samedi 7 juin 2014

En juin, mange du raisin.


Chers Lions,

 

Bienvenue dans cette nouvelle édition ! Pour ce numéro, printemps et été s'allient, puisque vous aurez des articles sur les mois de mai ET juin (quelle générosité, oui oui).
Vous pourrez découvrir parmi ces articles : les rumeurs, la rubrique moldue, un test, mais aussi le bilan d'avril et un horoscope. Vous retrouverez également le deuxième épisode du feuilleton sur notre chère DDm, Molly Moseley... et un article tout frais d'Ignatus Pratchett : Lectures félines . Ca, et bien plus encore !

Bonne lecture à vous !

Interview du Lion du Mois

Sans_titre-1.jpg

Ce mois-ci, nous ne recevons pas un lion, mais une lionne. Une lionne connue de tous que le Gryff'Time à souhaité rencontrer rien que pour vous. Et oui ! Le Gryff'Time est beau, le Gryff'Time est gentil et aussi intelligent, et ce mois-ci, ce n'est pas un inconnue que je suis allée voir, c'est l'une de nos deux préfètes. Et encore mieux : ce mois-ci, une autre rédactrice s'occupe de cette interview. Que de changement, ce mois-ci. Mais est-ce que notre préfète a, elle aussi, vraiment changé ?

Bonjour, bonjour Ileana ! J'imagine que tu vas bien, de toute façon je ne te poserai pas la question. D'ailleurs, ici, c'est moi qui pose les questions, et toi qui réponds. Ça marche ?


- (rires) Bien sûr ! Allons-y !

Donc, nous avons tous envie d'en savoir un petit peu plus sur toi. Commençons : qu'est-ce qui te rattache vraiment à Gryffondor ? Pourquoi t'y sens-tu bien ? Qu'aimes-tu particulièrement ici ?
- Je dirai que ce qui me rattache vraiment à Gryffondor c'est mon courage, cette qualité n'est-elle pas censée être le rattachement de tout Gryffondor à sa Maison ?
Je m'y sens bien car je suppose que j'ai ma place ici. Mes camarades sont d'une gentillesse incomparable et Molly est formidable. Elissa et moi-même avons de la chance !
J'aime particulièrement la solidarité présente entre nous et la compréhension qui émane de chacun. Personne ne semble porter de rancœur et c'est important.


Tu es une des deux préfètes de Gryffondor. Que préfères-tu dans l'équipe de Maison ? Peux-tu nous donner deux adjectifs qui représentent bien l'ambiance et/ou la façon de travailler dans cette équipe ?



- Je pense que je peux oser dire sans croire le contraire que j'apprécie l'honnêteté que l'on a entre nous, sans cela nous ne pourrions pas avancer.
Pour décrire l'ambiance et le travail de l'Equipe, je dirai "chaleureuse" et "discontinue" parce que malheureusement nous manquons cruellement de temps pour être assez présentes de façon continue et cela s'en ressent un peu.

Pour toi, quelle est la chose la plus importante lorsqu'on a une telle responsabilité dans sa maison ?


- La présence continue. Ce qui est assez malheureux à dire au vu de ce que j'ai répondu précédemment, mais à mes yeux c'est en effet la présence continue qui est importante pour remplir au mieux ce rôle qu'est le mien.

Parle nous un peu de ta vie avant d'être préfète. On veut tout savoir ! Ton arrivée à Poudlard12, ta répartition, ton intégration...

- (rire gêné) Je ne souhaite pas vraiment m'étaler sur la période pré-Poudlard12 mais je peux vous en dire un peu plus sur le reste. (sourire) J'ai été envoyée à Gryffondor non sans stress. Ma mère y avait été envoyée et j'avais particulièrement envie de suivre ses pas. Je me suis assez vite intégrée, je pense, grâce à Isabelle Rosily qui était une amie connue de la famille. Elle m'a aidée à me repérer dans les couloirs du château et m'a donné le goût du Quidditch. Je suis alors devenue Capitaine et garde en mémoire cette période de ma vie mouvementée. (rire) Les plus beaux jours de ma vie. Je passais tout mon temps aux #Trois Balais à siroter du thé aux feuilles de Mandragore jour et nuit et à bavarder avec Crok, Alya et Hell. Et puis j'ai dû laisser mon poste de Capitaine à Manouska pour des raisons... plus que personnelles ! Et après de longues années d'errance, me voilà nommée Préfète ! Quelle chance ! J'étais enfin prête à me réinvestir dans cette superbe Salle Commune

Si un jour, Elissa ou toi quittez votre poste, à ton avis, qui verrais-tu bien en tant que Préfèt(e), chez les Graoux ? Pourquoi ?


- Ahah ! J'étais persuadée que vous poseriez cette question ! Malheureusement je ne peux y répondre !


Plutôt du genre à faire la fête toute la nuit, ou a discuter toute la nuit avec tes amies ?

- Je discute ! Tenir une conversation est inné chez moi ! Par contre, elle n'est pas forcément des plus intéressantes ! (rire)

                                                     Quelles sont tes principales ambitions, pour plus tard ?



- Je souhaiterai entamer le ménage de printemps dans la Salle Commune ! Et ce serait d'ailleurs plutôt le ménage d'été vu la date... Je pense également prendre quelques vacances. Mais aussi et surtout organiser des activités pour mes camarades qui seraient encore présents !


Est-ce que Molly vous fouette souvent ?


- Ce n'est rien de le dire ! Mais si je dévoilais la fréquence du martinet, je ne ferai qu'aggraver les choses... Il faut quand même savoir que derrière ce fouet se cache une personne au coeur d'or (sisi).

Une petite chose à dire aux lions, lionnes et lionceaux ?


- Soyez courageux mais pas téméraires ! N'hésitez pas à participer à l'anniversaire de l'école (Poudlard12 fête ses 9 ans) !

Merci d'avoir répondu à cette interview, Ileana ! En espérant te revoir très bientôt un peu partout en salle commune ! ( pour les boissons, tout va sur le compte de quelques élèves avides d'avoir de bonnes notes sans efforts. Sers-toi. )



Merci à toi d'avoir pris le soin de rédiger toutes ces questions. A très bientôt !


Merci à elle d'avoir répondu à nos questions, on se retrouve le mois prochain !

Illustré par Edward, rédigé par Ashley. (et plein de confettis parce qu'on aime ça).

mardi 3 juin 2014

Gryffondor VS...Serdaigle !

VS.jpg
Gryffondor
VS… Serdaigle !

Ah, qu'est-ce qu'ils aiment nous rabaisser, ces Serdaigles ! Ces petits pigeons font leurs gentils, et vas-y que par derrière, ils nous crottent dessus ! Ce n'est plus possible. Il faut réagir. Et pour trouver notre supériorité, commençons parce que nous a laissé comme trace celle sans qui P12 n'existerait pas, Joanne K. Rowling ! Déjà dans le premier tome, au début, nous voyons ce cher Ron dire que s'il se retrouvait à Serdaigle aui lieu de Gryffondor, ça pourrait passer. Ce qui nous donne :

1 -GRYFFONDOR (♥♥♥)

2 - Serdaigle (/me vomit)

Est-ce qu'il vous en faut encore ? Mais au delà de cet argument simplet, voyons leurs membres. Ils comptent certes parmi leurs rangs la directrice adjointe, mais quelle directrice adjointe! Alcoolique, et légèrement déjantée, de quoi faire peur aux nouveaux élèves. Si l'on continue, nous avons les Evans. Chez eux, c'est comme une tribu. Et si on s'en approche de trop près, on s'y perd à cause de son nombre de membres venus de tous horizons (notre Ellie entre autres). Plus loin encore ? Ne cherchez pas : l'unique Agent Inquisitorial provenant de cette maison ne fait pas mieux que les autres. Lorsqu'elle fut nominée, elle était déjà absente, et après déjà plusieurs mois de mandat, elle commence tout juste à se montrer. Allons, un peu moins de topic à flood, et plus de section Monde Moldu, ça ne lui ferait que du bien ! Dans l'équipe de rédaction, nous avons une jeune femme qui se prenait il y a quelques mois de cela pour un... elfe de maison ! Mais jusqu'où vont-ils pousser la folie ? Enfin, j'accuse la tricherie avec DEUX arbitres de Quidditch provenant de cette maison de mal lunés (ou plumés). Et on s'étonne toujours que Serdaigle gagne la coupe de Quidditch, après ? Laissez-moi rire. Et si on observe leurs signatures, c'est pareil ! Tantôt parlant de cailloux, de cacas, de tout ! On voit de tout, avec ces Serdaigle. Quelques rumeurs ?



~ Kaya martyriserait ses élèves afin qu'ils produisent plus vite, et "plus" mieux.
~ L'équipe du Chicaneur ferait des plans pour détourner la distribution des autres journaux de maison afin que seul le leur puisse paraître en quantité normale.
~ Tous les moyens sont bons pour écarter les autres de la coupe de Quidditch ! "Faites-leur dessus", aurait dit leur préfète !
~ Les Serdaigle aiment tout savoir, et à l'avance s'il le faut. Combien de postulants pour la Divination, dans un futur plus ou, moins proche ?
~ Certains "personnages" de cette maison auraient des envies suicidaires. On vous laisse deviner pourquoi ?

Pour finir, si les Serdaigle pensent que nous sommes des incapables et qu'ils s'étonnent de la réussite de Gryffondor à tous les recrutements, c'est parce qu'ils nous aiment, qu'ils sont jaloux aussi ! Dans tout le château, ça ne parle que de nous. A croire qu'on nous aime un peu trop pour que nous soyons de véritables incapables. Bon, un dernier conseil pour survivre dans ce monde de plumes, de folie et de mauvaise foi ?   Faites-leur des bisous partout (même sur les fesses, ça les calme il paraît) (prochaine édition de Gryffondor VS... très bientôt, avec une autre maison à l'affiche).

Article d'Ashley E. | Illustré par Edward.

Dimanche 25 mai 2014

En juin, paye tes examens !

GT-PayeTesExamens.png
Ce n'est plus un secret : chez les petits enfants, le mois je juin, c'est comme un cadeau. Parce que c'est le mois où on se détend, où on réserve l'hôtel pour les vacances, où on sort les mini-shorts pour les jeunes en chaleur, où on se paye des glaces ou au contraire, où on fait un maximum de sport pour faire fondre la cellulite qui gâche la beauté de votre corps luisant au Soleil (sauf sur Paris), où on rigole, où on oublie les soucis. Enfin ça, c'est pour les jeunes, les petits, les bébés, les nourrissons, les fœtus.

Allez, ne détournez pas les yeux devant cet article criant de vérité. D'un coup, vous vous sentez visés si je vous dis "partiels". Ou tout simplement "examens". Vous frémissez, vous transpirez, vous sortez vos notes de cours, vous paniquez, vous rabattez l'écran de votre ordinateur portable, vous essayez de réviser mais ... non. Vous n'y arrivez pas. Et c'est bien là, oui cher monsieur, cher madame, c'est là que se trouve le souci. En reprenant la lecture de cet article, vous savez déjà ce que je vais vous dire. Mais disons-le quand même !

Il est vrai qu'un grand nombre de pédouziens sont en examens en juin. On se doute que ce n'est pas pour leur plus grand plaisir. Et on en a la preuve dans le topic des absences. Ça commence par certains qui ne seront absents que par périodes de révisions intensives (soit la veille de l'examen) et ça continue avec des personnes qui seront carrément nos fantômes du mois, ou des mois parce que nous en avons des belles. Et oui ! Nombreux sont ceux qui nous font croire à de vraies révisions, mais qui vous dit qu'ils révisent leur cours et pas autre chose ? Qui vous dit qu'ils révisent, ne serait-ce que ça ?

Vous me demanderez sûrement d'où viennent mes doutes. Tout d'abord, quand nous voyons certains pédouziens sensées être en grandes révisions "attention je stresse pour mes partieeeeeeels é_è" qui sont connectés (au chat en plus) de 17 h à tard la nuit ? Et ensuite, quand Wilde déclare ouvertement que ses partiels, il les réussit les "doigts dans le nez" toujours, et sans grand efforts, et ce n'est pas le seul. Alors maintenant, nos pédouziens n'ont plus besoin de réviser pour réussir leurs partiels, et ils nous font croire à de dures révisions.

Et pire, encore :
les examens deviennent des prétextes pour ne RIEN faire (ou presque) à son poste presque toute l'année ! Heureusement, nous avons nos élèves, qui, à défaut d'être gradés, sont fidèles.

Pour finir, je soulignerai juste le fait que je vous aime tous, même si nous sommes de gros flemmards et que nous réussissons nos partiels et examens, le doigt un peu partout !

Article rédigé par Ashley E.
Article illustré par Avery P.

Lundi 12 mai 2014

Horoscope

GT-HoroscopeMai.png


Bélier

Du 21 mars au 21 avril

 

Votre conjecture astrale est extrêmement délicate en raison que le ciel est brouillé et qu’il m’est particulièrement difficile de bien voir dans le ciel. De ce fait, je pense que c’est parce que vous aurez un mois chargé de remise en question. Qui dit remise en question dit donc changement d’habitude. Faites-vous plaisir et faites confiance à ce changement, ce sera sûrement bénéfique ! Ce changement exhibera toute votre séduction et vous révèlera un côté égocentrique.

 

Taureau

Du 21 avril au 21 mai

 

Ce mois sera chargé d’action. Tel un taureau, vous aurez tendance à réagir au quart de tour et à foncer dans le tas sans forcément réfléchir au préalable. Toutefois, cela pourrait être un avantage dans la mise en place de vos projets. Ne perdez pas votre moral en cours de route, il sera votre plus fidèle allié. Vous perdrez patience quelque fois, donc essayé de garder votre calme et toutes vos relations se passeront à merveille. Avis aux élèves : possibilité d’un renvoi de courte durée d’un cours pour cause de bavardage et d’envoi de boulette sur votre professeur.

 

Gémeaux

Du 21 mai au 21 juin

 

Ce mois-ci sera pour vous annonciatrice de très heureux évènements. Tel le proverbe, en mai fais ce qu’il te plait, celui peut s’appliquer à votre situation. Vous vous sentirez libre de tout mouvement. Vous vous sentirez tonique, en pleine forme. Vous vous sentez comme si vous aviez pris une dose de Felix Felicis. Ce que vous n’avez pas fait, n’est-ce pas ? Emy et Ashley, si vous passez par-là, il faudrait penser à vérifier vos armoires de potions. Ça pue la chance, ici.

 

Cancer

Du 21 juin au 23 juillet

 

Ce mois sera un mois fatiguant. Vous serez sans cesse en mouvement, sans cesse sollicité, de toute part. Il ne vous sera pas possible de vous reposer comme bon vous semble. Vos proches vous demandent beaucoup de choses et les professeurs multiplient leur devoir. Si vous êtes adultes, ce sont vos élèves qui vous en demandent trop. Pour un peu, ils vous demanderaient de faire des cours ! Toute cette agitation devrait se calmer le mois prochain. Gardez le moral.

 

Lion

Du 23 juillet au 23 aout

 

Tel des anges, vous vous sentirez capable de voler. Par contre, ne sautez surtout pas de la tour d’Astronomie ! La chute pourrait vous être fatale. Moment de silence pour notre cher Albus Dumbledore… Bref. Vous aurez également la sensation de pouvoir faire tout ce dont vous voulez. Auriez-vous piqué le Felix Felicis de vos petits camarades Gémeaux ? Attention. On vous a à l’œil. Toutefois, votre confiance en vous, nouvelle ou pas, vous apportera également une bonne dose de charisme. Les gens vous suivront. Soyez meneur, pour une fois !

 

Vierge

Du 23 aout au 23 septembre

 

Tel Gilderoy Lockhart, vous serez capable de vous lancer un sortilège d’Oubliette pour faire le videdans votre mémoire et faire le tridans votre environnement. Vous vous trouvez dans une période de restructuration. Vous avez envie de tout changer, vous avez une envie de renouveau, de changement. Alors, n’hésitez pas et faites. Cela ne pourrait être que positif ! Mais surtout, revenez sur vos positions, sinon vos relations n’avanceront jamais et cela finirait assez mal pour tout le monde. Rangez vos baguettes et faites un pet.

 

Balance

Du 23 septembre au 23 octobre

 

Votre fessier sera sur deux chaises : d’un côté, vous avez de très beaux projets, mais d’un autre côté, vous aurez l’impossibilité de les mettre en place immédiatement. Vous aurez plus l’impression de reculer que d’avancer, ce qui vous pose évidemment un problème. Toutefois, veillez à tout. Un retournement de situation est possible durant le mois. Le beau temps vous rendra de très bonne humeur. Prenez des bains de soleil !

 

Scorpion

Du 23 octobre au 22 novembre

 

Ce mois sera un mois serein, un mois calme. Vous aurez le temps de tout prendre en main, paisiblement, sans conflit, tranquillement. Vous serez assez alerteet motivéepour tout mener de front, vous valant beaucoup de réussites et d’encouragements. N’hésitez surtout pas à faire preuve d’initiative, la chance vous sourit. Face à cela, les gens auront beaucoup de mal à vous dire non. Profitez-en.

 

Sagittaire

Du 22 novembre au 21 décembre

 

Ce mois est sous le signe de la positivité. Allez de l’avant vous permettra de conquérir une critique élogieusevis-à-vis de vos proches. Vous serez de nature sociable et gentille durant ce mois. Lier des contacts et des amitiés vous sera largement possible durant ce temps. Serait-ce avec l’arrivée des examens à Poudlard qui renforcerait les liens entre les individus ? C’est bien possible. En attendant, souriez et vous recevrez la visite de beaucoup de personnes. N’oubliez pas d’écouter votre cœur, parfois.

 

Capricorne

Du 21 décembre au 20 janvier

 

Il ne s’agit pasd’un mois facile à vivre, loin de là. Certains évènements toucheront votre entourage ou vos études. Vous aurez de nombreuses difficultéset d’autres sorciers peu avenants vous mettront leur baguette dans vos roues. Prenez garde à tout. Vigilance constante ! Gardez votre baguette en main, mais ne vous en servez qu’au dernier instant, évidemment !

 

Verseau

Du 20 janvier au 19 février

 

Tout comme les sagittaires, ce mois sera le plus positif de l’année. Vous serez d’une humeur excellente, joyeux, souriant. Votre plus bel avantage consistera à être ouvert aux autres, quel que soit le temps qu’il fait dehors. Les efforts que vous avez fournis durant ces mois porteront enfin leur fruit. Le fait que vous soyez ouvert et accueillant vous vaudra de faire une rencontre marquante durant ce mois-ci. Soyez vous-même !

 

Poissons

Du 19 février au 21 mars

 

Bien que votre environnementsoit problématique, vous restez au-dessus de la mêlée. Vous ne perdez pas courage, jamais. Votre entourage familial pourrait vous poser des difficultés toutefois. Malgré tout, il s’agit d’un excellent mois et il faut que vous en profitiez, absolument, avant qu’il ne soit trop tard. Souriez !

 

Article de Ginny Workey.

Illustration d'Avery P.

jeudi 1 mai 2014

En mai, faites ce qu'il vous plaît

do.png

 

Eh oui ! Mai est déjà à notre porte (en fait maintenant il a déjà eu le temps de venir, de dormir chez nous, et de repartir). Et comme il faut profiter de la vie, voici quelques propositions qui pourraient vous inspirer si vous avez envie de renverser les codes sociaux et de vous révolter contre la bienséance. A bas la politesse hypocrite, la pudeur, et la honte qui est supposée vous envahir en cas de non respect de ces règles archaïques. Mai 1968 se réinvente en 2014. Battez-vous pour votre liberté : en mai, faites ce qu'il vous plaît.

Comme les moldus, comportez-vous en rustres de bas étages.

Leçon n°2 : se comporter en sauvage.

 

Poussez autrui dans la rue, parce que merde, qu'on vous fasse place. Vous le méritez.

 

Dites ce que vous pensez sans vous soucier de comment les gens vont le prendre. Agissez en connard(asse), quoi.

 

Emasculez votre meilleur ami au paintball. (Oups.)

 

Faites la fille/le garçon outré(e) et raccrochez le téléphone (appareil de télécommunication moldu) au nez de quelqu'un.

 

Faites preuve d'amertume et de cynisme.

 

"Bon... au moins c'est pas de l'herpès."

Montrez-vous subtil(e).

 

Mangez (proprement ou non) et, accessoirement, faites la nique aux supposés canons. Sérieux. Y a vraiment une gloire à ressembler à ça : clique ?

 

Mettez en avant votre petit grain de folie plutôt que de le réprimer.

 

Osez lui montrer qu'il/elle fait battre votre coeur sans tourner autour du pot.

 

 

Allez. Courage. Dressez-vous contre cette dictature du savoir-vivre ! Faites tomber les barrières de l'auto-censure !

 

Un article d'Amelia illustré par le talentueux/la talentueuse - géniale - magnifique - splendide (rayez la/les mention(s) inutile(s))  Edward.

mardi 29 avril 2014

Bilan d'avril

Avril_bilan.jpg

 

Au premier abord, si un inconnu passait sa tête dans la Salle Commune des Gryffondor, il pourrait se dire que la salle est quasiment vide. Mais ne dit-on pas qu’il ne faut pas s’arrêter à nos préjugés ? Exactement. A Gryffondor, la réalité est plus complexe. Heureusement d’ailleurs !

Oui, la Salle Commune est toujours animé, même si elle se trouve bien réduite en nombre d’actif. Ce nombre d’actif pourrait peut-être même se compter sur les doigts des deux mains. Peut-être. Ou pas. Essayez de compter pour vous. Bon, disons que ce nombre d’actif pourrait se compter avec les deux mains et les deux pieds. OSEF quand même.

Alors que nous étions partis motivée pour cette coupe, il faut le dire : nous avons été dépassés par les évènements. Les Serpentard ayant pris trop d’avance, et nous trop de retard, nous avions bien du mal à nous maintenir même à la troisième place. Bien sûr, celle-ci n’est pas encore terminée, mais il est à espérer que nous laissions tous tomber dès maintenant pour donner le meilleur de nous-même dès la prochaine coupe ! Et il faudra s’y tenir cette fois-ci. Pas question de se dérober et de ne pas avoir cette satanée coupe. Elle est à nous quand même. Bref. La stratégie pour cette coupe est très simple : n’envoyez plus vos devoirs (enregistrez-les en brouillon) et faites de même avec les critiques. On s’économise pour la prochaine coupe, pour laquelle on devra bien entendu nous donner à fond !

 

Ignatus Pratchett se fait encore ressentir dans la Salle Commune… et heureusement ! La quête de l’épée de Gryffondorest lancée depuis maintenant un mois et emballe toujours autant de personne. Dont moi. De plus, une de ses idées a été mise en place par l’équipe de maison. Il s’agit tout simplement des suites du personnel. Cette idée était formidable et laisse présager une bonne intimité pour les membres adultes du personnel.

 

Pour finir, ma baguette magique m’a dit qu’il y aurait aussi probablement du renouveau dans les mois à venir et nous espérons très fortement que Gryffondor vous plait toujours autant !

Have fun !

Article de Ginny Workey.

Illustration d'Edward.

Dimanche 27 avril 2014

Molly Moseley : vie de préfète (épisode 2).

Vie de Préfète 2

Cher Journal,

J'ai oublié ce que je voulais te dire hier. Donc bon... tant pis. Vanille m'a appris un truc horrible. Le genre de chose qui ne tombe pas à pic du tout (en parlant de pic, faudrait que j'aille chercher le Serdaigle que j'ai cloué à la porte de la Grande Salle avant que Lust ne tombe dessus). Notre trafic de sous de première année est sur le point d'être démantelé ! Ce serait bête que les gens l'apprennent, sachant que je suis sur le départ, non ?
En effet, cette semaine est ma dernière en tant que préfète. Oui cher Joujou (je trouve que c'est un surnom mignon pour toi), je suis en septième année et je vais devoir quitter mes fonctions.
D'ailleurs à ce propos ! Bdragon va devenir directeur adjoint. C'est génial, non ?
Ah là là... ma famille est tellement merveilleuse. Tout nous réussi !



« Molly ? »



Je prends sur moi pour ne pas envoyer ma tasse de thé dans la tête de la brune qui vient de m'appeler.



« Oui, Amelia » fais-je de ma voix la plus mielleuse.



Elle a l'air d'hésiter... ACCOUCHE ! J'ai d'autres Poufsouffle à fouetter !



« Pour samedi... c'est à quelle heure le match ? »



Merlin. Je crois que cette gamine était absente le jour où ils ont distribué les neurones. D'ailleurs ce ne serait pas étonnant. Elle est TOUJOURS en retard aux entraînements. Incroyable. Je me demande vraiment comment elle fait pour réussir cet exploit.
Déjà qu'elle est ultra-mauvaise, elle ferait mieux d'être ponctuelle. Mais non ! Non ! C'est tellement un boulet cette petite.



« Dix-huit heure.
Ok merci ! »



Quand elle sourit, j'ai envie de lui filer des baffes. Quelle niaise cette gamine. Breeeeef. Où j'en étais moi du coup ? Ah oui !


Je vais sûrement couvrir l'absence de Vanille en faisant comme si elle avait été enfermée dans son bureau. Pendant ce temps-là, elle ira récupérer le fruit de notre dur travail de racketteuses. Et ensuite, HOP ! On se taille aux Bahamas toutes les deux après les exams !


---

Cher Journal,

Je me rends compte qu'en fait, je ne t'avais jamais écris dessus autre part que dans mon carré VIP ! Donc : voici la salle du personnel !
C'est cosy, hein ? Oui oui moi aussi je trouve que ces chaises devraient être remplacées, mais que veux-tu ? C'est pas ma faute si c'est la crise et que Lust fait des restrictions budgétaires au détriment de notre confort – et surtout de nos fesses !



« Tu verrais comme les plantes poussent bien en ce moment ! Malgré les légers gels, toutes grandissent à merveille ! »



Arf. Kikim parle trop fort. Je crois que je vais lui manifester mon mécontentement et que... Hum. Attendez un peu.



« C'est dingue ! C'est comme si la terre derrière les serres était devenue plus fertile tout au long de l'année ! »




HAHA ! Si seulement il savait !


Ben quoi, vous vous souvenez pas ? C'est les boulets de sa maison qui lui servent d'engrais ! C'est derrière les serres que j'enterre mes souffre-douleurs après leur trépas!
Y a pas à dire, on se bidonne bien dans ce château !



–––

Cher Journal,

Notre plan a fonctionné ! Vanille et moi sommes désormais hors de danger. J'ai fait gonfler un chewing-gum dans la serrure de son bureau. Figurez-vous que c'est vraiment redoutable ! D'ailleurs, on a beau dire, mais les Moldus fabriquent des choses qui s'avèrent parfois utiles pour nous, les sorciers.

En fait, en cette belle matinée du jeudi, elle s'est débrouillée pour que Peter voit qu'elle ne mangeait pas et a prétexté un « événement contrariant » – tu noteras qu'elle n'a pas menti, la maline ! – et lui a laissé entendre qu'il fallait qu'elle aille se reposer.

Tu sais, je m'en veux d'avoir dupé Peter. C'est un brave petit gars ! Sauf que là... euh... non. C'était bien trop dangereux pour que je le mette dans la confidence – faisant de lui un complice Joujou ! –, mon affection pour lui l'a emporté...

Bref. Vanille s'est rendue dans son bureau et s'en est échappée par balai en passant par la fenêtre. Elle s'est alors arrêtée devant le portail, est passée, et a transplané depuis Pré-au-Lard. Rien de plus simple !

Pendant ce temps, j'ai frappé fort un Serpentard pour qu'il pleure et attire les regards. Ensuite, je me suis faufilée hors de la Grande Salle et j'ai bouché la serrure du bureau de ma meilleure coupine ! Ceci étant fait, je suis repartie en salle commune, comme si de rien, et puis Peter – Merlin, comme il est attentionné ! –, s'inquiétant de l'absence de Vanille, a sonné l'alerte !

Là, j'ai mené les opérations. Nous avons constaté que j'avais mis un chewing-gum dans la serrure – personne ne savait que c'était moi à par moi, c'était marrant – et ensuite, Vanille est revenue une heure plus tard, a rouvert la porte et a assurée qu'elle faisait juste un petit somme.




HAHA !


C'est dingue comme on est astucieuses toutes les deux. Je dirais même plus ! C' est dingue comme nous sommes astucieuses toutes les deux !



« Molly ? Pourquoi est-ce que tu ris comme ça ? »



Je lève la tête et tombe sur la face de Lou. OH LOU ! Je lui fais un grand sourire. Je l'aime bien, Lou. Vous saviez que c'est elle qui m'a succédé quand j'ai quitté le poste de capitaine ? Oui ? Oui ! Quelle question ! Vous êtes dans ma tête. Tout ce que je sais, vous le savez aussi !
Mais alors... Est-ce que nous sommes siamois on un truc du genre ?
Est-ce que le fait de débattre dans ma tête est une forme de maladie mentale ? Est-ce que le fait de défendre deux opinions dans un même cerveau est considéré comme de la psychopathie ? Ou du moins, comme une forme de folie ?
Je ne crois pas. Sinon les combats intérieurs seraient tous signes de folie, non ?



A méditer.



« Je ris, moi ? » demande-je



Elle hoche la tête. Ah bon ? Je ris ?
Ah. Si j'en crois mes côtes qui commencent à me faire mal, je pense que je riais. Effectivement. J'arrive même à rire sans m'en rendre compte dites donc ! Si ça c'est pas classieux, alors qu'est-ce ?

 

 

~ La suite au prochain épisode !

Illustration d'Ignatus, et texte d'Amelia.

samedi 26 avril 2014

Agents doubles au Gryff'Time

Agents doubles au Gryff'Time

Le dernier numéro était à peine sorti que je ressentais un manque. J'avais participé à la rédaction d'un article le mois dernier et ça m'avait plutôt plu. Mais je ne pouvais pas faire autant d'articles que je le voulais ... j'étais principalement photographe, après tout, il fallait que je sois malin ! Ne pas me faire repérer ... Mais faire des articles ! Ce n'est pas pour rien que notre grade dit "Chroniqueur", si tout le monde peut faire des articles, pourquoi pas nous ? Ce n'est que justice !

J-31 : Le mois n'a pas encore commencé, mais je viens de trouver comment procéder ... Il me suffit de me rendre régulièrement dans la salle où se réunissent les rédacteurs, sous couvert de voir s'ils n'ont pas besoin d'une illustration et y laisser de faux brouillons ... Je pourrais même signer du nom de Ginny, je suis sûr que ma plume magique saura copier son écriture !

J-25 : Ça fait plusieurs jours que je me rends dans leur salle ... Mais les rédacteurs semblent l'avoir déserté. Peut-être ne font-ils pas comme nous, à se reposer tranquillement dans notre salle ? Rédacteur serait-il un travail plus solitaire que je ne me l'imaginais ? Surprenant, je pensais qu'ils passaient du temps à partager leurs idées ...

J-22 : Je suis large !Le Gryff'Time ne sort que dans ... pfiou, je n'ai pas compté les jours, mais je sais que j'ai le temps de bien entamer la réserve de jus de citrouille qui se trouve dans le coin des rédacteurs. Ces quand même cool, rédacteur ... On peut commencer à penser à ses articles, sans trop se presser, mais on n'est pas dépendant du travail de quelqu'un d'autre.

J-16 : Quand je pense qu'en ce moment, je serais entrain de pester contre les rédacteurs qui n'ont toujours rien fait ... Alors que là, peinard, c'est moi qui décide du planning. Je crois que j'ai une idée d'article ... à creuser.

J-10 : Que c'est agréable de siroter un bon whisky pur feu, les doigts de pieds en éventail ... en plus, en ce moment, personne ne fait de devoirs en Étude des moldus, c'est déjà les vacances ! Je ne suis même pas aller en salle de rédaction, à croire que je me suis vite fait aux habitudes de pacha des rédacteurs !

J-9 : On est tous réunis dans la salle de rédaction, mais la conversation tourne plus autour de l'écoulement des patacitrouilles et des chocogrenouilles que des articles que nous devrions maintenant déjà avoir écrit ... étrangement, je commence à comprendre qu'il faut me faire tout petit parce que je n'ai pas vu le temps passer. Mais personne ne fait attention à mon retard étant donné que je suis sensé être photographe. Ouf, je commençais à l'oublier.

J-5 : Voilà. Premier article écrit, pour l'instant, personne ne sait de qui il est ... mais tout le monde s'en fiche, j'ai affiché le titre dans la salle pour que les photographes s'en charge. En fait, ça à un côté un peu excitant et inquiétant de laisser ainsi l'apparence de son cher article à quelqu'un d'autre ... Et s'il ne l'illustrait pas selon mes goûts ? Et si le photographe qui allait s'en charger était à côté de la plaque ?

J-2 : Mon cerveau bout comme un chaudron ... Le Gryff'Time n'est pas encore très fourni et c'est une vraie galère ... Non d'un hippogriffe, mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir écrire ? Et Vanille qui nous tape sur les doigts, quelle harpie celle-là quand elle veut ! Non mais qu'est-ce qui m'arrive, je m'irrite ...

J-1 : Personne ne s'est rendu compte des quelques petits articles que j'ai écrit sous couvert ... mais voilà que Vanille vient vers moi, un photographe, dont elle a étrangement oublié le nom, a fait des illustrations ratées et il faut que je m'en charge ! Mais je voulais être rédacteur jusqu'au bout moi, ce mois-ci ... C'est foutu, j'imagine.

J-0 : En retard, en retard, nous sommes en retard ! Et je n'ai pas fini cet article ... Le brouillon m'attend sur l'un des bureaux des rédacteurs, mais je n'ose même plus m'en approcher. C'est l'effervescence dans la salle de rédaction. Et je ne suis pas sûr de pouvoir retrouver ce brouillon sans que quiconque ne se rende compte de ma supercherie ... Tient, c'est étrange, qui a illustré cet article ? Qu'importe, un photographe aura oublié de mettre son nom ...

J+2 : J'ai pu récupérer le brouillon et finir l'article, en pleine nuit. Le Gryff'Time est fin prêt, c'est pas trop tôt !

***


L'heure est venue de résumer cette singulière expérience ... Au début, je me suis dit qu'être rédacteur serait plus gratifiant et plus agréable que de simplement illustrer le travail d'autrui. Je pensais que j'avais encore beaucoup de temps devant moi, ne prenant pas conscience de la quantité de travail que pouvait représenter un tel poste et de l'organisation qui en découlait. Je pensais que les rédacteurs travaillaient plus en groupe que nous et, même si ça se révéla plutôt exact vers la fin, j'étais un peu déçu, dans un premier temps. Puis vint le moment où je fus pris de panique : j'étais en retard ! Finalement, il s'avéra que les derniers jours de la préparation d'un Gryff'Time étaient aussi fatiguant lorsque l'on était rédacteur que photographe ... Moi qui pensais que les rédacteurs abusaient en nous demandant des illustrations à quelques jours de la parution d'un numéro, finalement, je les plains ! Je préfère de loin être un petit photographe qui, de temps en temps et sans avoir l'obligation de le faire, rédige quelques articles.

Article par Ignatus Pratchett (& article caché de Ginny Workey).

Illustré par Ginny Workey.

- page 1 de 2