jeudi 13 novembre 2014

Editorial : le vent souffle.

 


 

Lions, lionnes,

C'est avec plaisir que nous vous présentons cette nouvelle édition. A l'automne les feuilles sont rouges et or, à l'image de notre jolie maison. C'était donc le moment de gagner la Coupe ! Toutefois en automne, les feuille tombent également... et c'est avec regret que je vous annonce les départs d'Avery et Emy, à qui nous souhaitons le meilleur !

Dans cette édition, petit retour sur la fête d'halloween et autres évènements liés aux vacances. Noël s'approche désormais à grand pas, surveillez le bureau !

 

Bonne lecture à tous,

Amelia et l'équipe du journal.

Header par Edward

Dimanche 2 novembre 2014

Ces lions que l'on retrouve en vacances...

La vie d'un Graou, vous vous en doutez, et vous le vivez forcément, n'a rien d'une promenade de santé ou d'une ballade dominicale, ça non. La vie d'un graou est mouvementée, pleine d'action, de petits conflits, de grosses victoires et de petites défaites, d'occupations diverses et au final de peu de temps véritablement libre... Et ce, A Poudlard12 comme IRL...

Et oui, on le sait, derrière ces petits vava tous mignons, ces lignes de RP ou ces tas de devoir se cachent des petits et des petites mains, posées sur les claviers, à pianoter pour partager avec d'autres gens comme eux... Le problème est que tout le monde n'a pas forcément le même profil (certain ont un plus grand nez à vrai dire.) non plus sérieusement, tout le monde n'a pas la même vie. Poudlard12, et la maison des rouge & or ne sont pas peuplés d'un groupe de même personnes, non, mais de plusieurs personnalités différents, il est donc normal que le père de famille ou l'étudiant en fac de bokoudechospécialisée ne passe pas le même temps connecté que la collégienne de 3eme... Et on n'en veut à personne, ça non ! Mais alors parfois vient une période que tout le monde attend pour différentes raisons... les vacances. Glande, détente, retrouvailles entre amis, quelques devoirs ou quelques heures de boulots... Cette période signifie beaucoup de chose, mais ce qui nous intéresse nous, Graoux, c'est de retrouver nos petites têtes blondes (ou rousses, ou brunes, ou bleues ou violettes, vous avez compris) pour de nouveaux RP, de nouvelles animations, de nouvelles soirées aux Trois Balais... Les vacances, c'est un peu comme Noël quoi : on attend cette période pour ce qui s'y passe.

Malheureusement, les vacances... C'est fini. Pour une partie des Rouge & Or en tout cas... Ceux qui travailles ou étudient n'ont peut être pas eu cette chance... Et ils ont bien du courages... Alors vu qu'on les aimes, et qu'on veut les retrouver dans 7 semaines, pleinement, a plein temps même, pour cette période magnifique qu'est Noël... On va leurs faire plein de bisous, de câlins et d'encouragements ! (allez y!) En tout cas, comme on dit, c'est partir pour mieux revenir... LE fait d'être moins présent une période, ne fait que rendre les retrouvailles plus intenses...

Je vous bisoute, Aiden.

Une Coupe dans les mains des Lions.

Une fois encore, le combat a été rude, les amis. Mais nous n'avons rien lâché. Notre motivation, nos efforts et notre acharnement sont enfin venus à bout des Serdaigles ! En effet, la Coupe des Quatre Maisons est désormais entre nos griffes ! Et, sincèrement, nous l'avons amplement méritée.

Les érudits ont bien tenté de nous subtiliser la victoire, en vain, car rien ne saurait submerger la puissance et la suprématie des Gryffondor. Etant bons joueurs, nous avouerons tout de même que nos adversaires se sont très bien défendus. Ils ont réussi à nous faire douter et à nous inquièter jusqu'à la fin mais, au final, toute la volonté que nous avons déployée lors de cette coupe a porté ses fruits. Bravo à tous les Graoux qui se sont donnés à fond pour l'honneur des Rouge et Ors ! Et merci tout particulièrement à l'équipe de maison ainsi que quelques personnes extraordinaires qui ont donné beaucoup de temps à leur maison pour avoir animé un grand nombre de soirées devoirs au #CommandoGryff, nous encourager et surtout nous motiver. Encore une fois : félicitations à tous, nous avons grandement mérité cet honneur !

Cependant, il nous faut être prudent et ne pas nous reposer sur nos lauriers. Nous avons la possibilité de ravir une nouvelle fois la Coupe des Quatre Maisons. Peu de points nous séparent de la première place. Imaginez ne serait-ce qu'un bref instant la gloire de remporter à nouveau cette Coupe, visualisez la satisfaction personnelle et la joie explosive des Gryffons si l'on parvenait à réaliser cet exploit. Ne serait-ce pas tout simplement merveilleux et idyllique ? Alors rassemblons notre motivation et montrons au reste du château ce dont nous sommes capable ! N'hésitez pas à réaliser des devoirs, des critiques ou même des quiz. Chaque participation est importante et nous rapproche un peu plus de l'honneur de gagner la Coupe deux fois de suite. Avec un peu de motivation : nous pouvons y arriver ! N'oubliez pas que les gagnants ne se reposent pas après une victoire mais vont tout simplement à la recherche d'un nouveau trophé !

Alors bon courage à vous, et encore Bravo o/

Article de Gwendoline

Dimanche 19 octobre 2014

Stay alive !

Ils étaient vingt-cinq. Vingt-cinq candidats prêt à montrer ce dont ils étaient capables. Parmi eux, cinq fabuleux Gryffondor : Eoline, Ginny, Iris, Jenna et Phillipe. Nous avez pu les voir donner tout ce qu'ils avaient pour tenter d'atteindre la victoire, et survivre à ces jeux. Car à la fin, il n'en resta plus qu'un : le vainqueur. Tel est le cruel principe de The Last One ! Pour notre plus grand plaisir, la deuxième édition des jeux commença début juillet et, depuis la soirée d'ouverture, on peut dire que les concurrents en ont vu de toutes les couleurs. Des détraqueurs au Basilic en passant par une meute de cerbères, le maître du jeu avait vraiment tout prévu pour mener les joueurs du bout de sa baguette ! Regardons d'un peu plus près le parcours des Rouge et Ors :

L'Alvéole 1, qui abritait une dense végétation, accueillit quatre candidats dont Jenna L., ancienne professeure adjointe en Soins aux Créatures Magiques ayant étudiée dans la maison Gryffondor. Malheureusement, cette dernière eut la malchance d'apparaître au mauvais endroit et, à peine eu-t-elle le temps de poser un pied dans l'Alvéole et d'observer les alentours qu'un danger se précipitait déjà sur elle. En effet, un cerbère mécontent de voir un intrus sur son territoire n'a pas hésité à attaquer la jeune femme qui ne put réagir assez vite. Et c'est avec tristesse que nous avons appris le premier décès de The Last One.

Dans l'Alvéole numéro 4, les concurrents ont dû faire face au célèbre Lac Noir. Eoline trouva deux alliés avec une rapidité déconcertante. Cependant, le calme fut de très courte durée pour la formatrice : des crabes de feu avaient fait leur apparition. Bien que les trois alliés réussirent à neutraliser une grande partie de la horde, Eoline fut gravement blessée par l'un d'eux mais se reprit vite en main et continua valeureusement son aventure. Malheureusement, une fois arrivée sur l'île au milieu du Lac, un Magyar à pointes qui faisait partie des dragons présents devint fou de rare et détruisit une colonne de pierre simplement à l'aide de sa force. Et c'est sans pitié qu'il déversa ensuite un torrent de flamme sur notre pauvre Eoline qui ne put rien faire pour l'éviter ou s'en défendre. Et c'est le coeur serré que les Gryffondor ont pleuré sa mort.

Après avoir affronté l'alvéole 6, ses falaises, ses vagues et surtout ses multiples dangers, Ginny W. eut le courage et la ténacité nécessaires pour combattre ses ennemis et accéder à l'Alvéole numéro 7. Elle se battit vaillamment et laissa plusieurs victimes sur son passage comme Vilmashtire Eristoff, âgé de 17 ans et étudiant à Durmstrang, ou encore Opale Tal Moundine dont le meurtre fut orchestré par plusieurs concurrents. Au grand dam de tous, la jeune Gryffondor de cinquième année succomba à une blessure infligée par Phillipe Von S. après avoir tout donné pour les jeux et nous avoir prouvé que, même si elle n'a pas gagné, elle était une battante formidable. Et c'est la mort dans l'âme que les spectateurs ont vu une grande candidate perdre la vie.

Iris A. a dû faire face, quant à elle, à l'Alvéole 2 où se regroupaient serpents, Basilic, des mètres cube d'eau dont le volume ne cessait d'augmenter, ... Elle réussit à survivre et à affronter avec bravoure tous les obstacles qui se dressèrent sur sa route malgré son jeune âge et grâce à l'alliance qu'elle forma avec une étudiante de Salem et Phillipe. Durant le combat final, Iris se battit comme une lionne et fit plusieurs victimes (Marvin Harmonia, Blork, ...) mais malgré tous ses efforts, elle ne put éviter la mort que lui infligea Evan C. en retournant l'arme de la jeune fille contre elle grâce à un simple sort de lévitation. Et c'est avec malheur que les Gryffondor ont été dans l'obligation de faire le deuil de cette courageuse combattante.

Phillipe Von Schwarzbaum, qui lui aussi commença ses jeux dans l'Alvéole numéro 2, eut, dès le lancement de The Last One, toute une armée de sponsors derrière lui. Et pour cause : il réussit aisément à déjouer les dangers qui l'entouraient et les retourna même contre les autres candidats. Plus d'une personne en ont fait les frais. Son ingéniosité n'était plus à prouver : il fut non seulement le premier concurrent à sortir de son Alvéole mais aussi le candidat le plus redoutable des jeux avec sept victimes à son actif. Durant le combat final, il reçut une quantité phénoménale de Felix Felicis et ne cessa d'étonner ses admirateurs et ses précieux sponsors, notamment grâce à son sortilège de Piertotum Locomotor et ses statues meurtrières. Ces dernières eurent raison de la dernière candidate face à Phillipe. Et c'est avec fierté que les Gryffondor acclamèrent le vainqueur.

Comme vous avez pu le voir tout au long de The Last One, les Graoux ont tout donné que ce soit en tant que participant en prouvant à l'intégralité du monde magique nos valeurs et notre vaillance qu'en tant que spectateur en soutenant nos camarades et en restant soudé. Les Rouge et Ors n'ont jamais cessé de croire en vous les amis ! Encore félicitation à Phillipe, notre vainqueur, et bravo aux autres candidats.

Et puisse la magie continuer à nous être favorable !

Article de Gwendoline

Lundi 13 octobre 2014

Horoscope

Horoscope.jpg

Bélier
21 mars – 20 avril

Ce mois-ci, vous trouverez toute la confiance en vous dont vous aurez besoin. Cela se remarquera et aura un impact positif sur l'image que vous donnez aux autres : vous pourriez en être agréablement surpris par un plus ou moins grand élan de popularité. Néanmoins, prenez garde à ne pas négliger votre travail qui pourrait en pâtir.

Taureau
21 avril – 21 mai

Le self-contrôle sera la qualité dont vous aurez le plus besoin. Eviter de vous énerver pour un rien et de réagir agressivement tel un hippogriffe offensé. Respirez une longue bouffée d'aire et restez serein sinon vous risquez de foncer dans le tas sans réfléchir et vous en payerez les conséquences. Si vous ne voulez pas finir par ressembler à Touffu : gardez le contrôle de vous-même.

Gémeau
22 mai – 21 juin

Même si vous auriez pu croire que Merlin vous guidait les semaines précédentes ne vous reposez pas sur vos branchiflores. Il vous est fortement déconseillé de vous laisser aller en ce moment sous n'importe quel prétexte. Vous pourriez rater plusieurs belles opportunités à force ne plus lever la baguette. N'oubliez pas : Une coupe de gagnée, c'est bien, mais deux coupes c'est beaucoup mieux !

Cancer
22 juin – 22 juillet

Quelques changements pourraient venir interférer avec votre vie quotidienne. Ne paniquez pas et restez calme : changer de balais de temps en temps n'a jamais AvadaKedavrisé personne. Ces modifications de votre quotidien pourraient bien être très positif et vous faire prendre du recul. Cependant, si le changement vous déplaît, il vous faudra vous en accommoder. 

Lion
23 juillet – 22 août

Malheureusement, Godric ne joue pas en votre faveur en ce moment. Tout semble se dégrader lentement mais sûrement autour de vous, mais n'ayez craintes : chaque Collaporta à son Alohomora ! Si la situation vous échappe ou si un problème quelconque vient barrer votre route, n'hésitez pas à accepter l'aide de votre entourage et ce même si votre orgueil doit en prendre un coup.

Vierge
23 août – 22 septembre

Attention, ces temps-ci vous aurez tendances à vous refermer sur vous-même tel un scroutt à pétard mal luné. Ne laissez pas de côté vos amis et communiquer avec vos proches et ce conseil s'applique également dans le cas où toute votre attention se focaliserait sur le prochain match de Quidditch des Gryffondors. Communiquer, ça ne coûte pas grand chose. 

Balance
23 septembre – 22 octobre

La chance vous souris ce mois-ci. Aurait-on versé quelques goûtes de Felix Felicis dans votre jus de citrouille ? Quoi qu'il en soit, les bonnes nouvelles vous tombent dessus sans que vous n'en ayez réclamé et ce n'est, bien sûr, pas pour vous déplaire. Il ne vous reste donc plus qu'une chose à faire : savourez ces petits moments, ce n'est pas aussi fréquent que de voir Bdragon manger une chaussette !

Scorpion
23 octobre – 22 novembre

L'ennuie sera votre principal ennemi pour ce mois-ci, presque autant que le lutin de Cornouailles qui semble avoir élu domicile dans votre dortoir. Effectivement : si aucun changement, même très minime, ne vient pimenter vos habitudes, vous risquez fortement de devenir las. Votre routine va vous étouffer comme le ferait aisément le filet du diable. Pour y remédier : sortez des sentiers battus et tentez de nouvelles expériences !

Sagittaire
23 novembre – 21 décembre

En ce moment, votre vie ressemble de plus en plus à un paquet de Dragées surprises de Bertie Crochue : chaque moment est empli de stupeur. Qu'ils soient bons ou mauvais, vous devrez faire face à de multiples imprévus. Et même si vous pensez que le contrôle de votre vie glisse entre vos mains, n'oubliez pas que cela pourrait tourner à votre avantage.

Capricorne
22 décembre – 20 janvier

Auriez vous été victime d'une malédiction ou d'une morsure de Malagrif Tacheté dernièrement ? Il semblerait puisque la malchance vous poursuit ces dernier temps. Que ce soit à cause d'une de vos maladresses où celle d'un autre sorcier, le résultat est que, presque, tout semble être à votre désavantage. Ne vous en faites pas : ce ne sont que de petits moments difficiles à passer.

Verseau
21 janvier – 18 février

Profitez un maximum des petits instants de chance et de joie que vous rencontrerez car ils se feront de plus en plus rare par la suite, presque aussi rare qu'un sorcier parlant le fourchelang, pour les quelques semaines à venir. En effet, après quelques semaines durant lesquelles votre bonne étoile ne vous lâchera plus d'une semelle, un petit groupe de détraqueurs semblera rôder autour de vous et votre bonne humeur se dégradera avec leur venue.

Poissons
19 février – 20 mars

Vous êtes resté trop longtemps en hibernation à ne rien faire ou pas grand chose. Il est temps de se réveiller et de reprendre votre vie en main. Remontez sur votre nimbus et reprenez le contrôle. Fini les faux prétextes pour ne pas lever sa baguette et ne pas travailler en salle de cours. Hop, hop, hop, on se bouge et on réagit !

 

Article de Gwendoline, illustré par Edward Dumbledore.

Dimanche 12 octobre 2014

Les histoires de Lion... qui font peur !

Avec le printemps arrivent les fleurs, avec l'automne la pluie, avec l'été, la chaleur... Et avec Octobre : Halloween. Allo quoi ? Halloween, vous savez, cette légende étrange devenue célébration de l'épouvante et de l'angoisse ! Ce jour ou les enfants courent dans les rues, en quête de futures caries, déguisés en toute sortes de créatures... C'est plutôt marrant Halloween en fait non ? Mais vous êtes maintenant à l'école, chez les braves, les courageux, vous ne pouvez plus vous cacher sous votre couette, ou votre drap-fantome !

Dans la salle commune, du orange, du noir, de partout. Des enchantements en tout genre : citrouilles volantes, chauves souris et toiles d'araignées recouvrent les murs et le mobilier. C'est la débandade, après le repas, certains on pris le temps de se déguiser. Ainsi la salle commune est couverte d'une ambiance tamisée, de Graoux grimés bref, un lieu devenu propice à l'épouvante. De petits groupes se forment, certains montent aux dortoirs, d'autres plus téméraires s'installent sur les fauteuils et les tapis pour se donner des frissons. C'est ainsi que fusent des histoires plus ou moins effrayantes...

Tout d'abord, on parle des épouvantards : c'est vrai, si les moldus ont les fantômes, les sorciers ont les épouvantards. Gally vous raconte l'histoire des toilettes habités par une de ces petites vermines, qui lui faisaient passer des journées entière sans aller au petit coin, lorsqu'il allait dans la glauque maison de sa tante, Teresa vous rabache encore une fois que son grenier est hanté, car personne n'y voit la même chose chez elle, quand sa famille y monte... (elle a un peu de mal avec les principe de shape-shifter des épouvantards, la pauvre.) Bref, les histoires courantes. Mais c'est à votre tour de parler, et vous les épouvantards, vous les connaissez. Alors vous surprenez, et innovez.

« Une nuit sans lune, dans un lieu inconnu (et personne n'a jamais cherché à le savoir, croyez moi) un homme rentrait tard et avait hate de retrouvé sa femme sous sa couette. Il avait passé la journée sur la route, et avait rencontré des problemes en tout genre, accidents, pannes et j'en passe. Il décide en rentrant de ne pas faire de bruit, et de ne déranger personne. Il rentre donc dans l'obscurité la plus totale, et se guide uniquement par sa connaissance de la maison. Seul les craquements de parquets se font entendre... En entrant dans la chambre, il ne change pas ses habitudes, se change, s'assoit sur son lit, le tout dans le noir... C'est finalement calmement, et amoureux qu'il se couche auprès de sa femme, la serre dans ses bras pour lui prouver son amour. Il est réveillé le matin par la lueur des volets, étonnant, sa dulcinée à pour habitude de les fermer... Il ouvre les yeux, et découvre un horrible spectacle...

Le lit, couvert d'un rouge écarlate qui semble encore frais, qui semble dégouliner du mur. Horrifié, il ose lever les yeux : il découvre sa femme, consciencieusement découpée, les membres fixés au mur par des barbelés. C'est alors qu'il trouve un message écrit avec le sang de sa défunte femme : Merci pour le calin hier soir, je ne pensais pas etre aussi bien accueillie par le mari de ma victime... »

Fier des émotions plus ou moins fortes données par votre récit, vous ajoutez quelques détails tels que l'ordre des membres, l'emplacement de la tête ou encore l'odeur du cadavre, et profitez du reste de la soirée... Finalement, Halloween, on n'aime ça, non ?

Horriblement et affreusement votre, Aiden.

PS : - ' Papa, avant de me laisser dormir, verifie sous le lit s'il n'y a pas un monstre. ' Le père s'éxecute, et retrouve son fils, blottis contre un pied du lit. « aide moi Papa, il y a quelquechose sur mon lit... » 

samedi 11 octobre 2014

La Légende d'Halloween

LEGENDE_HALLOWEEN_2.0.png

Des nuées de chauves-souris volent tranquillement dans la Grande Salle, de gigantesques citrouilles sur lesquelles d'effrayants visages sont sculptés décorent les couloirs du château, Sir Nicholas se dépêche de terminer la distribution des invitations à son anniversaire de mort, votre meilleur ami peaufine son remake d' "UN TROLL DANS LES CACHOTS !" et les blagues de Peeves sont soudainement devenues plus inventives et désagréables que jamais. En outre, Halloween est arrivé à Poudlard ! Et qui pourrait s'en plaindre ? Le 31 octobre est tout simplement une superbe fête, ravissant à la fois les moldus et les sorciers. C'est également un magnifique ensemble de traditions et de légendes.

Ces mythes nous viennent du peuple Celte (qui, à mon humble avis, ont probablement été inspiré par les actes des sorciers de l'époque). Les moldus célébraient ce jour-là non seulement la fin de l'été et de la moisson, mais aussi la fin de l'année. Ils pensaient que les mauvais esprits,  les fantômes, les démons et autres créatures d'épouvantes comme Jack o'Lantern profitaient des nuits d'hivers dont la durée est plus longue pour revenir dans le monde des vivants et tourmenter ses habitants. La plupart allaient même jusqu'à dire que cette nuit n'appartenait plus aux êtres vivants, mais aux êtres surnaturels. La tradition voulait que les villageois laissent de la nourriture à la porte de leur village en offrande aux fantômes pour apaiser leurs esprits et ne pas subir leur colère. Les Celtes croyaient également que, cette nuit là, les esprits des Hommes décédés durant l'année avaient le droit de visiter très brièvement leurs parents avant que le Dieu de la mort ne rassemble leurs âmes afin de leur révéler leur sort.

L'une des légendes les plus populaires d'Halloween, n'est autre que celle de Jack o'Lantern. Elle raconte l'histoire de cet homme qui durant sa vie fut avare, ivrogne, égoïste et méchant et qui aurait rencontré le diable en personne dans une taverne. Ce dernier lui aurait réclamé son âme et, pour s'en sortir, Jack réussit à le piéger en lui demandant un dernier verre avant de partir pour l'enfer. Lorsque le diable se transforma en pièce pour payer ce fameux verre, Jack l'enferma dans sa bourse dont la fermeture avait la forme d'une croix. Grâce au chantage, il put obtenir un sursit de dix ans. Une fois ces années écoulaient, le Diable revint à la charge mais fut une fois de plus piégé par Jack. Il dut finalement promettre de ne plus poursuivre le jeune homme. A la mort de ce dernier, il ne put accéder au Paradis et le Diable refusa catégoriquement de lui ouvrir les portes de l'enfer. Néanmoins, Jack réussit à convaincre le Diable de lui offrir un morceau de charbon ardent des enfers qu'il plaça dans un navet creux pour éclairer son chemin. Dès lors, il fut nommé Jack-o'-Lantern. La légende raconte que depuis ce jour, Jack erre sans but dans le monde des vivants avec sa lanterne et réapparaît chaque année le jour de sa mort, à Halloween.

Les traditions d'Halloween se sont peu à peu modifiées au fil des années et, de nos jours, la nuit du 31 octobre, il est courant de voir des enfants moldus faisant du porte-à-porte et quémandant des friandises tout en étant déguisés en monstres, en fantômes, en vampires, ... En particulier aux Etats-Unis. 

 

So, Trick or Treat ?

Article de Gwendoline.

Illustration d'Ellie Berry.