vendredi 21 juin 2013

Un édito en musique

Chers lecteurs, chères lectrices,

Alors que les dernières épreuves des divers examens se terminent et que la plupart des élèves se préparent et rêvent déjà de leurs vacances, je vous propose aujourd’hui un nouveau numéro du Gryff’Time ! Mais si ce jour marque la fin d’une année scolaire et le début des vacances, il célèbre également la fête de la musique. Aujourd’hui résonnent ces rythmes qui nous font vibrer et quelques soient vos projet pour cette soirée, j’espère que vous accorderez du temps à votre journal de maison pour fêter la musique avec nous. Découvrez dans ce numéro les articles et illustrations de nos nouvelles recrues en espérant qu’ils puissent vous emmener au bout de la nuit. Je terminerais cet éditorial en remerciant toute l’équipe du Gryff’Time qui fait un super travail et avec qui je suis vraiment heureuse de vous proposer des gazettes graounesques. Bonne lecture à tous,

Arianne Illan

Et chez les Moldus, la musique est-elle toujours bonne ? 

Un air de déjà vu

La demie-heure de la Terrasse 

Réviser ou ne pas réviser ? 

Le Bal des Casse-pieds

Aux pays des merveilles nous verront vairons


1371805862-detente.png (510×210)

Interview du mois

Des lettres musicales

Le parfait Graoux

J'en ai ras l'Horoscope




 

 

jeudi 20 juin 2013

Moldus : la musique est-elle toujours bonne ?

        

Gryffons, Gryffonnes, et autres... bien le bonjour.

Nous irons droit au but, cette fois, afin que même les esprits les plus légers ne s'égarent pas... Ainsi donc, nous avons le privilège de vous sortir un numéro spécial ayant pour thème la Fête de la Musique. Il va sans dire que nos voisins Moldus. Pour ce faire, nous avons recueilli des témoignages de Cracmols et sorciers vivant à leur contact, qui ont gentiment daigné nous éclairer à ce sujet.

« Quand j'ouvre mes fenêtres, j'entends parfois la petite voisine d'une quinzaine d'années qui chante un drôle de titre. Je crois que cela donne quelque chose comme « Colle me, baby », mais je ne suis pas bien sûr. Il faut dire que lorsqu'elle chante, la grammaire et le vocabulaire anglais deviennent tout de suite très approximatifs avec elle...  J'ai comme l'impression d'une régression dans le style musical de nos camarades exempts de pouvoirs... »

Patrick, 83 ans, retraité, Londres

« Un ami moldu m'a dit adorer un groupe de musique du nom de Muse, mais très sincèrement, ce n'est pas ma tasse de thé. D'ailleurs c'est bien simple : quand j'écoute, cela m'aMUSE plus que ça ne m'enchante. Je préfère de loin un bon vieux Bizarr'Sisters... »

Cathrina, 22 ans, étudiante, Edinburgh

« Il y a bien une certaine... Rihanna. J'aime bien. Vous voyez, étant donné que mon mari est un sorcier, nous avons l'habitude d'écouter de la musique de ces deux univers. Le problème, car yanna un, c'est que mes enfants écoutent en boucle et que je finis par m'en lasser. En revanche, ma chère Célestina Moldubec... jamais ! »

Filiberta, 45 ans, attachée de presse, Brighton

« Il est des choses indéniables... parmi lesquelles la virtuosité des moldus ! Vous savez, je ne suis pas du genre à prêter attention à ces créatures de bas étage, si ce n'est à ce sujet. Certains sont capables de produire une musique délicieuse ! Je vous conseille d'écouter Daft Punk, ou encore Breakbot ! AH ! Et Macklemore ! »

Gale, 15 ans, étudiant, Glasgow


Des avis mitigés, donc. Mais n'hésitez pas à nous communiquer vos convictions personnelles, chers Lions. 
Le Gryff'Times ne saurait rester proche de vous sans s'intéresser à votre opinion !

~ Article d'Amélia et illustration de Jane. 

Un air de déjà vu


Mais que se passe-t-il encore chez les Graoux ? Molly Moseley et ses préfets ont beau tout faire pour nous motiver à intégrer l’équipe de Quidditch ou faire nos devoirs, le problème est toujours là. Nos chaussettes qui ont empesté toutes les odeurs les moins recommandables sentent depuis trop longtemps la défaite, la capitulation, le bide, la débandade la plus totale, voire même l’échec, l’insuccès, le fiasco, la malchance aussi, peut-être. Inutile de vous servir plus de synonymes, je vais aller droit au but. Les sabliers géants sont formels : Gryffondor a de bonnes chances de perdre la Coupe des Quatre Maisons.

Écoutez-moi, s’il vous plaît ! À l’heure où je vous parle, les vipères rampent loin devant nous, et volatiles et blaireaux se mordent mutuellement la truffe. Les Rouges et Or, comme on les appelle, les Rois, comme disent les plus orgueilleux, sont désespérément à la traîne. Ça ne vous rappelle rien ? Pas même la dernière coupe ? Citons la salle des trophées. « Ils avaient pourtant pris un bon départ et sont restés au coude à coude avec Poufsouffle pendant le début de la coupe mais ont finalement terminé bons derniers. ». Bons derniers. Encore. L’air de déjà vu qui émane du sablier de couleur rouge, vous le percevez, vous aussi ? Très bien, alors commençons.

Pour ne pas reproduire nos erreurs, il faut évidemment les connaître. Et quels peuvent être nos erreurs ? Qu’est-ce qui fait que ça ne fonctionne pas ?

 

# Le manque de travail.

Et oui ! Je vais contredire le dernier numéro… BBCoder des petits cadres sombres peut se montrer très productif. Parfois bien plus que de donner de vulgaires coups de battes dans un cognard. Les profs adorent les devoirs tout BBCodés. Pensez-y ! De la même façon, l’être aimé qui vous attend dans le cadre tout à fait idyllique du parc, assise sur un banc, en ajoutant la mention « Réservé à mon Frédounet » à son post, attendra un peu plus. N’est-ce pas, Frédo ?

 

# Les victoires passées.

Pourquoi pas, après tout ? À force d’enchaîner les victoires, à force de reparler sans cesse de la gloire passée, à force de se souvenir de la fierté ressentie lors de la remise de la Coupe, on finit peut-être par nous reposer sur nos Mimbulus Mimbletonia* et croyez le, vaut mieux éviter. En partie parce que les Mimbulus Mimbletonia, ça pique.

 

# L’équipe de Quidditch.

L’intérêt étant de trouver toutes les causes de notre future défaite, il faut explorer toutes les pistes, n’en déplaisent aux joueurs qui, parfois, devraient plus penser à rendre leur devoir de Vol qu’à ajouter des points d’exclamation devant chacune de leurs phrases. Je dis ça, je ne dis rien.

 

# Le fait que notre maison soit celle des Graoux.

Je m’explique. Nous faisons partie de la tant enviée, tant réputée maison Gryffondor. Soit. Qui parmi nous, n’a pas tenté d’arnaquer le Choixpeau pour se retrouver ici ? Personne, assurément. Ceux qui ont fait ça sont partis, par pur désinterêt ou par totale méconnaissance du monde du RPG, et ils sont peut-être nombreux. Ainsi, le nombre d’élèves motivés et assidus est-il moins nombreux ici que dans d’autres maisons.

 

# L’odeur de nos chaussettes

Un classique, celui-ci. Pas besoin d’expliquer, si ?

 

Le but de cet article que, j’espère, vous aurez pris plaisir à lire, n’est en aucun cas d’exprimer une certaine colère vis-à-vis de ma maison ou de pointer du doigt certains d’entre nous. Bien au contraire ! Ce n’est pas ainsi que nous écraserons les vipères qui iront mordre les blaireaux de Poufsouffle. Mais nous devons impérativement tout à faire dès aujourd’hui pour que ne survienne pas une défaite au goût amère de déjà vu.

 


* Tentez de placer ce mot dans un devoir de Vol et vous gagnerez un Pin’s.


Article de Will Aedel, illustré par Jane Shellders.

La demi-heure de la Terrasse

http://img11.hostingpics.net/pics/431635Terrasse.png

21 heures 55


Je navigue sur Poudlard12. Je ne sais pas quoi faire. RPG ? Déjà vu, vu et revu. MP ? Tous consulté. Les boutiques ? Tous mis à jours. Je me creuse la tête, me recreuse la tête. Tellement bien creusé d’ailleurs qu’on commence à voir la cervelle. Que faire à Poudlard12 quand on ne veut pas faire un RPG, faire des débats, remplir un sondage, faire du graphisme ? Je ne dis pas qu’il n’y a rien à faire dans Poudlard12, surtout que les jeux, les activités se multiplient sur tout le site et dans la salle commune de Gryffondor. Je ne sais pas si vous aviez mis les pieds récemment, mais nous pouvons voir que rien de cela ne manque dans notre salle commune grâce au préfète et à la DDM Revenons à nos griffes. Que faire si on ne veut pas faire tout ce que j’ai cité au-dessus ?
On peut aller aux Trois-Balais et à la Terrasse où on peut retrouver tous nos lions et lionnes.

21 heures 58


Notez les trois longues minutes qu’il m’a fallu pour me décider à aller à la Terrasse. C’est que je pensais beaucoup, vous m’excuserez. Certains penseront qu’il est bien « tard » (tout est relatif) pour aller sur le tchat et qu’il n’y aura pas beaucoup de monde. Vous ne vous trompez pas. Il n’y a pas beaucoup de monde à la Terrasse un mercredi soir à 21 heure 58 – 59 maintenant. Peu importe. Vanille-Rose et Tyller Black sont présents. Je m’exprime immédiatement :

    [21:58:24] Ginny : Bonjour Tyller, vanille :)

Les smileys sont tellement importants sur le tchat. Il transcrive des émotions comme personne. On ne comprend pas quelque chose ( :s), on est étonné ( :o), triste ( :’(), heureux ( :), :D), joueur ( :p). On a dit une boulette ( :$). Vous voyez. Il y a toute une palette de sentiments juste avec des petits caractères. Ce n’est pas beau, la vie ?

22 heures – 22 heures 30


« J’attaque » Tyller pour savoir s’il fait le recrutement, pour connaître mes adversaires, mes concurrents.

    [22:00:36] Ginny : Tu comptes essayer le recrutement pour le Gryff’ Time ?
    [22:02:54] Tyller : Un recrutement pour la Gryff’ Time ? *-* ça dépend c'est quand ?
    [22:03:05] Ginny : Tu as jusqu'au 1e mai.
    [22:03:40] Tyller : J'aimerai bien, mais bon, avec mes deux formations, plus mes autres rp, et mes révisions pour le bac... Je pourrais sûrement pas :/

Je disais bien que les smileys étaient importants ! Je sais bien que vous devez vous dire que le temps de réponse est long. Mais c’est seulement parce que je n’ai pas mis les messages entre. En fait, il y a eu l’arrivé de John Sanders et on lui a fait le protocole de politesse, c’est-à-dire, bonjour, tu vas bien ? Hey hey ! Oui et toi ? Oui. Super. Très constructif, mais tellement poli. J’aime bien dire bonjour au gens, ça prouve qu’on fait attention à eux, qu’on les a remarqué dans le chan. Enfin, dans le cas de John, ça a fait plutôt cela.

    [22:03:40] John_Sanders : Non. Mais n'en parlons pas. Et toi ?

Tout ça pour finir en privé à jouer les psychologues. Mais j’aime bien écouter les gens, les aider et blablabla. Ce n’est pas du tout ironique, non. Quand on lit ça, on aimerait – ou pas – avoir la personne en face de soi pour essayer de la consoler, de le faire parler. Mais ce n’est pas possible. Alors j’ai fait cette réaction pour montrer mon sentiment.

    [22:04:37] Ginny : :s

Petit rappel : cela veut dire que je suis légèrement embarrassée. Donc, comme prévu on ne parle pas de ce qui s’est passé. Tyller et moi continuâmes à parler des cours principalement. Révélation de l’année pour moi : Tyller est en première. Je le pensais bien plus jeune que cela. Puis, garçons obligent. Le sujet dérive sur les armes, les guerres.

    [22:07:11] John_Sanders : Vivement que je m'engage me faire envoyer dans un pays en guerre.
    [22:07:31] Tyller : Tu veux aller dans l'armée John_Sanders ?
    [22:08:06] John_Sanders : Oui, je veux être dans l'armée de terre. Dans les tireurs d'élites.
    [22:08:56] Alexeï_Jorganov : Moi je veux être dans la Police Nationale.

Et s’engage un mini « ce que je veux faire plus tard ». Tyller veut être dans la médecine, et moi dans l’enseignement. C’est divers.

    [22:09:27] John_Sanders : Si je me prends une balle, j'irais chez Tyller :3
    [22:09:34] Tyller : Ouais x)
    [22:09:44] Ginny : Tu serais entre de bonnes mains :d
    [22:10:06] Tyller : Enfin, ça dépend ce que je fais, parce que j'hésite entre chirurgie et psychiatrie *-*

Quand je vous dis que les conversations sont toujours très intéressantes au Trois-Balais ! c’est ici-même que j’ai découvert la série Pretty Little Liars et que j’entends souvent parler de série. D’ailleurs, je vous en parlerais peut-être un jour. Je vois bien le titre « incursion chez les moldus ». De mon côté, la discussion continue sur les armes.

    [22:10:53] John_Sanders : Pour l'instant, je m'entraîne chaque Week end pour devenir tireur, bon pas avec fusil, mais une réplique.
    [22:11:38] Tyller : Ben c'est la clé du succès, le travail, et toujours le travail.
    [22:14:09] John_Sanders : Je te chope à environ 150mètres facile
    [22:15:25] Tyller : Pas mal *-*
    [22:15:55] Tyller : Mais je n’aime pas trop les armes à feu (sauf sur les FPS bien sûr), je suis plus armes médiévales
    [22:16:04] John_Sanders : Bof
    [22:16:28] Tyller : Ben pour te dire, je veux collectionner les épées depuis tout petit
    [22:16:54] John_Sanders : Ah ^^ Moi j'ai une dizaine de répliques pour l'instant
    [22:17:46] Tyller : Alala le airsoft, c'est vrai que c’est pas mal non plus !
    [22:18:06] John_Sanders : M82A, Famas, Scar, Sas12, Sp2022, G17, M24, G36C, M4A1 et le M1991 =°
    [22:18:25] Tyller : Je préfère me lire des bouquins de médecine et jouer de la batterie à longueur de journée mais bon, c'est pas mal x)
    [22:18:36] Tyller : Ah ouais quand même *-*
    [22:19:08] John_Sanders : Oui, belle collec' xD
    [22:19:30] John_Sanders : J'voulais une mp5, mais ça commence à faire gros..
    [22:19:42] Tyller : Ouais :/

Je suis complètement larguée. Je ne comprends pas un traître mot de ce qu’il raconte. Comme si un moldu se trouvait coincé au ministère de la magie, ou comme si une serpillière se trouvait parmi les Graoux. Il n’y comprendrait rien du tout. Dernier mot doux avec mon ex-filleul.

    [22:27:19] Tyller : Tu sais j'ai bien faillis te citer dans mon interview à la gazette :3 ce qui aurait fait un peu con vue que tu t'est fait interroger en même temps que moi.
    [22:28:36] Ginny : Oo. C'est cro-mignon.
    [22:28:54] Ginny : Qu'aurais-tu dis ? Que je te fouettais pour te faire apprendre le règlement ?
    [22:29:03] Tyller : Peut-être :3
    [22:29:19] Tyller : Non je dec, je voulais te citer dans la question sur les Pédouziens que j'admire ^^
    [22:29:30] Tyller : Parce que faut avouer que tu m'a tout appris du site ^^
    [22:29:53] Ginny : C'est un peu le rôle d'une marraine :)
Et c’est ainsi que ce termina mon excursion à la Terrasse. Tout ça pour vous dire qu’il y a toujours – ou presque – une ambiance de fou et que c’est toujours agréable de discuter avec des personnes.

Article de Ginny Workey, illustré par Edward Dumbledore.

Réviser ou ne pas réviser ? Telle est la question...


http://img15.hostingpics.net/pics/861794que.png

Nous sommes le 21 juin et les examens prennent peu à peu fin. Tandis que les lycéens moldus terminent les épreuves écrites de ce qu’ils appellent BAC (Brevet d’Aptitude au Chômage d’après une enquête menée par nos envoyés spéciaux) et que les étudiants passent leurs pare-ciel (nous ne comprenons pas non plus l’utilité d’un tel objet, encore un parapluie ou un pare-soleil mais là…), les élèves de l’école de Sorcellerie Poudlard ont pu tous se soumettre à un examen pour passer à l’année suivante. Bien sûr les cinquièmes et septièmes années ont pu davantage profiter des plaisirs horribles qu’offre ce genre de situation. Vous avez pu remarquer au détour des couloirs que le mot examen retentait partout à travers toutes les bouches, du topic à Flood aux vestiaires, nous n’avons pu entendre que ce mot. Bien que les examens soient à présent terminés il a bien fallu passer par, une épreuve en soit, l’étape des révisions. Et là est tout le problème ! De nombreuses plaintes ont surgit face aux visages emplis de fatigue, les yeux noirs et la bave dégoulinant gracieusement d’une bouche ne cessant de répéter des formules incompréhensibles pour les sains d’esprit. Ces étudiants perdus dans un autre monde et lâchés tel des fauves ont terrifiés et agressés plus d’un élève… Pour plus de sécurité, en prévision de l’année à venir et d’un éternel recommencement, la gazette dresse pour vous le portrait des incontournables :

 

Les Emily Ledmundou comment pouvoir procrastiner l’esprit tranquille ou encore les hackeurs sorciers : Ah le troisième œil ! Nous sommes nombreux à douter de la fiabilité de cette branche de la magie pourtant cela peut-être bien utile en cette période sombre d’examen… Réviser ? Pourquoi donc alors qu’ils peuvent déterminer les sujets qui tomberont et prévoir ainsi leurs réponses. Néanmoins ils évitent d’ébruiter leur don car on vient facilement leur poser des questions et ils deviennent suspicieux. Cette fourmi là-bas n’est-elle pas un animagus envoyé par le Ministère de l’éducation Sorcière venu pour les espionner ? Cette première année qui les regarde n’est-elle pas un éclaireur des professeurs pour savoir si vous avez usés de votre don ? Une seule solution. Fuyez pauvres fous.

 

Les Molly Moseley ou comment obliger tout le monde à se mettre au travail ou encore les surexcités armés d’un fouet : Nous avons tous un ami qui nous oblige à travailler, qui secoue la tête, désespéré, en nous voyant devant nos cartes de Chocogrenouille et qui nous pointe la porte de la salle de cours d’un doigt pleins de noblesses et de menace en cas de désobéissance. Réviser ? Bien sûr ! Et que ça saute ! Tout de suite ! Ces lettres sont son maître : réviser, encore réviser, soirée révisions, heure de révisions en groupe, groupe de révisions,… Vous tentez de fuir et de vous échapper ? Malheureux que vous êtes vos espoirs sont vains… Vous ne passerez pas.

 

Les Ginny Workey ou comment déprimer tout le monde ou encore les surdoués imbattables : Mais comment sacrebleu parviennent-ils à un si niveau ? Et bien tout simplement car ils connaissent un mot qui reste inconnu pour la plus part d’entre nous… La rigueur et l’amour du travail. Réviser ? Oui bien sûr, de façon régulière mais acharné ! Ne tentez jamais, au grand jamais, de retirer un livre ou une fiche de révisions entre leurs mains… A moins que vous ne souhaitiez mourir dans d’atroce souffrance.

 

Les Bdragon ou comment faire rêver tout le monde ou encore les I’m perfect and i know it : Cela se passe d’explications.

 

Les Elissa Seviev ou comment faire tomber tout le monde sous son charme ou encore les Miss Câlins internationales : Inutile de vous faire d’illusions, le Gryff’Time n’a pu retracer qu’un seul individu de cette espèce et il s’agit bien sûr d’Elissa, la seule, l’unique, qui vous dziii, vous câline et vous regarde avec ce sourire qu’on n’hésite à classer soit dans la catégorie « au secours elle va me bouffer » ou «  au secours elle est trop chou ». Réviser ? Inutile alors qu’elle peut charmer tous les jurés, bavant d’admiration, ils lui offrent optimal sur optimal.

 

Article d’Arianne Illan

Illustré par Edward.

Le bal des casse-pieds

http://img15.hostingpics.net/pics/623816bal.png

Ils. sont. partout.

Moralisateurs, rabats-joies, susceptibles ou encore pots de colle... je veux bien entendu parler des gens chiants, chers Gryffondors. Banissons donc le politiquement correct, et attelons-nous à la tâche la plus ardue qui soit en la matière : définir les principaux types de d'espèce parasite à la limite du supportable chez l'être humain.

Car non, Gryffondor, tout le monde n'est pas aussi adorable que Carlie Massen, ni même aussi drôle et agréable que Molly Moseley et Arianne Illan. Parfois, nous sommes confrontés à des énergumènes qui s'avèrent passablement pénibles. Que ce soit par leur humour dérangeant, leur obsession pour votre personne, ou leur fâcheuse tendance à toujours vouloir donner leur avis sur tout – mais surtout sur rien –, il existe sur Poudlard12 comme partout, des gens que l'on pourrait très aisément appeler « casse-pieds ».

Il peut s'agir ( comme un certain Poufsouffle relativement populaire – non, ce n'est pas une antithèse – a pu le noter bien malgré lui ) de fanatisme plutôt agaçant. « Soeur d'Adrian Mander », clamait ainsi une jeune demoiselle aujourd'hui emprisonnée à Azkaban (pour cause de mythomanie...?).

Mais cela peut aussi être dû à des Lovers à deux noises. « Je suis amoureux de toi, je crois », assurent-ils sans même vous avoir parlé au préalable. (Nous ne parlerons ici ni d'épave, ni de rien de ce genre.)

Dans les gens pénibles, il y a également ceux qui sont persuadés de tout savoir, et de n'avoir rien à recevoir de personne. Ils sont reconnaissables au taux d'emploi des pronoms personnels « je » et « moi » au cours d'une discussion. A cela s'ajoute leur irrépressible envie de vous apprendre les choses de la vie, et parfois même de vous donner des conseils sur la façon dont vous devriez mener votre existence (sans que vous n'ayez rien demandé, cela va de soi).

Le casse-pied le moins irritant, c'est sans doute celui qui fait des blagues qui ne font rire que lui. Après tout, s'il a envie de s'amuser (comprendre « se amuser », en retenant ainsi la notion d'auto-satisfaction que peut engendrer son humour vis-à-vis de sa propre personne), qui sommes-nous pour l'en empêcher ?

… A condition qu'il ne vienne pas nous raconter ses vannes au cas par cas, sans quoi l'obtention d'une dérogation pour pratiquer l'euthanasie devrait nous être rendue possible par le Ministère de la Magie.

Dans un autre genre, nous pouvons retrouver le Moralisateur, descendant direct des frères Grimm, Beedle le Barde et La Fontaine (oui oui, rien que ça). Avec lui, tout est sujet... au sermon. Que vous ayez lancé une blague salace à la cantonade, fait un coup bas à un camarade, ou raconté n'importe quoi qui puisse être répréhensible, Super Ethique sera là ! Il vous remettra sur le droit chemin à l'aide d'un bon vieux « Amélia, voyons ! », parce qu'après tout, ça ne se dit ou ne se fait pas.

Le Susceptible constitue une autre catégorie des personnes qui peuvent facilement être étiquetées « insupportables ». En effet, son manque d'auto-dérision, de recul et d'ouverture à toute forme d'attaque sincère ou humoristique rendent cette personne pratiquement hermétique à toute sorte de dialogue enrichissant. C'est vrai, quoi. Boude pas, Hercule ! Si on met l'accent sur ton manque de maturité, c'est parce qu'on a pas de truc constructif à dire sur tes beaux yeux !

Le Pessimiste : l'espoir est toujours perdu. L'espoir est une illusion qui ne fait que rendre la chute encore plus difficile. La réalité écrase l'espoir. On ne peut rien espérer de la vie, de toute façon. Et s'il y a un rayon de soleil qui perce à travers les nuages noirs, c'est parce qu'il a plu plus tôt. Et si on a échoué, c'est parce qu'on n'est pas près de réussir quoi que ce soit.

Et c'est sur cette note tout à fait jouasse que nous en arrivons à l'ultime espèce (répandue) des personnes chiantes... la Commère. Cette personne sait tout sur tout le monde, parfois même avant les concernés, et elle aime beaucoup colporter les ragots, ou ébruiter ce qui est pourtant supposé rester secret.

Cependant, inutile de se voiler la face... on a tous une tendance de ce genre. Que ce soit parce que nous sommes très portés sur la politesse, trop peu sûrs de nous pour encaisser en plus des critiques, ou encore inconscients du fait que nos sentiments ne sont pas réciproques (et qu'ils ne le seront très probablement jamais)... voilà. Il y a en chacun de nous un certain aspect casse-pied, que nous nous efforçons de gommer. Alors à Gryffondor comme dans ce fast-food Moldu, venez comme vous êtes.

Nous ferons de vous des gens meilleurs. (Sous-entendus "des gens plus supportables.)

Illustration d'Edward.
Article par Amélia,

Au pays des merveilles, nous verrons vairons.

http://img11.hostingpics.net/pics/983766Merveilles.png

Poudlard12 est un pays aux merveilles en soi. Et tout le monde le sait. Sinon, pourquoi y aurait-il autant de monde si ce n’était pas merveilleux ? On ne va pas quelque part si ce n’est pas merveilleux pour soit – j’entends par là volontairement, délibérément. Parce que oui, on va aussi dans des endroits où nous n’avons pas forcément envie d’aller comme le dentiste (vous savez, le médicomage moldu qui fait peur avec sa roulette, non ? Apprenez mieux que ça vos cours d’Etudes des Moldus ! Rapportez nous aussi des points tant que vous y êtes) ou encore l’hôpital Sainte Mangouste ! Rare sont les personnes qui aiment se rendre dans les hôpitaux. Pourquoi ? Parce que la mort traîne dans les couloirs et que généralement on s’y rend pour des mauvaises nouvelles – mise à part quand c’est vous le médicomage, là on vous excuse. Autrement. Niet. Alors que Poudlard12, si nous ne voulons pas aller de notre plein gré dans un certain endroit, nous n’y allons pas, c’est aussi simple que de cliquer sur sa souris ou de lacer ses chaussures (pas comme Franklin, il sait peut-être lasser ses chaussures, mais il n’en a pas). Et Poudlard12 est un pays aux merveilles parce qu’on peut faire tout – ou presque – ce qu’on veut entre ces murs. Si on veut écrire, on peut faire des RPG ou écrire un livre, si on veut jouer, on peut faire un jeu, si on veut discuter on peut envoyer un hibou. Bref. On peut faire ce qu’il nous plait, comme en mai, et ça tombe bien, nous sommes en mai. Vous rendez vous compte ! A Poudlard12, on connaît les moindres pensées de la moindre personne en faisant un RPG avec elle. C’est comme si, nous pouvions lire dans les pensées des gens, mais sans pouvoir le montrer. On sait ce que les autres pensent d’une autre personne, si c’est une amitié réelle ou si la personne ne nous aime pas. Ce serait génial si on pouvait faire également cela dans la vraie vie. On discute avec un camarade de classe.

« Bonjour Clara ! Tu vas bien ? »
[ Oh non ! Pas encore elle ! Elle me gonfle et elle est chiante comme pas possible… ]

Ça aurait le mérite d’être clair au moins. Ou encore.

« Bonjour Elodie ! Tu vas bien ? »
[ Oh chouette ! Je me sentais seule et elle est gentille. ]

Vous voyez le principe ? Moi, j’adhère. Parce que dans un pays merveilleux, nous verrons vairons. Nous aurions une double vision de la scène, la scène initiale et la scène où les pensées secrètes nous seraient dévoilés.

Article de Ginny Workey, illustré par Edward Dumbledore.

Interview du mois !


http://img15.hostingpics.net/pics/112148interviewcopie.png

Il y a de cela quelques numéros le Gryff’Time vous proposait une interview de jeunes recrues toutes fraîches et pimpantes sortant tout droit du topic de présentation. Aujourd’hui nous vous proposons une interview de nouveaux assez particulier puisqu’ils ne sont pas frais –mais pas au point d’être comme le poisson d’Ordralfabétix je vous rassure-. De véritables livres du savoir Pédouzien nous vous proposons de découvrir les secrets les plus intime de ce que votre journal de maison à baptiser les nouveaux anciens et qui sont de retour au Château depuis peu afin, espérons-le, de nous jouer de charmants tours.

 

Gryff’Time : Tu es partie du site pendant un certain laps de temps n'est-ce pas ? Dans ce cas comment l'as-tu trouvé à ton retour ? (tes impressions, les changements qu'il y a eu, les gens,... ) 

Carlie : En effet, j'ai dû m'absenter un petit moment (mais ne vous inquiétez pas, je suis de retoour ! mouhaha ;) )
Et bien lorsuqe je suis revenue sur le site, cela m'a fait très bizarre.. Il y avait pleins de nouveux topics, jeux et concours. Le site paraissait tout neuf et je me sentais un peu comme une petite nouvelle qui ne connait rien ni personne. Il y avait pleins de changement dans les membres du personnels, notamment dans l'équipe de quidditch. Mais j'ai également été très touché par les personnes qui sont sur le site depuis presque toujours et qui sont toujours là, fidèle à leur poste. 

Ileana : En effet, je me suis absentée durant... 1 an et demi je pense. Je ne sais plus exactement. ^^' Hmm... Je faisais un petit tour sur le site tous les 2/3 mois quand j'y pensais et ce qui m'a le plus marqué c'est le départ de Bdragon de son poste de DdM. C'est marrant mais je le voyais éternellement à ce poste et je ne pensais pas qu'il partirait un jour. Bon, c'était pour la bonne cause car son départ a eu lieu suite à son poste de DA mais quand même... Sinon au niveau des changements, ça fait toujours un peu drôle de voir que d'autres gens ont pris le pouvoir des différentes sections. 'Fin il y en a toujours certains mais on ne voit plus les mêmes. Et j'avoue avoir du mal à m'y faire. ^^' 


Gryff’Time : Quelle est l'odeur de tes chaussettes ? 

Carlie : Et bien tout dépend du type de chaussettes ! 

Il y a les chaussettes amoureuses, qui sont donc en couples. Celles ci sont lavées, séchées, repassées, pliées, rangées, bref chouchoutées par les elfes de maison que j'ai embauché pour maintenir en état ma chambre pendant mon absence. Et ces chaussettes sont heureuses d'être toutes belles ( Bah oui c'est bien connu, lorsqu'on est amoureux on fait tout pour être le plus beau et le plus parfait pour l'autre. Les chaussettes sont la preuve vivante de ce phénomène ! [Oui les chaussettes sont des êtres vivants à part entiers! Pas de discrimination =o ] ) Les chaussettes en couples ont donc une odeur délicate et agréable. Vanille, violette et framboise des bois pour ma part.

Et ensuite il y a les chaussettes célibataires ! Celles là sont plutôt insociables et solitaires. Elles se cachent dans tous les recoins inimaginable pour fuir leur moitié ! Nous, Hommes, les oublions sous le lit, au fond d'un tiroir, derrière les toilettes ... et, au grand bonheur des chaussettes qui font tout pour faire de la concurrence aux trolls, nous oublions de les laver !
Je vous laisse imaginer qu'elles ne sentent donc pas très très bon ...

Ileana : Etant donné qu'elles sont faites en poils de boursouflet, elles sentent étonnamment bon. Je les lave avec de l'assouplissant au sorbet citron et j'aime beaucoup !
Ahah. Tu t'attendais à ce qu'elles sentent le botruc mort, hein...

Gryff’Time : Qu'est-ce qui te manque le plus, qu'il y avait autrefois mais plus maintenant ? 

Carlie : C'est une question assez délicate car tout le monde à besoin de changement, et les nouvelles choses sont souvent aussi bien voir mieux que les anciennes puisque le but est de persévérer ...
Mais je dirais que ce qui me manque le plus, c'est les personnes qui étaient présentes auparavant et l’ambiance qu'elles créaient. Je trouve le monde un peu moins vivant sans elles. 

Ileana : Hmm... "Qu'il y avait autrefois..." je ne sais pas, mais "que je faisais autrefois" je sais : le quidditch et les nuits passées sur le t'chat. ^^' 

Gryff’Time : Quelle musique aurais-tu aimé mettre à l'enterrement de Godric Gryffondor ? 

Carlie : Quelle question ! " Gryffindor rally cry" de Ministry of Magic bien évidemment !
J'ai vraiment besoin d'expliquer pourquoi..?

Ileana : Hmm... River Flows In You, de Yiruma. (:

Gryff’Time : Si je te dis "Poil au nez", tu me réponds ? 

Carlie : Vive les framboises ! *__*

Ileana : T'auras pas d'dragée ! Ahah =°

Gryff’Time : Qu'est-ce qui te plaît le plus à Gryffondor ? 

Carlie : Voyons... La solidarité qu'il y a entre nous, le fait qu'on cherche toujours à donner le meilleur de nous même, par tous les moyens. J'aime aussi le fait que les Gryffondors ne soient pas de mauvais joueurs et ne baissent jamais les bras devant les difficultés. Même si nous risquons de finir dernier, les Gryffondors ne trichent pas et sont toujours vrais !

Ileana : Notre persévérance. Ouais je crois. ^^

Gryff’Time : Depuis combien de temps es-tu sur le site ? 

Carlie : Deux plus deux.. fois 23 divisé par la somme de 24x et 56y ... soustrait à pi.. représenté par la fonction y = 36x² +28x +76 ...le tout multiplié par soixante douze vingt...
Cela fait exactement 3 ans et 3 mois ! 

Ileana : Depuis début novembre 2009. Donc cela fait maintenant 3 ans et 7 mois. (:

Gryff’Time : Si tu pouvais inventer un parfum de dragée surprise de Bertie Crochue, cela serait quoi ? 

Carlie : Un dragée surprise gout herbe mouillée devrait être interessant ... J'aime beaucoup cette odeur !

Ileana : Le thé ! *___*

Un petit mot pour la fin ?

Carlie : VIVE GRYFFONDOOOR JE VOUS N'AIIIME <3

Ileana : Un grand plaisir de répondre à tes questions. Mes réponses n'étant pas exceptionnelles, je te demande pardon.

 

Que conclure à tout ceci ? La question ne se pose pas mes chers graoux : Carlie est Kawaii et notre préfète est un monstre de gentillesse et de bonté.

 

Article d’Arianne avec la participation de Carlie Massen et Ileana Neela, merci à elles. <3

Illustré par Edward.

Des Lettres Musicales.


Chers lecteurs,

J'avoue avoir été déçue de ne recevoir que deux participations ! Je pensais que le concours vous attirerait, vu que vous pouviez gagner pas mal, pour selon que ce n'était pas difficile. Peut-être un thème trop contraignant ? Je retente tout de même, le prochain thème sera annoncé dans le bureau du Gryff'Time.

                                                                                                                                                                                            Miss Love.

 

                                                                                              ---------------------

Aux deux participantes,

Je tiens sincèrement à vous remercier et à vous féliciter ! Vos participations étaient vraiment de qualité, ça m'a fait plaisir de les lire. J'ai eu beaucoup de mal à vous départager.
Miyu, j'ai beaucoup aimé tes réflexions sur la chanson, notamment lorsque tu poses toutes ces questions que tout un chacun a dû se poser. Ton pommeau de douche est des plus chanceux que d'écouter ta voix, ton âme s'exprimer. Peut-être qu'un public plus large serait appréciable ? Essaie donc avec les robinets, je suis certaine que tu y verras un changement.
Quant à toi Arianne, il est vrai que les jeunes d'aujourd'hui ne s'intéressent pas assez à notre culture, nos racines. Qui n'a jamais frémi à l'écoute d'Un chaudron plein de passion ? Mais je pense que nous devons tous nous ouvrir. Si nous imposons aux plus jeunes d'écouter Celestina Moldubec, pourquoi les plus vieux ne devraient-ils pas se pencher sur les Bizarr' Sisters ? A méditer.

                                                                                                                                                                                            Miss Love.

                                                                                              ---------------------
                                                                                              Lettres envoyées :


A Miss Love,

Nous sommes nombreux à vouloir faire carrière dans le monde de la musique et je pense que tous autant que nous sommes nous avons rêvé du fait que notre voix soit entendue par d’autres que notre pommeau de douche. La musique n’est-elle pas un merveilleux moyen de s’exprimer ? Lorsque nos paroles sont insuffisantes, lorsque nous n’avons pas la force ni le courage de les prononcer, la musique permet de tout expliquer. Un compositeur fait passer plus de messages et de sentiments le long d’une chanson, le long de trois minutes, qu’un politicien et ses discours de trois heures. A mes yeux il ne suffit pas d’écouter ou de composer mais de se laisser porter. Les personnages prennent vies dans la musique et ils ont souvent l’apparence que l’on perçoit dans notre miroir. La musique est un quotidien. Qui n‘a pas rêvé de vivre à son rythme ? De marcher le long d’une route avec une symphonie grandiose marquant chacun de ses pas ? La musique est une route tortueuse pour ceux qui s’y risquent et si elle fait partie intégrante de ma vie, dois-je la considérer comme prédominante ? Je n’apprécie pas la même musique que certains mais pourtant au fond n’est-ce pas qu’un détail ? Le seul but n’est-il pas de profiter de sa musique et du réconfort qu’elle nous offre chaque jour ? C’est pourquoi je vous écris car je suis perdue dans les méandres de cette foutue partition qu’est la vie. Dois-je me lancer ou écrire un nouveau duo avec mon pommeau de douche ?

                                                                                                                                                                            Une moustache.

Ma chère Miss Love,

 

Je ne sais plus quoi faire, ma patience est détruite et mon coeur avec elle. Comment osent-ils ? Comment peuvent-ils ? Les noms de mes idoles, mes chers et tendres, les plus belles voix de France et d'Angleterre, oubliés à travers les noms d'une génération virtuelle. Jeunes et pleins de fougues, moldus et sorciers n'ont plu le temps d'inventer et de composer, seul compte le nombre de gallions. Et la musique d'autrefois refait surface pour certains et apparaît pour d'autres qui croient alors à la nouveauté de ces beaux refrains. Ils rendent hommages disent-ils mais mon coeur ne fait que souffrir devant leurs adaptations. Parce que ces adaptations sont plaisantes à l'oreille, elles enchantent et réveillent des souvenirs mais mon coeur se blesse devant certains qui pensent que tout cela est nouveau. Après Shakira qui reprend Francis Cabrel, Génération Goldman avec le chanteur éponyme, Jennifer avec France Gall, bientôt Ministry of magic reprendra Celestina Moldubec ! Assez, il en est assez de tout ceci, mon amour pour les anciens chanteurs me poussent à réagir mais que faire ? Que faire devant ces hommes et femmes ? Je suis seul face à l'immensité d'une foule en délire qui clame le nom de ces nouvelles personnalités. Je vous en prie conseillez moi.

 

Un homme assis sur les murs de poussières.

 

RESULTATS :

1ère place :
M
iyu
1 Gallion + gage à l'une des deux Rédac'Chef (Arianne ou Vanille).


2ème place :
Arianne Illan
10 Mornilles + avatar sur mesures.

Le parfait graoux

http://img11.hostingpics.net/pics/487088PerfectGraoux.png

Le graoux parfait aura pour ambition de savoir qui, parmi nous, sont les parfaits graoux. Des tests seront ainsi mis en place pour savoir si vous êtes parfait, ou si, pour vous, le mieux à faire serait sans doute de fermer votre compte pour en ouvrir un autre... ailleurs. (Tout cela est bien sûr ironique et on ne souhaite nullement le départ des graoux, même s'ils ne sont pas parfaits. Je vous rassure, personne ne l'est.)

Vous faites partie de la maison de Gryffondor et vous vous demandez si vous représentez parfaitement votre maison ? Ce test est fait pour vous. Et pour être un parfait graoux, il faut être parfait de tous les points de vu, non ? Et bien, commençons par la musique.

1) Avant de dormir, quel chanson écoutez-vous ?

Le petit vers de terre
Une chanson douce
Fais dodo, colas mon petit frère
Alouette, gentille alouette

2) Si vous êtes tristes et que vous voulez écoutez une chanson triste, laquelle vous conviendrez le mieux ?

L'aigle noir
Le lion est mort ce soir
Le serpent Python
J'suis blaireau

3) Quel chanson aimez-vous le moins ?

Les malheurs du lion
Peaux de Serpents
La plume d'aigle
Pour toi, je serais un blaireau

4) Avant un examen, pour vous détendre et vous mettre d'aplomb quelle chanson écoutez-vous ?

L'hymne de Serdaigle
Serpenstars
Gryffondor Rally Cry
Comme un homme

5) Lors d'un bal, la chanson sur laquelle vous dansez ?

Serpent
Le temps d'une chanson
Iron Lion Zion
The badger song

6) Votre musique Disney préférée ?

Je veux savoir
Je voudrais déjà être roi
Aie confiance
Bienvenue

Si vous avez une majorité de , vous pouvez vous considérez comme un parfait graoux. Molly Moselley est fière de vous avoir dans sa maison et tous les graoux le sont également. En vous ayant à Gryffondor, la maison a gagné en sagesse, amour et perfection. On ne compte plus le nombre de louange qu'on vous a fait.

Si vous avez une majorité de , il y a encore énormément de travail à faire sur ce côté-là. Vous aurez préfériez apprendre à voler ? Il fallait être un piaf, ma foi. Mais attention que l'on ne vous coupe pas les ailes, mes choux.

Si vous avez une majorité de , vous auriez mieux fait d'apprendre à lire au lieu de vous goinfrer de friandises. Ne niez-pas, le lions eyes vous a vu. Allez vous empiffrez de gâteau pour la peine. Peut-être que vous arriverez à passez en deuxième année, qui sait ? En attendant, vous êtes quasiment disqualifié.

Si vous avez une majorité de , vous avez autant de goût qu'un mollusque gluant. Vous feriez mieux de réviser vos musiques et de repasser l'examen. Vous échouez lamentablement.

Article d'Arianne Illan et Ginny Workey.
Illustré par Edward Dumbledore.

J'en ai ras l'horoscope !


http://img11.hostingpics.net/pics/888173Horoscope.png
Sortez de votre quotidien morose et venez plutôt admirer les astres, histoire de savoir si le lendemain (dé)chantera aussi faux que la Grosse Dame... Bonne lecture !


20/01 - 18/02 : Episkey

 

Vous êtes tout à fait survolté. Prêt à tout. Attention cependant à ne pas en oublier votre entourage qui pourrait vous reprocher d’être trop de bonne humeur. Vous savez bien comment réagissent vos proches en vous voyant profiter des bonheurs apportés par la vie. En tous cas, cette période vous réussit. Côté cœur comme côté travail, tout va bien. Côté chance, vous risquez de recevoir une mauvaise note à votre prochain devoir de Potions, mais vous savez tout prendre avec philosophie.

Le conseil rabat-joie d’Hermione Granger : Votre soudaine bonne humeur ne doit pas être un frein à la réussite de vos devoirs ! Si vos proches ne vous remettent pas dans le droit chemin quand il le faut, la probabilité de passer au niveau supérieur l’an prochain sera diminuée.



19/02 - 20/03 : Anapneo

 

Remontez vite à la surface pour mieux respirer la santé. Vos proches vous reprochent de faire trop souvent la tronche, comme disent les Moldus, mordus d’allitérations. Si vous êtes célibataire, ne tentez rien pour le moment, vous risquez d’essuyer un refus. En revanche, pour les examens, ce sera élémentaire, mon cher Watson. Vous enchaînez les réussites et les compliments vous pleuvent dessus. Tentez de positiver, malgré cette saison qui n’est pas vraiment la votre.

Le conseil WTF de Luna Lovegood : Ça ne va pas ? Vous pouvez aller à l’infirmerie et demander à ce qu’on vous fasse avaler une potion à base de Voltiflor. Vos Joncheruines en deviendront inoffensives et vous pourrez repartir l’esprit libre sur de nouvelles bases avec vos amis.

 


21/03 - 20/04 : Enervatum

 

Vous devenez très agressif. Quelque chose ne va pas ? N’oubliez pas d’en parler à vos proche, ils sont là pour vous soutenir, quelque soit l’épreuve que vous traversez. Si vous êtes en couple, un période difficile voire fatale est à prévoir. Côté travail, la vie semble continuer son cours. Votre malheur ne semble pas avoir trop de répercussions sur vos appréciations et sur l’opinion qu’ont vos professeurs de vous.

Le conseil à ne pas lire de Sybille Trelawney : Veillez à surveiller chaque soir la position de Neptune. En effet, si elle est trop éloignée du champ de vision que vous avez depuis la fenêtre de votre salle commune, cela peut avoir des conséquences désastreuses sur vous et il est préférable d’y être préparé.

  


21/04 - 20/05 : Flipendo

 

La peur, la crainte que vous ressentiez le mois dernier s’est apparemment envolée pour laisser place à une susceptibilité très irritante pour votre entourage. Prenez du recul par rapport à vos paroles et surtout, arrêter de flipper : personne ne peut vous en vouloir ! Quelque chose vous surprendra ce mois-ci. Impossible cependant de savoir si ce « quelque chose » sera bénéfique ou maléfique. C’est à vous d’en décider. Côté travail, c’est une catastrophe. Un troll est à prévoir en divination et/ou en Sortilèges et Enchantements.

Le conseil pseudo-rassurant de Ronald Weasley : Bah, c’est pas bien grave, un troll ou deux, ça se rattrape. C’est pas bien grave. Tout le monde passe par là un jour ou l’autre. Une seule chose à retenir : Keep calm and read the Gryff’Time.

 

 

21/05 - 21/06 : Gemino

 

En apparence, vous êtes fidèle à vous-même : souriant(e), drôle, charmant(e) même. Votre compagnie est très appréciée par vos proches et même par vos professeurs. À propos de ceux-ci, vous découvrirez bientôt une part de leur personnalité assez surprenante. Vous avez donc l’air heureux et comblé. En réalité, tout au fond de vous, un mal vous ronge, sans que vous puissiez en déterminer l’origine. Une seule chose à faire : attendre que ça passe.

Le conseil féminin de Lavande Brown : Quoi ? Attendre avant de nettoyer ce maudit bouton ? Certainement pas. Un peu de crème de Géranium Dentu acheté sur le chemin de Traverse, vous attendez une heure que la crème fasse son effet, vous arrosez votre visage avec trois gouttes d’hydromel et vous n’avez plus qu’à attendre que votre peau sèche. Et le matin, miracle ! Votre peau est comme neuve. Belle, jeune, douce, elle retrouve tout l’éclat et la fraîcheur qu’elle avait malencontreusement perdue !

 

 

22/06 - 22/07 : Lashlabask

 

Votre vie est presque parfaite. Un superbe bulletin, les encouragements de vos parents, vos amis qui vous trouve drôle et intelligent, la reconnaissance de vos professeurs… Mais en amour, il vous faudrait un peu de Felix Felicis. Car en effet, on vous résiste. Cette situation quelque peu frustrante ne peut être réglée avec acharnement et ressassement. Il faut attendre de jours meilleurs. Cette attente vous permettra peut-être de découvrir les sentiments insoupçonnés que vous éprouviez depuis bien longtemps à l’égard de quelqu’un… Mais qui ?

Le conseil théâtral de Nick-Quasi-Sans-Tête : « Ô femme ! femme ! femme ! Créature faible et décevante ! ». Méfiez-vous de l’amour, jeunes inconscients. Il est plus fourbe que votre pire ennemi, vivant ou mort, avec ou sans tête.

 

 

23/07 - 22/08 : Silencio

 

Votre nature discrète en agace plus d’un. Cependant, plus d’une ou d’un Graoux pourrait succomber à vos charmes inexistants à vos yeux et pourtant bien réels. Laissez faire… Côté travail, aucun point bonus ne vous sera accordé car vous malmenez le BBCode en mélangeant les balises. Mais cela ne vous empêchera pas de décrocher des « Optimal ». Vous tomberez malade, ce mois-ci. L’occasion pour vous de réviser aussi vos examens en approche.

Le conseil trop prudent de Madame Pomfresh : Évidemment que vous allez tomber malade ! Dès que les jeunes Gryffondor voient un rayon rouge et or, ils sortent presque torse nu ! C’est la meilleure solution d’attraper un mauvais rhume, voire bien pire. Sortez donc toujours couvert avec quelques feuilles de Dictame. Toujours utiles, ces merveilles.

 

 

23/08 - 22/09 : Spero Patronum

 

« Toujours le sourire aux lèvres ». Voilà comment vous êtes décrit pas chacun de vos camarades graoux. Vous êtes d’une humeur tout à fait radieuse et cela fait plaisir à voir. Attention cependant à certains qui, jaloux de votre bonheur trop apparent à leur goût pourrait vous en vouloir et vous faire les coups les plus abominables qui soient. Cela risque fort de vous arriver, d’ailleurs. Soyez très prudent. Vous aurez les meilleures appréciations de votre année ce mois-ci. Faîtes attention à votre professeur de Divination.

Le conseil bref d’Alastor Maugrey : Vigilance constante !

 

 

23/09 - 22/10 : Partis Temporus

 

Vous n’êtes plus sûr de rien. Vous croyiez avoir trouvé l’âme sœur mais il n’en était rien. Vous pensiez avoir réussi votre devoir d’Astronomie mais finalement, vous avez reçu un « Désolant » aux allures sinistres. Mais tous ses événements inattendus offrent aussi un aspect positif. Et oui ! Vous avez eu votre premier « Effort Exceptionnel » en Potions ! Attention à votre caractère parfois trop explosif qui pourrait faire fuir votre entourage. Soyez calme et détendu. D’autre part, veillez à ce que Saturne rond dans votre devoir d’Astronomie la prochaine fois. Comment ça, quelqu’un l’a fait avant moi ?!

Si vous êtes un garçon, des surprises sont à prévoir... Si vous êtes une fille, vous réussirez à prévoir ce qui attend les jeune hommes de Gryffondor durant leur prochain mois.

Le conseil avisé de Minerva McGonagall : Au lieu de lire cet horoscope de bas niveau, vous devriez travailler votre examen de Métamorphose !

 

 

22/12 - 20/01 : Deprimo

 

Tout va mal. Vous êtes d’un pessimisme incroyable. C’est compréhensible : vous sentez que celui ou celle qui fait battre votre petit cœur de lion sot vous échappe. Mettez vite les choses au clair ou vous resterez désespérément malheureux encore longtemps. Côté boulot, ça ne va pas mieux. Votre déprime a une réelle influence sur la qualité de vos devoirs et, cerise sur le gâteau, vous êtes débordé et complètement démotivé depuis votre mauvaise note en Défense Contre les Forces du Mal, votre matière de prédilection. Réagissez !

Le conseil que ceux qui n’ont pas compris expliquent à ceux qui pigent que dalle de Dumbledore : « Il est nécessaire de comprendre la réalité avant de pouvoir l’accepter et seule l’acceptation de la réalité peut permettre la guérison. »

 

Sur ce, à très bientôt à tous pour un nouvel horoscope !

Article de Will Aedel ; illustré par Edward Dumbledore.