissent pas, honte à vous, je suis Molly Moseley, actuelle préfète et Capitainede Gryffondor. L’article que j’écris est adressé à tous les membres de Gryffondorsans aucune exception !

Si je suis là, c’est pour vous dire une seule chose. Investissez-vous ! Nous sommes au jour d’aujourd’hui une des plus grandes et une des plus belles maisons de Poudlard12, cependant quand je regarde le sablier je me dis « Par le string à dentelles coloré rouge et or de Merlin, nous sommes derniers ». Ainsi, j’ai envie de voir tous mes Graoux que j’aime se diriger vers la salle de cours, quitte à ne laisser plus aucun membre des autres maisons y rentrer ! Prouvons à Poudlard12 que nous sommes courageux, prouvons leur que nous voulons gagner cette coupe ! Faîtes des devoirsfaîtes des concours, mais même plus, si on ne pense pas qu’aux points de maisons, montrons à tout le monde que nous existons en parcourant le Monde Magique (RPG) !

C’était tout pour aujourd’hui et puis je ne vais pas vous faire perdre plus de temps car je suis sûre que maintenant vous allez tous vous diriger vers la salle de cours afin de faire vos devoirs, car vous voulez suivre mes conseils, qui sont toujours bon (oui j’ai le droit de rêver) !

Molly Moseley.

mercredi 11 janvier 2012

Interview avec le Barbu

                                                                           

                                Clique sur le l'image jeune Padawan

Dimanche 8 janvier 2012

Miss Love :)

                                                   

Miss Love

 

Bonjour les Bisounours !

Aujourd’hui est un grand jour. Aujourd’hui, j’ai décidé d’être un peu sérieuse.

J’ai donc, sur la demande des mes lecteurs adorés, pris le temps de faire deux réponses à une lettre de ma « fervente lectrice ».

Une réponse avec mon habituel talent plein de sarcasme et une autre où je tente d’être un minimum compatissante.

Bonne lecture, et surtout, envoyez vos lettres !

 

Bonjour Miss Love !

Bon, il est vrai que j'ai beaucoup hésité à vous écrire...De peur peut-être d'avoir une réponse ! Mais là je n'en peux plus ! Par le string à dentelles rose de Merlin, Miss Love aidez-moi !
En fait, j'aime depuis plus de deux ans un garçon. Je pensais il y a plus d'un an que cet amour s'était achevé, mais pourtant dès que je le vois, mon coeur bat à la chamade ! En plus, quand il est avec un autre fille j'ai envie de lancer à cette dernière un sort de crache-limace...(non promis je ne le ferais pas !)
Suis je folle ? J'aime souffrir non ? Car lui m'a fait comprendre qu'il ne voulait pas de moi, pourtant chaque nuit, il m'envoie un hiboux où il est écrit Bonne Nuit.
Comment sortir de cet amour infernal Miss Love ! Pitié aidez-moi !

Votre fervente lectrice.

 

REPONSE DE MISS LOVE :

1. Version sérieuse.

 

Chère fervente lectrice (merci de ta fidélité !),

 

Deux ans, c’est fichtrement long dis-moi ! Dire que tu es folle, je ne sais pas, il faudrait que je te connaisse personnellement (et la réponse est « oui », mais vu que tout ça est censé être anonyme, voilà voilà). Masochiste, c’est déjà plus envisageable. Je crois deviner qu’avant de tomber amoureuse, tu étais proche de lui. Un ami, ton meilleur ami, bref, proche quoi ! Son « Bonne Nuit » vient peut être de là. Te ferais-tu des films ? Je ne sais pas. Je sais simplement que quand un amour est aussi infernal que celui-là, cela devient un cercle vicieux. Le mieux est de prendre la personne entre quatre yeux, et de mettre les cartes sur table. Qui sait, tu auras peut-être une bonne surprise ? Et si ce n’est pas le cas, au moins, tout sera parfaitement clair entre vous. Et peut être, tu arriveras à faire le deuil de cet amour mort-né.

Avec toute mon amitié,

Miss Love.

 

2. Version pas sérieuse.

Chère fervente (y’a plutôt intérêt !) lectrice,

DEUX ANS ? Whoooo, ma vieille, je t’arrête tout de suite ! Tu connais le film « l’amour dure trois ans » ? En gros, ça dit que tu passes un an à voir des cœurs dans les nuages, un an à commencer à tomber vers le néant et un an à vivre un enfer. Autant te dire que tu as passé déjà deux tiers de ton « temps d’amour » à l’attendre, ce fameux amoureux ! Stop, stop, stop, JE DIS NON. Il est temps de se reprendre. Envoie bouler cet indécis qui ne sait pas la chance qu’il perd (ou gagne, on ne sait jamais, tu es peut-être une jeune fille insupportable aux cheveux vert pomme trainant en tongs bleues à éléphants oranges). Profite de la vie. Change de type. Je ne sais pas, moi, le monde sorcier offre beaucoup de possibilités ! Deviens lesbienne, tiens. Les filles, c’est plus simple. On a le même cerveau, on comprend mieux et on se fatigue moins à essayer de décortiquer chaque mot. Si jamais les filles t’ennuient ou que tu as été élevée avec un balai dans les fesses, (sans vouloir être irrespectueuse, pardon messieurs-dames) je te conseille de te tourner vers la créaturophilie !  Gnomes, gobelins, elfes de maisons, centaures, tout est bon à prendre, tant que c’est un tantinet humanoïde !

Voilà voilà. J’espère que ces quelques conseils t’auront éclairée.

Très gentiment,

Miss Love.

Chère Miss Love,

Bon je commence pas par la fomulation banale des courrier (Le :"aujourd'hui") car mon problème dure depuis trop longtemps.

Tu te doutes bien que je dois aimer une fille. Et comme dans les (très) mauvais films américains la fille a un copain. Je ne peux pas faire le poids. Elle est dans mes meilleures amies et compte énormément pour moi. Elle sait ce que je ressens et on fait comme si de rien n'était. 

Tout pourrait aller bien. Je pourrais me contenter de la relation amicale. Mais le juste "amis" me fais souffrir. Mes amis mes disent: "Tu l'oublieras". Oui... mais là on dirait que mon cœur ne veut pas l'oublier... comme si elle était écrite dans mon cœur en lettre d'or.

Qu'est ce que je dois faire Miss Love? Rester ami avec cette fille parfaite malgré ma souffrance? Ou couper tout lien et risquer de souffrir encore plus?

Jean Emarre.

 

REPONSE DE MISS LOVE :

 

Cher Jean Emarre,

Par où commencer ? Déjà… C’est quoi ces préjugés là ? Sous prétexte que tu m’écris, tu dois forcément aimer une fille ? Et pourquoi pas un garçon, hein, ou un prof, ou un Bandimon tiens tant qu’on y est ? Bref, je te pardonne parce que ta vie semble être dans un sacré état mon pauvre ami.

Ensuite, c’est quo ices préjugés là ? Tous les mauvais films américains ne sont pas des navets concernant une fille ayant un copain. Tu as aussi les navets pseudoment fantastiques où un héros survit à tout (whaaaa), ou supposément philosophiques où personne ne pige un mot ! Passons, nous nous éloignons du sujet.

De quoi parlais-je ? Ah, oui. « Tu l’oublieras. Désolée, mais c’est un fait. (Tu as aussi la variante « Tu m’oublieras », adaptée en chanson par Larusso. Non elle n’est plus rousse. Dieu Merci. Moi, raciste des roux ? Jamais.) Tes amis ont décidément de très bons conseils. Que veux—tu que je te dise ? Achète un filtre d’amour. Empoisonne son copain. Fais lui pousser des pustules. Mets la en péril et viens la sauver (en faisant en sorte qu’elle ne découvre pas que tu es la source du péril).

Ensuite, une fille parfaite, ça n’existe pas. Enfin, je veux, à part moi.

Couper tout lien me parait un peu radical.

Je te propose la manipulation suivante : laisse faire les temps (oui, oui, beaucoup de temps) et le jour où elle rompt (car, peu d’histoires d’adolescents sont pour l’éternité) tente ta chance !

Avec toute mon amitié,

Miss Love.

(Un grand merci aux deux personnes s’étant portés volontaires et désirant restés anonymes pour que je puisse écrire cet article. Et surtout, n’oubliez pas, ma Volière n’attend que vous !)

Illus' by Vanille

Les Gryffondors se travestissent en Mère Noël !



Les lions se travestissent en Mère Noel.

La neige tombe, le froid est glacial, les enfants jouent dans les rues, les Gryffondors sont paisi… Non, les Gryffondors ne sont définitivement pas paisibles. La raison ? Une folie les a pris dernièrement. Est-ce l’influence des jours de Noël, l’odeur des mets fumants, les petits elfes de maisons aux bonnets rouges et aux pompons blancs, on ne sait pas, mais décidément, nous ne sommes pas prêts de nous en remettre !

Car oui, je vous l’annonce, les jeunes mâles Rouge et Or suivent une nouvelle tendance.

Ils se travestissent en Mère Noël.

Je sais, ça fait un choc.

Je partage aujourd’hui cette expérience avec vous car je sais la douleur des proches des contaminés. Moi-même, deux personnes de mon entourage ont subi cette étrange folie : Bdragon, comme vous en parlera Marine, sa fille, plus tard et mon meilleur ami, Nathanaël Moseley.

En voici la preuve : http://a5.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/405195_2926728091445_1358201527_3099652_1645280840_n.jpg.

Oui, moi aussi j’ai du mal à m’en remettre. On pourrait penser que c’est innocent, juste une façon de s’amuser vous voyez, la fièvre des fêtes de fin d’année… Mais non, c’est que ça dure !

Tout a commencéavant Noël.

Nate était normal.

Il vivait sa petite vie de Fatou (point focus étymologie :  de « fat », « gros » en anglais, et suffixe –ou, marque de tendresse) dans le Château, pillant les cuisines, bavant sur les jolies filles (et les jolis garçons, mais bref, passons) quand, un jour, j’ai  débarqué dans son dortoir.

Et j’ai été traumatisée pour le restant des mes jours.

Il était là, debout au milieu d’elfes de maison (aux bonnets blah-blah-blah) tendant des vêtements rouges et blancs. Jusque là, tout parait normal.

Mais il portait une culotte. Rouge. A pois blancs. Avec de petits rennes (type Rudolphe : le petit renne au nez rouge). Et un soutien-gorge. Motifs identiques.

Je dis non.

Je ne peux pas survivre à cela.

J’ai donc agi. Je lui ai sorti les plus beaux pulls, les plus beaux jeans, je lui ai mis des Patacitrouilles chaudes sous le nez, des Chocogrenouilles par milliers. J’ai tenté de l’intoxiquer à coups de Bertie Crochue, des gnomes au poivre. Rien n’y a fait.

Il était devenu un Bisounours, femelle, épouse du Père Noël. Qui déchaînait la gente féminine, qui semblait avoir un gigantesque néont la surmontant, énonçant "VIOLONS LE PAPA-MERE NOEL !"

Voici donc un conseil, chers amis : en cette période troublée et grandement arrosée de champagne gardez vos frères, fils, pères, oncles, cousins, petits (et meilleurs) amis, amis touts courts, bref, gardez les représentants masculins de votre entourage sous bonne surveillance.

On ne sait jamais quand cela va frapper.

(Ps : je vous tiendrais au courant dans les mois à venir de l’évolution de cette terrible épidémie. Bonne chance !)


Elissa Seviev.


Elle est bien loin déjà l'affaire qui avait fait polémique dans tout le château et qui avait relancé le débat international : doit-on légaliser la consommation de chaussettes dans le monde magique ? Pourtant, quelques années plus tard, on retrouve une fois encore notre cher Directeur de Maison au centre de l'attention. Qu'a-t-il encore fait cette fois ? Rassurez-vous, il n'a pas dévalisé les armoires à chaussettes, ni fait une indigestion de petites soquettes. Non. Il a été victime du virus dont vous a précédemment parlé ma chère Elissa... 

En effet, nous savions qu'à ses heures perdues il avait des tendances franchement étranges... Mais savions-nous qu'il passait ses soirées de fin d'année à arborer le costume quelque peu dénudé (et loin, oh oui, trèèès loin d'être glorieux) de la Mère Noël ? Non. Moi-même, sa propre fille je l'ignorais et j'aurais préféré continuer ainsi. Imaginez mon expression lorsque je rentre dans sa chambre en lui apportant des chocogrenouilles et que je le vois vêtu d'un petit haut moulant rouge et blanc et d'une petite culotte écarlate en dansant sur son lit avec du Frank Sinatra. 

PREUVE ? : http://img850.imageshack.us/img850/3296/papanoel.png

Suite à ce traumatisme poussé, je suis actuellement en suivi psychologique pour encore quelques mois... Mais que s'est-il passé bon sang ?! Luttant contre ce phénomène de mode, Elissa et moi-même avons créé une association visant à protéger les victimes du virus "Mère Noël". Pour les aider, pour les sauver (ou du moins, pour essayer) faîtes vos dons et retrouvons la fierté de notre maison ! 


Marine Evans.


Image de Nathanel Moseley

Père Noël, un job sympa...

                                                       

Les jolies petites lumières scintillent dans la nuit hivernale, les sapins entassent à leurs pieds de nombreux et merveilleux cadeaux, la neige tombe abondamment (hm, ou pas…) et le vieillard le plus classe au monde va travailler pour la seule nuit de l’année. Père Noël, quand on y pense, ça doit être un métier d’avenir ! On célébrera toujours (du moins je l’espère) la fête de Noël dans cent ans. Enfin… si on oublie l’hypothèse d’une prochaine fin du monde dans moins d’un an (youpi, comment plomber un article !). Bref. Imaginez le salaire de ce petit bonhomme qui ne travaille qu’une nuit par an et qui a sous sa manche des petits lutins qui l’idolâtrent le reste du temps et qui fabriquent eux-même les futurs cadeaux dont Môsieur le Papa Noël prétendra être le fabricant. On ne voit pas régulièrement « made in les elfes of the Papa Nowel » sur les étiquettes des gros nounours en peluche… Attendez, en plus le Père Noël vit dans l’endroit le plus fantastique et incroyable au monde ! Si l’on réchauffe la température extérieure d’une quarantaine de degrés, qu’on crée une pancarte spéciale « Interdit aux phoques » pour éviter la disparition de l’espèce causée par des ours polaires affamés, qu’on change la déco trop basique des igloos (pour cela, Valérie Damidot est votre amie) et qu’on fait venir en expédition rapide les collections hiver 2012, franchement, ça devient le paradis sur terre. Sans compter les rennes… Les rennes! Comme des gros nounours, la fourrure, la vivacité et les bois en plus. Et puis, la voiture de fonction est plutôt pas mal si on rajoute l’option navigateur GPS, la radio et le distributeur de chocolats. Non, vraiment… Père Noël, c’est le métier qu’il me faut ! Alors, j’ai quelques questions à poser à l’actuel Papa Noël : quelle orientation choisir ? Est-il possible de faire un stage durant les vacances de Décembre ? Peut-on obtenir un entretien d’embauche sur demande ? Quelles compétences sont requises ? Y-a-t-il une formation particulière ? Où déposer son CV ?

Souhaitez-moi bonne chance les amis. Je suis certaine que c’est ma voie, je l’ai toujours su. Et soyez sages avec Marine, parce qu’elle sera peut-être le futur Père Noël. (En attendant, je vais m’entraîner à faire le célèbre et tant apprécié « Ohohoh ! »).


Illus' Vanille

samedi 31 décembre 2011

Auror s'coupe...

 

Horoscope


Bûches senzembuches

20 janvier – 18 février

L’astuce de Lavande Brown :

Ecoutez… Je suis dans le regret de vous dire que votre dernière chance c’est d’aller chez Farce et Attrapes. J’en ai envoyé pas mal le mois dernier, mais que voulez-vous… Vous devriez peut-être changer de technique de drague. Ou de far à paupière. Ou de style vestimentaire. Ou de tout, en fait.

Coup de pouce d’Hermione ?

Vos résultats sont satisfaisants, mais vous pouvez faire beaucoup mieux, si vous vous en donnez les moyens, et vous le savez. Vous savez également, donc, ce qu’il vous reste à faire, non ?

 

 

Cadeaux foufifous

19 janvier – 20 mars

L’astuce de Lavande Brown :

Avouez-le : JE SUIS VOTRE MODELE ! N’est-ce pas ? Je sais, je sais. Vous respirez la bonne humeur et l’assurance, vous brillez et illuminez votre entourage, bref… Cette aura qui vous entoure, outre d’être incroyablement attirante et séduisante, elle vous donne un charme indiscutable. Qui risque de durer.

Coup de pouce d’Hermione ?

Vous êtes trop sûr de vous… Et c’est ce qui risque de vous perdre. L’alignement de Saturne et d’Uranus me chuchote que vous risquez, à trop penser que vous êtes fort en tout, de tomber de plu bas que vous ne semblez le pensez. Faites attention à vous !

 

Bonhommes de neige

21 mars – 19 avril

L’astuce de Lavande Brown :

En cette période de fêtes, en passant de Noël au Nouvel An, vous êtes au top de votre forme. Ca change du mois dernier, pour tout vous dire… Mais que vous est-il donc arrivé ? Changement de personnalité ? Nouvelle coiffure ? Nouveau visage ? (Hum) En tout cas, le bon accord de la belle Aphrodite avec le séduisant Apollon aura des conséquences sur votre vie sentimentale !

Coup de pouce d’Hermione ?

Toujours aussi modèle ! Je suis très fière de vous. Il semblerait vraiment qu’Athéna veille sur vous… C’est bien. Attendez-vous à une reprise parfaite… Ou presque. Vous devriez modérer votre côté « jedéfendstoutlemonde », ça ne vous rapporte pas toujours que du bon.

 

Etoiles au sommet

20 avril – 20 mai

L’astuce de Lavande Brown :

Par le boxer bleu à cœur jaunes de Merlin ! (c’est qu’il joue dans la modernité lui…) Quel sex-appeal, ce mois-ci ! Quel envoûtement… Il semblerait que vous ayez suivi mes conseils et consignes à la lettre le mois-dernier, sinon, comment expliquez-vous ce fulgurant succès auprès des dames/messieurs ? Moi, je ne vois pas.

Coup de pouce d’Hermione ?

Inutile de préciser que pour vous, « rentrée » rimera avec « raclée ». Reste à savoir de la part de quoi… Ou de qui.

 

Sapins vert à boules colorées

21 mai – 21 juin

L’astuce de Lavande Brown :

Beurk beurk beurk beurk beurk. Et j’en finis pas. Stoppez les produits cosmétiques en surdose, c’est tout simplement du plus mauvais goût, et ça fait ressortir des défauts qui auraient pu être facilement effacés.

Coup de pouce d’Hermione ?

Pas de stress (y’a point S). Ce n’était que le premier trimestre, d’accord ? Donc pas d’affolement si les résultats étaient en baisse, c’est normal, c’est l’adaptation des reprises et des débuts. Néanmoins, je ne vous dis pas non plus de vous reposer sur vos lauriers, au contraire, persévérez, les résultats ne vont pas tomber du ciel.

 

Papas Nowel juniors

22 juin – 22 juillet

L’astuce de Lavande Brown :

Fusionnez gloire et beauté ; choisissez un(e) beau(elle) millionnaire (et milliardaire si vous avez de la chance). Non, je plaisante, évidemment. Tout ce que j’ai à vous dire, c’est que les étoiles sont positionnées de sorte à ce que Vénus soit en conflit avec Uranus ce qui fait que vos charmes pourront être négligés si vous vous jetez, corps nu.

Coup de pouce d’Hermione ?

Vous l’avez compris : passer son temps à étudier… des livres sur le Quidditch ne vous a avancé à rien, et a eu des répercussions sur votre bulletin. Assez désastreux ce mois-ci, par rapport aux autres… Voyons, reprenez-vous, nom de nom ! Le premier semestre étant à son comble, et étant donné que nous sommes au seuil du second, il est grand temps de vous réveiller.

 

 

Flocons d’argent de neige

23 juillet – 22 août

L’astuce de Lavande Brown :

Et s’il(elle) ne m’aimait pas ? Mais bon sang, ne pensez-vous pas que c’est un peu la question que TOUT LE MONDE se pose lorsqu’ils sont sur le point de déclarer sa flamme ? Eh bien si ! Et le pire dans tout cela, c’est que vous le savez pertinemment. Mais alors, pourquoi cela devrait-il vous bloquer ? Faites comme quoi, pour une fois, et saisissez votre courage à deux mains ; lan-cez-vous.

Coup de pouce d’Hermione ?

HALLELUJAH ! Comme on dit, chaque effort porte ses graines un jour (qu’il soit bon ou mauvais, cela dit). En tout cas, c’est bien ce qu’il vous est arrivé vu vos notes. Que d’Optimals et d’Efforts Exceptionnels… Un joli jardin verdoyant de douceurs et de bonheur, comme je les aime. Je suis très fière de vous !

 

 

Lutins de Boisouailles

23 août – 22 septembre

L’astuce de Lavande Brown :

Un peu, beaucoup, passionément… Oh oui. Je pense bien que ce mois-ci sera le bon pour une rencontre propice à un tournant dans votre vie amoureuse. Gardez les yeux ouverts (et les sens en alerte)

Coup de pouce d’Hermione ?

« Phoooooooooooouuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiite ». Ca, c’est le bruit de votre chute libre dans vos principes. Vous pensiez que travailler peu chez vous et vous donner assez en cours suffira à embellir votre bulletin ? Non, oui ? Visiblement oui. Vous vous rendez bien compte que donner peu d’effort à la maison ne mène à rien… Alors reprenez-vous, par le sang des Ancêtres Cerfs ! A ce stade, vous allez vraiment faire faillite !

 

 

 Neiges blanche

23 septembre – 23 octobre

L’astuce de Lavande Brown :

Contrôlez vos hormones. Ca devient plus possible, là. Rien d’autre à ajouter.

Coup de pouce d’Hermione ?

Aaaaaah… Que de bonheur. Cette atmosphère, si douce, des périodes enneigées… Le château sous le manteau blanc de la période hivernale… Les étoiles baignant dans le ciel d’encre d’une nuit fraiche… Et que vois-je au loin ? Cette étincelle soporifique pour les uns, cet arôme délicieux pour les autres… L’appel du travail qui vous ordonne de vous réveiller sur-le-champs ! La rentrée, c’est la semaine prochaine !

 

 

Rennes haut-bois

24 octobre – 22 novembre

L’astuce de Lavande Brown :

Les ex s’entassent dans votre historique sentimental. Quel est votre problème, sincèrement ? C’est la peur de vous engager qui vous bloque ? Eh bien, il le faudra un jour, si vous ne  voulez pas finir vieille peau sur vieux os.

Coup de pouce d’Hermione ?

Contrairement à votre attitude face à vos sentiments, vous êtes bien engagé pour ce qui est de vos études. Je vois dans les lignes de vos mains (cela me rappelle un bien sombre souvenir…) que vous êtes quelqu’un de bien ambitieux. Temps que vous êtes dans la fleur de l’âge et que vous vous découvrez, continuez ainsi si vous voulez pouvoir conquérir mes bonnes faveurs, ainsi que celle de Lavande !

 

 

Boules de couleur

23 novembre – 21 décembre

L’astuce de Lavande Brown :

Autant vous dire que lorsque l’on vous regarde, la seule chose qu’on a envie de faire c’est de… Mettre des lunettes de soleil. Pourquoi ? Parce que vous brillez de beauté, ce mois-ci ! Presque autant que moi, c’est fou. Je n’ai aucun conseil à vous donner, à part peut-être… Cessez de me copier, bon Dieu !

Coup de pouce d’Hermione ?

Réfléchissez avant d’agir. Il faudrait que vous appreniez à compter sur vous-même, et non sur les autres. Comme le dicton le dit si bien, « on n’est mieux servi que par soi-même », et bien sûr cela peut virer, mais globalement, l’idée est là. La triche n’est pas une alternative, car la note de vos B.U.S.E et de vos A.S.P.I.C ne sera pas partagée et si vous les empochez, ils seront dans votre poche et non dans celle d’un autre.

 

 

Fée du logis

22 décembre – 19 janvier

L’astuce de Lavande Brown :

Que de froideur, dans votre cœur… Mais que se passe-t-il ? L’hiver est omniprésent ce mois-ci dans tout votre être, comme répandu sous forme d’un sombre venin qui ne fait que blesser autour de vous. Nous l’avons compris, les histoires d’amour qui durent, ce n’est pas votre truc. Vous la nuit que la vie. N’empêche, ce n’est pas ce qui vous fera apprécié des autres et vous fera avancer. Loin, loin, loin de là.

Coup de pouce d’Hermione ?

Autant dire que vous brillez autant que vous portez bien votre nom. Ahlalala ! « Fée du logis » ! Il faudrait plutôt vous appeler « Fée du travail » ou « Fée travailleuse », enfin, que m’échappe ! C’est exactement ce que vous êtes ce mois, en tout cas. Plus spécialement en Métamorphose et en Divination, d’ailleurs… En revanche, en Etude des Moldus, ce n’est pas la joie.

 

Article écrit et illustré par Selena Seviev.

Les rennes font la grève !

Les rennes font la grève !Les lutins sont affairés, ou bien comme qui dirait surchargés.

 

« Papiers cadeaux couleur manteau du boss avec des sapins en guise de motif ? »

« Ok ! »

« Plus vite plus vite ! Le jour J est dans 35 jours et nous n’en sommes pas à la moitié ! »

« Papiers cadeaux couleur ton chapeau avec des grelots en guise de motif ? »

« Couleur mon cha… Ah ! Oui oui : Ok ! »

 

Et en parlant de grelots… Tandis que d’un côté les uns croulent sous les commandes mais s’en sortent tant bien que mal – à notre grande satisfaction -, du côté des bois – hum hum -, la vie n’est pas plus rose. Il semblerait, selon certaines rumeurs, inutile de rappeler que les arbres ont des oreilles, que la révolte est d’actualité, du côté du Grand Nord…  LES RENNES FONT LA GREVE ! En effet, selon certaines sources, il semblerait que ce n’était pas le poids du traineau/hotte/Père Noël (qui sont pourtant des poids assez considérables), qui les gênait, mais tout autre chose. Nous ignorons quelle idée leur est passée par la tête, mais ce serait seulement le fait de vouloir passer Noël en famille qui les embêtent…

 

« On passe toujours nos soirées de Noël à porter les cadeaux ! Ma femme et mes enfants restent seuls à la maison ! » Réplique l’un.

 

Encore plus embêtant pour le Père Noël qui n’a pas d’autre aide pour le porter au-dessus de nos toits pour offrir ses cadeaux… D’autant que le mouvement se fait de plus en plus populaire auprès des plus jeunes cerfs. Il nous est pourtant parvenu que l’allégresse s’est calmée lorsqu’un beau-parleur parmi eux proposa d’envoyer par famille porter le traineau. Ou bien d’inverser par intervalles régulières pour que chacun puisse passer Noël… Après, reste à savoir comment s’y prendre.

En tout cas, nous concernant, manquerait plus que ce soient les lutins qui grèvent, ou pire, le Père Noël lui-même !

Article écrit et illustré par Selena Seviev.

jeudi 29 décembre 2011

The Graou du Mois!

Où serions nous sans ses extravagances et sa bonne humeur perpétuelle ? Sans ses activités et ses coup de folies ? 

Sans son investissement et son amour pour sa maison ?

Pas bien loin n'est ce pas ? 

En tout cas, la salle commune croulerait moins sous les chaussettes... Et oui, vous l'auriez certainement deviné, le Gryffondor du mois n'est autre que notre cher Directeur de maison à la crinière propre, Bdragon !


Gryff du mois

Mangeant du Lion chaque matin, il ne cesse de nous proposer activitésnouveautés ou autres graonneries en tout genre, relançant les vieux topics et sachant nous motiver comme lui seul en a le secret. Il est difficile d'imaginer la Salle Commune sans lui, c'est un Gryffondor émérite qui possède toute la hardiesse et le coeur de notre grand fondateur. Tel Godric, il porte avec fierté les couleurs des Rouges et Ors, clamant haut et fort, son amour pour sa maison.

Véritable Papa Dragon, il couvre chaque Gryffondor de son aile, apportant toujours une aide à ceux qui en font la demande. Éternellement de bonne humeur même lorsqu'on pique sa poudre de Mandragore et que l'on cache ses chaussettes (c'est pour ton bien que nous faisons ça), nous ne pouvons qu'applaudir notre directeur qui mérite amplement cette place de Gryffondor du Mois.

 

D'autant plus que même la Direction de l'école semble avoir remarqué la Grande Importance de notre Directeur de maison, lui accordant la médaille du mérite, faisant de lui la troisième personne dans toute l'histoire de l'école à la posséder, non décidément, je pense que nous sommes en droit de faire gonfler un peu ses chevilles, je pense cher Graoux, que nous avons un directeur, Graou jusqu'au bout des Gryff's (griffes).




  Article de Arianne Illan et illustré par Selena Seviev.

Le père Noël et ses lutins : toute une histoire.

Loyal, ponctuel, toujours là pour faire rêver les gosses, preuve qu'avoir de la brioche, c'est complètement "IN" et que le travail à la chaîne façon petit chinois, c'est sympa, le père Noël et ses lutins nous vendent du rêve. Qui n'a jamais rêvé d'enfiler un costume moulant vert et le chapeau qui va avec pour s'engager au service du gros bonhomme rouge ?

         Devenir un couple à part-entière, connu du monde entier, et contribuer à l'écriture de la fantastique histoire d'amour entre le Père Noël et ses lutins? Si cette opportunité était seconde sur la liste de mes projets d'avenir, après celle de monter une chorale lyrique avec les elfes de maison de Poudlard (je ne m'explique pas ma fascination pour les êtres de petite taille) J'ai changé d'avis après être entré, de manière plutôt illégale, secret de fabrication oblige, en correspondance avec un lutin du Père Noël, et je vous le dit sans honte, j'ai cru trépasser. Sous ses allures de gentil alcoolique, le Père Noël dirige ses usines de manière dictatoriale: 17 heures de travail pendant la période des fêtes, pas de pause-pipi pour ceux qui fabriquent leurs jouets en plastique à la chaîne trop lentement, 10 mois de chômage non rémunérés, de Janvier à Octobre, et un contrat à vie au service du meilleur ami des enfants, sans retraite ni congé maternité, malgré le fait que les lutins ait tendance à se reproduire de manière anarchique



Le père noël et ses lutins

Notre correspondant nous raconte même que la Mère Noëlpasse régulièrement dans les rands pour vérifier que tout les lutins font bien 72,7 centimètres, parce que c'est photogénique, dans les catalogues de Noël.

La punition pour ceux qui osent grandir: pas de souper jusqu'à ce que les récalcitrants retrouvent la taille standard. Celui qui nous écrit, qui, pour ne pas risquer de ce faire couper la pointe des oreilles dans une machine par le Père Noël, a souhaité rester anonyme, nous raconte même qu'en temps de crise, les lutins ont tous tendance à grandir. Vous êtes outrés? Prêts à vous engager dans la lutte armée contre cette injustice? Rassurez-vous, ça pourrait-être pire. Il paraîtrait que la Saint Sylvestre, au Pôle Nord, est une super fiesta: du jus d'orange, des chants de Noël, et tout le monde au lit à 21 heures !

On en salive !

Alors, illustres Gryffondors, pensez, au matin du 25, à nos chers lutins soumis qui ont fabriqué vos cadeaux à la main sous les ordres d'un petit papa Noël sadique !




Article de l'incroyable Alexane Van Apples et illustré par la fabuleuse Selena Seviev ! (a)

Les chaussettes se révoltent contre les soldes d'hiver !




L'hiver, le temps des festivités, en famille ou entre amis, de la neige qui recouvre le parc du château d'un grand manteau blanc, des cadeaux par milliers, du bal de fin d'année. Et après toutes ces réjouissances, quoi de mieux pour tout le monde que les soldes d'hiver pour nous faire commencer en beauté la nouvelle année ? De notre pauvre vision humaine du monde, vous me répondez rien, tout est parfait ! Et pourtant, à vos pieds, vos chaussettes crient au complot organisé, au coup d'état, à la fin du business chaussette !

Apparemment, ces soldes porteraient gravement préjudice à celles qu'en met sans manière au bout de nos membres postérieurs. En effet, d'après les dires de la chaussette fétiche de Bdragon, Directrice des Chaussettes de Gryffondor, à l'origine de la création de l'organisation  Chaussettes de Gryffondor, révoltez-vous !  "Ces soldes portent préjudice à la santé de mes concitoyennes. Les gens achètent leurs chaussettes fourrées en Janvier, ces radins, pour profiter des soldes et nous payer un prix dérisoire, ce qui est d'ailleurs un grand manque de respect et elles restent presque un an dans de froides malles, pour n'être ressorties que le 24 Décembre au soir etaccrochées à la cheminée, prêtent à accueillir les cadeaux.

 "Cette dernière ajoute même, au bord des larmes :" Les rhumes qu'on attrape dans ces malles sont si carabinés que nos éternuement vont jusqu'à découdre nos fils par leur puissance ! Et, trouée, une chaussette n'a plus aucune utilité! Si on nous achetait au mois de Décembre, à un prix décent, nous pourrions faire notre boulot, mais dans ces conditions, il nous est impossible de remplir nos fonctions !"


Mais nos chaussettes sont des battantes, dignes de leurs propriétaires Graoux : avec l'aide de l'association des chaussettes célibataires (qui revendiquent l'utilité d'une chaussette sans sa partenaire et qui, à chaque Saint Valentin, encourage ces condisciples à perdre leur double l'espace d'une journée) Chaussettes de Gryffondor, révoltez-vous ! lance un plan d'attaque pour le soir du 24, dans le but d'éradiquer le fléau des soldes d'hiver définitivement. Autour d'une tasse de verveine, la chaussette de Bdragon a confié au Gryff'time, avec un regard sadique " Nous n'hésiterons pas à aller jusqu'à l'auto mutilation... " Alors si vous en voulez pas voir votre chaussette de Noël vide, au matin du 25 son contenu directement déversé dans la cheminée, cause d'un trou énorme dans son fond, sortez-les de leur malle noire et froide, mettez-les, et n'hésitez pas à faire joyeusement transpirer vos pieds à l'intérieur: elles adorent!

 

Article d'Alexane Van Apples, illustration de Violette Broadway.

mercredi 28 décembre 2011

Même les Grands ont besoin de vacances...

Lors des vacances de Noël, écoliers et professeurs profitent de cette période plus ou moins longue, oubliant en l'espace de ces vacances, cours, devoirs, copies ou autre mot pouvant rappeler la scolarité

Même les grands ont besoin de vacances

Mais cette année nous ne sommes pas les seuls à être partis en vacances... Véritable mascotte de l'écoleRoi des Crustacés et tombeur de ses dames à ses heures perdues, notre Calmar Géant aurait décidé de se la couler douce cette année et ainsi profiter d'un repos tout à fait mérité ! Il est vrai qu'entre les longues sérénades chantées par Roxas, les première années qu'il faut terrifier et les autres années qu'il faut jeter à l'eau, le pauvre n'avait plus une seule minute à lui. C'est donc la valise pleine de tarte à la mélasse, que note compatriote Aquatique s'est établi en Antarctique pour les vacances. Goûter aux spécialités culinaires des lieux tel que les sushis surgelés, les glaces à la glace ou encore le célèbre pâté impériale de poissons congelés... Rêvasser sur les plages d'un blanc immaculé et s'adonner à l'activité locale de la chasse aux Moldus, on ne pourra pas dire que notre Calmar Géant ait passé ses vacances les tentacules dans les poches. Mais malheureusement pour lui et pour nous, la nouvelle année est là et avec elle vient la rentrée et de nouvelles résolutions... Suite à une discussion, il nous a appris que cette année il avait décidé de ne pas jeter plus de dix élèves par jour dans le Lac Noir, baissant son quota de presque 70%!! Une intention que nous ne pouvons qu'applaudir! Et vous chers Graoux? Des bonnes résolutions cette année? Je vous laisse en discuter à la suite, en espérant qu'elles soient aussi grandiose et difficile à tenir que celle de notre Calmar Géant.


Article de Arianne Illan, illustré par Selena Seviev.

samedi 24 décembre 2011

Le club féministe de Gryffondor manifeste contre les chocolats de Noël.

NON


Je dis non 


Assez de tous ces chocolats Contre le chocolat à Noël

Qu'ils soient noirsau laitblancs, avec des noisettes ou enrobés, s'en est assez! Telle la reine d'Egypte Cléopâtre, rebellons nous mes chères, montrons notre nez fin! Il est temps que les chocolats nous aient dans le nez!! Assez de ces sucreries auquels nous ne résistons pas et fondons tandis que traîtresses, elles se complaisent à nous offrir généreusement quelques kilos en trop. C'est pourquoi, qu'ils vous sourissent, aient la forme d'un joyeux homme barbu agaçant qu'on a envie de croquer pour ne plus voir sa joie irritante, ne craquez pas mesdames ! Résistez ! Il est temps que nous montrions de quel bois nous nous chauffons!! Plus question de bouillir de passion pour une goûte de ce tendre et si irrésistible chocolat enroulé d'un papier doré que les moldus nomment "Fair un gros rot chez"... Assez !

            Mesdames, il est temps de se venger. De se venger non pas contre ces pauvres chocolats qui ne sont venus au monde que pour satisfaire nos papilles gustatives, on ne leur a pas demandé leurs avis à eux... C'est pourquoi, c'est vers leurs créateurs que nous devons diriger notre colère!! J'en appelle ainsi à la manifestation ! Levez vous mesdames ! En cette période où ces hommes sont fiers des tablettes de chocolats recouvrant leur torse, il est temps qu'ils aillent se faire cuire un oeuf, qu'on leur casse du sucre sur le dos et qu'ils en restent baba ! Un jeu d'enfant, du véritable gâteau pour nous! Ainsi qu'attendons nous ? Rebellons nous! Et si ce cher Père Noël aime son ventre bien dodu, il n'est pas question que l'année prochaine se soit nous qu'on cuisine !


 Nous sommes dingues mais pas dindes 


Article de Arianne Illan, illustré par Selena Seviev.

Alerte aux Fantômes !!

Depuis quelques temps déjà, notre Salle Commune se trouve être le lieu de rassemblement de quelques Gryffondor que nous pensions disparu. Autrefois seul fantôme de la Tour, notre cher Nick Quasi-Sans-Tête se voit éclipser par la présence de nouveaux fantômes. Car oui, se sont bien des fantômes qui sont venus envahir notre salle commune. Downy apparaissant, ectoplasme charmeur, July passant nous dire bonjour, Nelson fondant le floodisme ou encore Nicolas et ses idées de rétablissement des dortoirs mixtes.... Serait ce une invasion? Seraient-ils de retour pour nous jouer un mauvais tour ? Mais Pru' danse et merde sur le thé comme le dise si bien les moldus, c'est pourquoi avec l'aide de la direction, nous avons établi dix conseils infaillibles afin de nous protéger de cette invasion :

 

                                                      



1) 
Ne leur tournez surtout pas le dos ni la tête ! Ils pourrez également voler vos mikados ni vu ni connu. 


2) 
Nous vous conseillons fortement de ne pas les appeler « vieux croûtons », à moins que vous ne teniez absolument à mourir dans d'atroces souffrances. 


3) 
Agitez des copies non corrigés devant eux, souvent ancien membres du personnel, ils ont tous été un moment ou à un autre traumatisés par des devoirs trollesques. 


4) 
Si un ectoplasme s'approche de vous, ressortez vos légos, playmobile ou autre machin moldu permettant de construire des trucs machin chouette et jetez les au loin... Très rares sont les fantômes résistant à l'appel des playmobiles!


5) 
Ils aiment apporter du flou de vieux, alors s'ils commencent à vous embrouillez l'esprit, faite vos prières.


6) 
Si jamais ils vous racontent une blague nulissime... Riez... Riez, ça pourrait bien vous sauver la vie!


7) 
Si vous sentez qu'il est trop tard pour vous enfuir, entamer une conversation sur le "bon" vieux temps...


8) 
Parlez normalement, même si vous êtes tentez de crier, croyant qu'ils sont sourds, retenez vous. 


9) 
Ne proposez surtout pas à un ectoplasme un steak de vache... Pourquoi?... Cherchez pas, c'est comme ça c'est tout .__.


10) 
Si vous tenez à votre vie, suivez tous ces conseils à la lettre.


Article de Arianne Illan illus' Vanille-Rose.

Le Père Noël, coincé dans la cheminée des Gryffondors

                                               

Il y a de cela quelques jours, un jeune première année est arrivé en courant dans le bureau du Gryff' Time, tout essoufflé, le visage aussi rayonnant qu'un gamin de 6 ans à qui on venait d'offrir un éclair de feu profanant des « Il existe !! Il existe !! ». Intrigués et toujours à la recherche de nouvelles aventures, nous nous sommes empêchés de le suivre afin qu'il nous montre de quoi il en retrournait, bien trop excité pour pouvoir s'expliquer. Quelle ne fut pas notre surprise quand, approchant de la cheminée de la Salle Commune, nous entendîmes des « Oh oh oh » tonitruant... Tout fière de lui, le première année nous désigna un derrière de tissus rouge qui dépassait et pendouillait de la cheminée, gigotant tel un boursouf. Le Père Noël, un peu en avance certes, mais qu'importe tant qu'on a nos cadeaux, était coincé dans la cheminée des Gryffondors ! Après que nous aillons effectué un phénix, véracrasse, sombral qui se solda par la victoire de Marine (vilaine pas belle é_è), elle désigna l'un d'entre nous pour s'approcher et engager des négociations.

C'était simple, on le libérait s'il promettait de nous faire à tous cadeau, d'un éclair de feu avec une réserve de Chocogrenouilles suffisante pour nous nourrir jusqu'à la fin de l'année prochaine (inutile donc de vous préciser son immense taille) et ainsi que des fouets spéciaux pour torture de Serpentard, sinon on le laissait là mais comme nous sommes de gentils petits enfants, on allumait le foyer pour ne pas qu'il attrape froid aux fesses (oui oui, nous sommes très attentionnés!!). Bien que la cheminée étouffait ses paroles, nous pûmes distinguer des « Oh oh » que nous avions interprété pour un oui et nous remontâmes nos manches, avant de sortir nos baguettes. Rien n'y fit. Aucun des sortilèges que nous connaissions n'avait pu délivrer ce bon vieux Père Noël certainement un peu trop friand de lait chaud et de cookies... Retour donc aux foutues vielles méthodes moldus et c'est à coup de beurre et de savon que nous avions pu dégager son postérieure de la cheminée. Et là, le choque, BAM ! Nous nous attendions à une longue barbe blanche, un sourire malicieux et un air joviale, nous somme tombés sur un visage rasé, un sourire absent et un air à faire pâlir un scroutt à Pétard...Bdragon, notre si aimable directeur, était assis devant nous, couvert de suie. Ainsi c'est rescapée d'une Bdragonisation que je vous compte cette histoire (inutile de vous préciser qu'aucun d'entre nous n'avons reçu la moindre brindille en provenance d'un balai, quelle méconnaissance alors que nous l'avions libéré )! Mais la vrai question est comment notre directeur c'est il retrouvé la tête dans la cheminée, les fesses au feu ? Pour le savoir, remontons, chers lecteurs, à l'année dernière... Vous souvenez vous du mot de la direction? De ce fameux sort à créer des chaussettes? Ce cadeau de Noël merveilleux pour ce grand mangeur? Et bien vous avez votre réponse ! En désirant rattraper une lettre qui s'était envolée et avait failli s'échapper par la cheminée, Bdragon, en overdose de chaussettes s'est retrouvé sur les fesses... Courage chers graoux et prenons notre mal en patience, ne nous demandant plus pourquoi notre Directeur se plaint il que Peeve aurait fait rétrécir les portes ainsi que ses vêtements.

Article de Arianne Illan, illus' Vanille-Rose