vendredi 3 janvier 2014

Edito de janvier (poil au pied)

 

edit-oh 

Lecteurs, lectrices,

 

Le Gryff'Time est fier de vous revenir pour cette nouvelle année, fort d'une équipe somme toute fraîche et disposée. Et parce que janvier rime avec nouveauté, le journal paraît de façon inédite à l'occasion d'une soirée de lancement. Vous aurez, de plus, l'occasion de lire les nouveaux rédacteurs dès cette gazette, et d'admirer les illustrations des photographes récemment recrutés ! Nous avons pris nos résolutions pour l'année à venir, mais qu'en est-il de vous ? Nous espérons fortement que "lire chaque parution du Gryff'Time" figure sur votre liste, juste à côté de "laisser des commentaires à chaque article" !

Nous vous souhaitons une excellente année 2014 et une non moins bonne lecture.


Vanille, Amelia et toute l'équipe du journal.
Avec une illustration de Vanille. 

samedi 28 décembre 2013

Le lion parfait #2

 Le Parfait Gryffondor #2

Lions, lionnes,

 

Tu souhaites savoir à qui tu ressembles en secret ? Réalises ce test, et tu sauras à qui tu ressembles et qui tu es, intérieurement.

 

1) Quel est ton premier réflexe quand tu vas dans la Salle Commune ?

 

La réponse .

Tu sautes sur le premier individu du sexe opposé et lui fais la cour.

Tu vas coller quelqu'un pour te détendre.

Tu bavardes avec tes amis en te goinfrant de patacitrouilles.

 

2) Que fais-tu quand tu arrives dans la Grande Salle ?

 

Tu regardes s'il y a une jolie fille dans le coin.

Tu lorgnes sur la nourriture et prends de chaque plat.

Ton regard perçant veille à ce que tout le monde respecte le règlement.

Tu appelles un elfe pour te faire manger.

 

3) Que fais-tu avant de t'endormir ?

 

Tu manges un dernier chocolat, à même ton lit.

Tu dors tout habillé.

Tu mets ta baguette à portée de main, au cas où.

Tu prépares un dernier petit philtre d'amour.

 

4) Tu viens de te réveiller, que fais-tu ?

 

Tu te prépares longuement afin de plaire au plus grand nombre.

Pas besoin de t'habiller, tu l'es déjà.

Tu t'habilles très rapidement pour pouvoir être en premier dans la Grande Salle.

Tu plantes une aiguille dans la poupée vaudou du Serdaigle qui t'as embêté(e) la veille.

 

5) Ce matin, tu as un peu de fièvre...

 

Tu en profites pour faire des bisous aux Serpentard (pour leur refiler la maladie).

Tu n'aurais pas dû finir ton carton de chocolats en une soirée...

C'est sûrement ces idiots d'elfes qui ont cuit un truc périmé.

C'est un bon prétexte pour ne pas se lever.

 

5) Un Poufsouffle enragé t'as mordu la main, comment réagis-tu ?

 

Tu lui tends l'autre.

Tu ne prends pas la peine de le frapper : économie d'énergie oblige.

Tu lui demandes s'il a mangé du lion.

♥ Tu te venges sur le premier qui passe après l'incident.

 

7) Sortie à Pré-au-lard :

 

Le magasin Honeydukes est ouvert au moins !?

Chouette ! Tu vas pouvoir draguer tout ce qui bouge.

Chouette ! Tu vas pouvoir t'entrainer au lancer d'elfe.

Il faut y aller à pied, tu restes donc dans ton lit. C'est le week-end.

 

8) En cours, tu es celui :

 

Qui produit les ronflements les plus forts.

Qui tire les cheveux de celui/celle de devant.

Qui essaie d'embrasser son(sa) voisin(e).

Qui se met au fond pour pouvoir grignoter.

 

 

Tu as une majorité de , alors, tu ressembles incontestablement à Hermione Granger. Tu es l'image même du Graoux sévère et rigide, tu incarnes le courage et la bravoure. Tu ne te laisses pas faire et tu réagis parfois trop rapidement à une situation, dépassé(e) par tes émotions. Tu aimes embêter les autres, ta nature est de créer les conflits car tu as la hantise de la routine. Tu es aussi quelqu'un de relativement sadique, mais toujours pour le plaisir et l'humour. Quoi qu'il en soit, tu sais faire face à la situation.

 

Tu as une majorité de , alors tu ressembles à Sirius Black. Lion émérite, tu ne penses toutefois qu'à rencontrer l'amour (même si ce n'est que pour une soirée ou une nuit). Tu aimes t'affairer auprès du sexe opposé (ou du même, hein) pour lui conter des trucs dégoulinants de romantisme, mots auxquels tu ne crois pas du tout. Toutefois, derrière ce don juan se cache quelqu'un sur qui on peut quand même compter et qui prend tout avec bonne humeur.

 

Tu as une majorité de , alors tu ressembles à Peter Pettigrow. Tu es toujours affamé, à croire que tu ne manges jamais. A vrai dire, tu aimes manger. Tu pourrais manger à longueur de journée. La Grande Salle est ton endroit préféré de tout le château car tu peux y manger des plats délicieux et tu peux partager des moments incroyables et agréables avec tes camarades de Gryffondor. Tu es quelqu'un de très joyeux et de très bonne compagnie.

 

Tu as une majorité de , tu ressembles alors à Ron Weasley. Tu es marqué par la fainéantise. Tu es toujours fatigué de devoir faire les choses. Tu es celui dans le groupe qui cherchera toujours à en faire le moins possible. Néanmoins, tu es aussi celui qui fait rire la troupe (que veux-tu, il faut compenser). Tu essaies de trouver la bonne poire pour te faire les devoirs et tu essaies de ne jamais trop te fatiguer.

 

Article de Miss Amélia Mewtrix et de Ginny Workey.

Illustration d'Ignatus Pratchett.


Confession de Gradés

Confessions de Gradés

Aujourd'hui, je suis allée à la rencontre de trois nouveaux gradés, Eoline, Blondie et Samuel (Depooley),respectivement devenus Formatrice, Adjointe en Divination & Photographe à la Gazette du Sorcier. Je suis allée à leur rencontre pour leur poser quelques questions, et j'ai trouvé cet entretien tellement intéressant que j'ai décidé de vous faire vivre cet entretien à travers quelques lignes. Mais sans plus attendre, voici :

" Bonjour . Aujourd'hui, vous allez devoir nous parler un peu de vous, et de ce changement qui s'est produit il y a peu pour vous : votre montée dans les rangs du Personnel de Poudlard12. Etes-vous prêts à vous faire interroger ? " 

Eoline : Adresse-toi à ma secrétaire invisible, plutôt, t'auras plus de chance de réponse (aa).

Blondie : Non. Non, j'aime pas répondre aux interviews. C'est nul, ça pue des pieds, et j'aime pas parler. Bon d'accord, le dernier argument décrédibilise tout, parce que j'aime trop parler pour pas répondre.. 

Samuel : Wouhou, j'ai mes chickenwings donc on peut y aller ! 

" Vous êtes tous ici de récents gradés. Depuis combien de temps attendez vous le recrutement dans lequel vous avez finalement triomphé ? " 

Eoline : C'est une grosse question de point de vue. Je m'étais un jour fait la promesse d'être celle qui prendrait la suite d'Ellana Denver, mais je n'ai jamais attendu le recrutement (en fait, ça m'a même prise par surprise).

Blondie : Eh bien, sincèrement, je n'avais jamais réellement réfléchi au poste de Divination auparavant. Mais c'est une matière que j'ai toujours su aimer grâce aux livres et aux films de HP, et que j'aimais par son démarquage vis-à-vis des autres matières. Mais pour autant, je n'avais jamais évoqué la possibilité de postuler dans cette matière. Bon, si quand même un petit peu lorsque Giiny recrutait la dernière fois, mais je n'avais alors absolument pas de temps. Mais quand j'ai vu le recrutement de Pepsi, là je n'ai eu aucun doute, et j'ai foncé. 

Samuel : Hum, alors je ne sais pas trop. En fait quand je suis arrivé sur le site que je connaissais déjà un petit peu, je m'étais forcément posé des questions sur les grades. J'éliminai d'office le quidditch, l'équipe de maison parce que je ne voulais pas trop y retourner, et comme j'étais un fan de graphisme, je me suis dit "ouaais pourquoi pas photographe, et ptête tenter des grades adultes". Mais je crois pas que je l'attendais vraiment, ce recrutement ; je me disais plus (+) que ça pouvait être une opportunité si jamais le recrutement se faisait. Quand il s'est mis en place, j'ai pris tranquillement mon temps pendant la semaine et je l'ai envoyé quelques jours avant la fin je crois - c'est pas comme pour le recrutement d'Assistant en S&E où les bannières de ma candidature étaient prêtes depuis trois mois (a)/

" Comment avez-vous vécu ce changement ? " 

Eoline :Très mal. Banalement, je dirais. Disons que ça reste tellement dans mon domaine de prédilection (le RPG) que c'était juste comme si je venais d'être acceptée dans une formation. Avec le travail en plus.

Blondie : Eh bien, plutôt bien je dois dire, et avec beaucoup de bonne humeur. C'est sûr que ça fait un peu bizarre au début, parce qu'on a un grade tout bleu (a), parce qu'on a accès à quelques trucs en plus, et qu'on apparaît en haut dans la carte du maraudeur. Mais à part ça, tout est allé très bien! 

Samuel : Bah j'ai passé un peu plus d'un mois déjà dans le perso avec le grade d'Assistant, donc ça a été surtout la redécouverte du monde du perso, et la rencontre avec une formidable équipe qui fonctionne ma foi assez bien ! *-*

" A votre avis, quelle est l'élément qui a le plus joué dans votre nomination ? " 

Eoline : Mon investissement dans le MoMa. Je suis presque dans tous les RPGs d'intrigue et je dois être l'animagus qui utilise le plus sa particularité. 

Blondie : Mon tour de poitrine ! 8-| 

(Non, je plaisante, j'en sais rien du tout ._.)

Samuel : Hum je pense que c'est surtout la qualité de mes bannières et mes motivations ! Je me suis donné à fond pour ma candid en cherchant à faire des choses esthétiquement agréables et nouvelles par rapport à ce que les gens ont l'habitude de voir sur mes créations. Et puis j'ai pu présenter des créations très diverses que j'ai réalisé tout au long des deux années passées. 

" Au moment de l'annonce des résultats, comment avez-vous réagi ? "

Eoline : Déjà, je l'ai su par mes mps. Ça a juste fait "oh mon dieu, c'est pas vrai ?!" puis j'ai visé les ultrasons en criant. C'est après que je l'ai lu le post de Jesse et honnêtement, j'ai stressé. Face à Florence ! Si je l'avais lu avant mes mps, je ne l'aurais jamais cru !

Blondie : Comme une folle hystérique. Y'a pas d'autre mot. J'avais vu que Pepsi avait posté sur le topic, mais j'avais la trouille de regarder, par peur d'être déçue. J'ai vu dans ma volière que j'avais un message de Joy, avec un truc positif en titre. Je me suis dis "Bon, c'est que ça doit être plutôt positif au niveau des résultats". Alors j'ai vaincu ma peur, je suis allée regardée, et là, j'ai frôlé la crise cardiaque. Y'avait mon nom, mon avatar, et j'en croyais pas mes yeux. Emy était une combattante redoutable, et je ne pensais pas pouvoir rivaliser contre elle, sachant qu'elle voulait déjà le poste au dernier recrutement, et tout ce qui va avec. J'ai mis du temps avant de redescendre de mon petit nuage.

Samuel : HUU J'AI ETE SPOILE COMME UN CANARD PAR MANOUSKA. è_é Mais sinon j'étais super content ! *-* Surtout que quelques jours avant j'étais avec des pédouziens et j'avais peur que les résultats tombent pendant la JHP. 

"Maintenant que vous avez votre grade tout beau tout neuf, vous considérez-vous comme étant quelqu'un de classe et de super important ?"

Eoline : Non. Je me considérais comme quelqu'un de classe et de super-importante que j'étais assistante, pas maintenant. Si tu veux tout savoir, je me sens normale, à ma place. Bon... je le serais encore plus quand je n'aurais pas comme élève la directrice !

Blondie : Evidemment! Tout le monde n'a pas un magnifique grade tout bleu! Et j'ai aussi le pouvoir sur les devoirs de Divination qui me parviennent (a) 

Non, sincèrement, mis à part le nombre de messages dans ma volière qui est un petit peu plus important, et que je parle à un peu plus de monde, je me considère surtout comme une personne chanceuse! 

Samuel : J'en étais déjà un avant ! On a tous besoin d'un poulet à bouffer !

"Un petit conseil pour tous les autres pédouziens non gradés ?"

Eoline : Tu sous-entends "et pour ceux qui aimerait bien" ? Je dirais : persévérer. Mais comprendre aussi où l'on serait le mieux. C'est bien de tout aimer, mais c'est pas pour ça qu'on est fait pour tout. La preuve : j'ai toujours voulu être préfète et au bout de 4 recrutements, j'ai enfin compris que je n'avais pas le talent pour.

Blondie : Si un jour vous avez un gros coup de coeur pour un poste, ne vous découragez jamais, donnez tout le meilleur de vous-même, et un jour vous y arrivez! (:

Samuel : Alors ! Bon déjà faut pas désespérer. Parce que si vous n'êtes pas pris, c'est qu'il y a une raison. Donc vous essayez de comprendre ce qui n'allait pas, et vous vous bougez les fesses pour que ça change. Si vous pensez avoir fait mieux que la personne prise, et bien ce n'est pas le cas, parce que vous ne connaissez peut-être pas les critères qu'utilisent les recruteurs. Ou vous ne vous rendez pas compte des erreurs abominables qui se cachent dans votre candid. (a) 

Ah et ne baissez pas les bras sauf si vous êtes vraiment plus motivés. Mais vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous (et je parle d'expérience, le 1000ème message du topic des postes vacants marque ma défaite AHAH T_T)

Vous l'aurez compris, ces trois là sont plus ou moins sur leur petits nuage, et vivent tous à leur façon leur nomination. Un grand merci donc à Samuel, Blondie & Eoline pour avoir accepté de répondre à mes question, et donc, d'avori accepté de participer à la vie du Gryff'Time. A très bientôt !

Article rédigé par Ashley Eastlayn, et illustré par Avery Pevensie

Petites Rumeurs de Janvier


Lire la suite...

vendredi 27 décembre 2013

Bilan de décembre

 

L’équipe de maison n’a pas chômé en ce mois de décembre. Tel les lutins dans l’atelier du père-noël, une grande animation a eu lieu avec au programme différentes activités. Cette grande animation a été appelé « la Grosse Dame Eméchée » et a invité les Gryffondor a fournir un secret à la Grosse Dame, le but étant de participer au plus d’animations possible afin que le secret se dévoile très difficilement lors du bal final. Le but est aussi de découvrir le secret des autres. Un jeu de recherche très passionnant et très bien orchestré par notre équipe de maison.

Ainsi, les animations se sont succédé pour le plus grand bonheur de tous :

Une chasse aux cadeaux gagné par Ignatus Pratchett à la première place, par Edward Dumbledore à la deuxième place et Blondie à la troisième place.

Un repas de noël proposant de faire une photo d’un repas préalablement préparé.

Un concours de graphisme demandant aux grapheurs de Gryffondor de faire la carte d’invitation pour le bal de noël.

Un chant de noël proposant d’inventer et de chanter une chanson pro-noël avec des mots à placer. Très ludique, à mon avis.

Un RP où la Grosse Dame peut dévoiler les secrets des participants.

Une cagnotte de noël, indépendant de cette animation, mais pouvant s’y attacher par certain côté, réclame la création de cadeaux.

 

Mais ce n’est pas tout. L’activité de ce mois de décembre a été pour le moins hallucinante. La rumeur selon laquelle Molly vendrait de la poudre de mandragore tend à se confirmer au vu de l’activité de Gryffondor. Continues Molly ! Cela fait vraiment plaisir de voir notre Salle Commune autant animé.

 

Certains Gryffondors s’illustrent :

Amy Pont reçoit le Godric Gryffondor du mois de décembre, titre hautement mérité étant donné qu’elle est très active dans notre Salle Commune. La jeune fille a également posté un topic, nommé Écriture, portant sur l’écriture d’une nouvelle.

Ignatus Pratchett en devenant photographe dans notre Gryff’Time et adjoint en Etude des Moldus.

Nicolas Rail en devenant rédacteur dans notre Gryff’Time.

Ashley Eastlayn en devenant rédactrice dans notre Gryff’Time, en réécrivant notre topic à flood (Réunion entre Graoux) et en inventant un nouveau jeu qui montre toute l’inventivité de cette jeune lionne : Le parfait Gryffondor.

Molly Moseley en devenant adjointe en Arithmancie.

Jenna Levinsky en devenant adjointe en Soins en Créatures Magiques.

Blondie en devenant adjointe en Divination.

Emy Denver en devenant rédactrice dans notre Gryff’Time.

Avery Pevensie en devenant photographe dans notre Gryff’Time.

Jane Shelders en devenant assistante en Défense Contre les Forces du Mal.

Eoline en devenant formatrice en Animagi.

 

De plus, notre DDM a gentiment organisé une soirée sur le Tchat le 22 décembre avec la présence de Draconis Potter, Iris Adams, Gwendoline Forbes, Elegentis Ileas, Joy Blackson, Miss Amelia Mewtrix, Blondie, Philippe Von Schwarbaum, Molly même, la participation de Morgane Scott ainsi que moi-même.

 

Ne faut-il pas non plus oublier le célèbre Secret Friend, organisé également dans la tour de Gryffondor.

 

Bref, c’était selon moi un très, très bon mois de décembre pour finir l’année 2014 sur un très bon pas, à mon avis. J’espère juste que le mois de janvier sera annonciateur de tout autant de chose et que l’année se déroulera aussi bien que celle qui vient de se passer. Un petit bravo à tous les admis dans le cercle du personnel et à ceux qui rejoignent nos rangs, mais aussi à tous les Gryffondors qui font vivre notre salle commune.

 

Article de Ginny Workey.

Illustration d'Edward Dumbledore.

mercredi 25 décembre 2013

La Chandeleur, oui mais encore ?

Planète Moldus.

Coucou bandes de nouilles ! © Colonel Reyel, archétype du moldu qui n'a pas lieu d'être.

Nous disions donc :

Bien le bonjour chers lionnes et lions, moutons, panthères, rats et autres animaux plus ou moins élevés sur l'échelle sociale animale...

Ca ne va pas non plus.
DONC.

Salut, vous ! (Pour la faire courte)

Il paraît que dans l'esprit de beaucoup, le 2 février rime avec « crêpes ». Et là, en tant que chroniqueuse, je me pose la question suivante : pourquoi diable ? Alors je vous vois venir avec vos gros sabots, pour me dire que « c'est la chandeleur alors on fait des crêpes ». Oui, MAIS encore ?!

Le 2 février, ce n'est pas uniquement une journée de ripaille avec des plats faits d’œufs, lait, farine et sucre ! Non, le 2 février c'est bien plus que ça ! Mais alors qu'est-ce ?

Il faut savoir que ce jour est également la Journée Mondiale des Zones Humides à Ramsar (Iran), ou encore le Jour de la Marmotte (USA)... Oui, parfaitement. Et il est proprement scandaleux (oui madame, oui monsieur : scandaleux!) que l'on ne parle pas davantage de ces fêtes. Certes, elles ne sont pas issues de traditions ancrées dans nos contrées... mais quand même. Est-ce une raison pour les dénigrer ? Se replier sur nous-mêmes ? Vivre en autarcie au milieu de nos crêpes ?

Je dis NON !

Voilà.

Alors pour vous éclairer un peu, sachez que la Journée Mondiale des Zones Humides commémore la signature de la Convention sur les zones humides (le 2 février 1971) à Ramsar en Iran. Durant cette journée, des organismes (gouvernementaux ou pas) tentent de sensibiliser le public à l'importance et aux avantages des zones humides (sisi). Ce traité intergouvernemental sert de base à l'action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.

En ce qui concerne la Journée de la Marmotte, la tradition veut que les moldus Nord-américains (qui font des trucs assez étranges de temps en temps... des moldus, quoi) se postent en face d'un terrier de marmotte et observent le moment de sa sortie afin de pouvoir prédire quand l'hiver prendra fin !

C'est dingue, hein ?

Merci de bien vouloir signer au bas de cette pétition si vous êtes d'accord avec moi et que vous pensez que le 2 février ne doit pas uniquement signifier « crêpe » dans l'inconscient collectif.

Et merci de signer aussi si vous n'êtes pas d'accord.

Allez. J'vous dis peace, love et pierres qui roulent.
Prenez soin de vous et de vos kiwis de compagnie !

Ah ! Et n'oubliez pas qu'à chaque commentaire, une marmotte sortira de son trou le 2 février (ce qui évitera de longs moments de solitude à leurs observateurs américains). Soyez altruistes !

Illustration d'Avery
Article d'Amelia.

Noël En Russie...Rien de plus magique !


Noël en Russie...Rien de plus Magique !
Noël, Noël, Noël. Si cette fête nous fait rêver tout au long de l'année,
tels de braves Weasley ayant leur pull troué, et bien Noël, c'est aussi
une période de partage, d'amour et de...Bon, venons-en au fait. 
Aujourd'hui, je peux vous dire que le Noël Moldu le plus magique, c'est 
bien le Noël Russe ! Vous vous êtes pris pour de véritables "Hermione Granger"
 et croyez tout savoir sur cette fête ? Vous n'êtes pas au bout de vos surprises, pourtant. 
Mais sans plus attendre, découvrons de suite comment nos chers Russes fêtent Noël.
Même si les Russes fêtent Noël de façon très magique, vous verrez 
pourquoi après, il y a bien une centaine d'années, les russes, au lieu
 de décorer un sapin, décoraient toutes sortes d'arbres ! On voit qu'ils n'ont pas suivi de cours de Botanique, auquel cas ils auraient sû différencier n'importe quel arbre d'un magistral conifère.
La veille de Noël, 24 décembre. 
Concernant les plats, nous pouvions compter 12 plats, nombre rituel,
sur la table. Pourquoi douze ? Souvenez-vous, Noël est uen fête 
religieuse à la base, et 12 plats car il y avait 12 apôtres.
Mais ils ne pouvaient pas manger quand ils voulaient ! Ils devaient 
attendre que la première étoile soit apparue. Tiens donc, auraient-ils
 pris contact avec Flora et Ellie pour des cours particuliers 
d'Astronomie ? Vais je vous en prie, chers Russes, manifestez-vous à 
Poudlard12 !
Bref, continuons. Une fois cette étoile apparue, ils se rassemblaient
autour d'une table, et là pouvaient commencer les festivités...

La fête bat son plein, tout le monde va bien, et d'un coup, les jeunes
filles russes se lèvent. Seules les jeunes filles. 
Elles s'apprêtent à pratiquer la...Divination ! Oui, oui ! 
Traditionnellement, les jeunes filles lisaient l'avenir à travers 
plusieurs objets. Elles cherchaient plus nécessairement à savoir le 
plus de choses sur leur avenir et celui d'un ou deux membres qui leur
 sont chers. Mais avant de penser à tout ça, elles cherchaient surtout
 à tout savoir sur leur futur mariage. Voici quelques exemples :
L’anneau, le pain et le crochet :
La jeune fille posait sur le sol l’anneau, un crochet fait de paille 
et un morceau de pain.
Après les avoir couverts d’un mouchoir elle tirait un objet au pif.
Chaque objet avait sa propre signification. Si elle tombait sur l'anneau,
 sont mari serait un élégant jeune homme, tout-à-fait gentleman, si 
elle tombait sur le pain, son mari serait riche et si elle tombait sur
le crochait, il serait misérable.
La chaussure :
Durant le réveillon de Noël, chaque fille doit jeter du perron de sa 
maison une de ses chaussures, en direction du jardin.
e Noël la jeune fille doit jeter du perron de sa maison une chaussure 
dans le jardin. Si la pointe de la chaussure est dirigée vers la barrière
, la fille quittera bientôt la maison paternelle. Si c’est le talon, 
elle restera vieille fille.
Mais aussi, des divinations plus sur la durée comme :
Les oignons :
Elles prenaient quelques oignons et les marquaient aux noms des 
jeunes filles.
Ensuite elles les mettaient en terre, et attendaient durant plusieurs jours sans les surveiller. Celle dont l'oignon se serait développé en premier se marierait en toute première.
Celle dont l’oignon poussait le premier se marierait la première.

Les cartes :
Les jeunes filles mettaient, au moment de s'endormir, un roi de carreau
sous l'oreiller, tout en pensant à tous les fiancés possibles et imaginables.
Ensuite, elles s'endormaient. Le fiancé dont elles rêveraient la nuit
sera leur futur fiancé.
Jeunes filles, j'espère que vous avez pris des notes, surtout si vous voulez tout savoir de votre futur fiancé ! En attendant, si avec cette description vous n'êtes toujours pas attirés par un Noël en Russie, allez-donc en salle de cours, et aidez Gryffondor à remporter la coupe !
Et j'oubliais...Joyeux Noël 2014 trèèèèès en avance !
Article rédigé par Ashley Eastlayn | illustré par Edward Dumbledore.

vendredi 20 décembre 2013

Reportages en terres inconnues : dans les méandres du Muggle Quidditch

http://img15.hostingpics.net/pics/957105Emy4.png 

Peut-être avez-vous entendu parler, au détour des couloirs, d'un sport pratiqué par les moldus, reproduisant notre sport international, nous, sorciers : le Quidditch ? Si non, la porte est à droite. Si oui, vous vous êtes sûrement demandé si ce n'était pas qu'un vulgaire plagiat de notre Quidditch à nous. Pour éclairer votre lanterne, j'ai donc décidé de me faufiler dans la peau d'une moldue, et de participer à un entraînement de ce qu'ils appellent tous du  « Muggle Quidditch ». C'est donc un article en toute exclusivité, un témoignage unique (en son genre) que vous vous apprêtez à lire : bonne lecture !

Note : aucun animal moldu n'a été maltraité durant cet article.

13h45 : Avec un peu de mal, j'ai réussi à prendre le métro des moldus. Heureusement, on est dimanche, et il semble beaucoup plus vide que d'habitude. Et je passe inaperçue à travers tous ces moldus, ouf ! Je finis par arriver à la station « Argoulets », pleine de verdure, de verdure, et de grands bâtiments, dont un chapiteau rouge plutôt classe. J'y rencontre deux moldus, plein d'entrain, qui parlent anglais et sont là pour le Muggle Quidditch ; bon, on dit merci aux cours d'anglais.

14h00 : Arrivée de l'équipe du Muggle. Je les regarde avec un petit air suspicieux, avant de reprendre mon grand sourire, il ne faudrait pas que je sois démasquée ! On est partis pour un des terrains, derrière le chapiteau. Je suis sans dire mot, en tentant de prendre part aux conversations, mais sans trop m'investir. Je suis une bonne reporteuse non ?

14h05 : Le terrain est vert, très vert, mais plein de boue, je sens que ça va être sympa. J'ai appris entre temps que le « Muggle Quidditch » se joue en courant, pas en volant, comme chez nous. Quels imbéciles, ces moldus, même pas capables de voler ! Je ris intérieurement en voyant leurs « anneaux », et les balais qu'ils utilisent, des bouts de bambou avec du scotch au bout (note : les balais utilisés en match ne sont apparemment pas les mêmes, ceux en match sont une réplique de nos balais à nous)


14h30 : On commence à jouer ! Après un échauffement, évidemment : un tour du terrain, on s'étire... quelques choses habituelles, en somme. Les balles sont les mêmes que chez nous, mais elles ont beaucoup moins la classe, entre nous. Le souafle est un ballon de volley légèrement dégonflé, les cognards des ballons violets dégonflés, et le vif d'or... n'est même pas une balle ! C'est une personne, déguisée en jaune, qui se balade avec une chaussette contenant une balle de tennis, et qui court partout, dans un rayon de un kilomètre autour du terrain. Grosse déception. Je sens la sorcière qui est en moi rire, et commencer à préférer son Quidditch à celui des moldus. Le jeu est simple, au début : on se fait des passes, le balai entre les jambes. Je fais mine de perdre la balle plusieurs fois. S'ils savaient...

15h00 : Début de l'entraînement avec un jeu qu'ils appellent « jeu de la mort », où s'affrontent des poursuiveurs et un gardien, avec un batteur. Étant habituée au poste de gardien, je le tente, mais je vous avoue que c'est une ca-ta-stro-phe au Quidditch Moldu. Je laisse ma place, et passe au poste de poursuiveur. Ensuite, c'est parti pour un match, un vrai, comme je les aime ! Ah, je sens vos papilles frémir, en lisant ces mots. Ne voulant pas intégrer une autre équipe que mes Lions adorés, je décide de jouer vif d'or. Pour cela, je dois porter, comme je l'ai dit plus haut, un t-shirt jaune qui se voit bien (et qui pourrait, soit dit en passant, faire la une de Sorciers Hebdo Mode), et une chaussette avec une balle de tennis.


(Tant de sex-appeal dans mon derrière, je suis émue.)


15h10 : Sachez que je suis un piètre vif d'or. En dix minutes, j'ai : fait tomber le vif d'or dans un fossé, suis tombée dans ce même fossé, ai tenté de me cacher derrière une sorte de gros cylindre, et me suis pris la tête dedans en voulant me relever, ai trébuché et failli tomber dans les feuilles -vive l'automne-... entre autres. Et puis, au final, l'un des deux attrapeurs a fini par me chiper le vif, donnant la victoire à son équipe. Apparemment, d'après ce que j'ai compris, pour eux attraper le vif vaut trente points, et un but en vaut dix. En même temps, il faudrait marquer quinze buts pour pouvoir gagner sans avoir peur du vif, c'est dur, pour des moldus.

15h30 : On continue l'entraînement avec un jeu nommé « Passes à dix », où le but est de faire dix passes entre les membres de sa propre équipe, sans que le souafle ne soit récupéré par l'autre équipe, avec un batteur dans chaque équipe. Je commence en tant que batteuse, et m'amuse à lancer mon « cognard » sur des gens au hasard (en imaginant que ce sont de viles Serpentard qui veulent nous piquer notre Coupe). 

16h00 : Les moldus décident de faire un autre match. Cette fois, je prends la place de poursuiveuse, puis de batteuse, puis de poursuiveuse... enfin bref. Tout le monde est divisé en deux équipes : les bleus et les sans couleur. Je suis sans couleur, mais rouge au fond de mon être, Gryffondor pour toujours ! Finalement, avec un score de dix buts à sept, nous avons été déclarés vainqueurs ! Je dois avouer que j'ai hâte de retrouver mon propre balai, et de fendre le ciel en volant. 


16h45 : Toute l'équipe se met à parler de noms, de matches avec Barcelone, de tournois... je fais mine d'écouter, afin de ne pas manquer un moment de l'entraînement, et de pouvoir vous parler de tout.

17h00 : Retour au métro. Je sors discrètement une dragée surprise de mon sac, en espérant ne pas être vue. Ouf, je suis passée totalement inaperçue. Je repars donc, pleine de connaissances et prête pour vous parler de cette culture moldue !

En conclusion : le Muggle Quidditch est une copie de notre Quidditch à nous, mais il faut bien avouer que ce sport a réussi à s'acclimater à des conditions plus compliquées que chez les sorciers : pas de vol (ndlr : prendre un produit illicite peut amener l'illusion du vol), pas de petite balle avec des ailes nommée vif d'or, pas autant de popularité... enfin bref, je peux vous dire que c'est un sport très intense, comme nous, et qui a des avantages et des inconvénients. Si l'envie vous prend de tester la vie moldue, n'hésitez pas à tester le Quidditch... version moldue !

Article d'Emy Denver
Illustration de Chloé Yang (merci à elle)

Moi je suis toujours celui qui va sous la table.


Lire la suite...

mercredi 18 décembre 2013

Les lions ont la plus grosse part


Lire la suite...

mardi 3 décembre 2013

Un peu plus de rouge dans le perso !


Lire la suite...