jeudi 15 mars 2018

Editorial

http://nsa39.casimages.com/img/2018/03/09/180309101555410045.png

Bonjour à vous les lions !

J'espère que nous ne vous avons pas trop manqué. Ce mois-ci a été plutôt riche en nouvelles, alors quoi de mieux que de se détendre en lisant votre journal préféré ?

Se détendre, oui, mais avant de vous affaler dans un canapé en mangeant des bonbons (oui, je vous vois, je sais tout), je voudrais que vous vous tourniez tous vers notre nouvelle recrue pour la féliciter ...

https://www.zupimages.net/up/18/09/bi5k.png

Julienne rejoint l'équipe ! Et vous pourrez avoir le plaisir de lire ses premiers articles !

Sur ce, je vous souhaite une très bonne lecture, à vos commentaires, prêts, partez !

Editorial et Header de Iris Adams, Illustration de topic d'Aaliya Whitewood. 

mercredi 14 mars 2018

Le courage d'être soi

le courage d'être soi.png
 

Soyons fiers d’être des Gryffondor.

A.D. a raison de dire que nous sommes Poudlard, parce qu’en nous se regroupent toutes les qualités des excellents sorciers : l’intelligence, la justice, le courage, la bienveillance et l’humour.

D’aucuns, par mépris, pensent que Gryffondor se victimise parfois. Mais nous sommes-nous réellement sentis victimes ou a-t-on voulu que nous nous sentions victimes ?
Peu importe, ce temps, s’il a existé, a disparu depuis longtemps. Les Gryffondor développent leurs talents dans tous les horizons et avec la connaissance de leurs qualités et de leurs défauts, ils font avancer ce château.


Depuis sa création, notre maison a accueilli les sorcières et les sorciers très différents. Au fond, qu’est-ce qui unit Dumbledore et Seamus, McGonagall et Ron, Hermione et Neville ? Le courage de leurs décisions. « Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes » Ce que nous sommes vraiment, nous le montrons chaque jour davantage à ce château.


Depuis toujours, nous avons à cœur d’être justes dans nos rapports avec les autres maisons. Ainsi, au quidditch, notre fair-play est remarqué par toutes les équipes.  Nous n'avons pas besoin de la morgue des Serpentard pour être au-dessus du lot. Chez nous, nul ne se pavane ou « rage-quitte » le stade à la moindre défaite. Au contraire, on voit les Gryffondor saluer leurs adversaires, les féliciter pour leurs belles prestations, puis repartir avec l’envie de progresser.


De même, l’intelligence critique des membres de cette maison a brillé lors du calendrier de la mort organisé par Bdragon. Les élèves ont su déployer, dans la durée, une pensée réfléchie, une recherche active sur les thèmes les plus intéressants de l’œuvre de J.K. Rowling. L'érudition n'est pas l'apanage des Serdaigle, loin de là : les Gryffondor réfléchissent, et ils réfléchissent bien, à l'instar d'Hermione !


Enfin, on ne compte plus les facéties des élèves pour faire rire leurs camarades, que ce soit en Terrasse, dans les RP, ou dans la salle commune. Nous sommes tous les héritiers des jumeaux Weasley !


C’est donc une fierté pour moi d’être devenu le Directeur de notre maison. Puissions-nous continuer à grandir ensemble, à agir avec la fierté de nos valeurs. Laissons les autres maisons chercher leur identité...

La nôtre nous est chevillée au corps. A travers nous, les héros de Harry Potter sont vivants, nous en sommes les plus dignes représentants !

 

Article de Yoann Flamel

Hear me roar

https://zupimages.net/up/18/11/xjpx.png

 

Chers lecteurs et lectrices,

Je dois vous avouer ma lassitude à la lecture de certains articles dans d'autres maisons. Pour ne citer personne, du moins pour l'instant, j'ai remarqué que Gryffondor était de plus en plus pris pour cibles de tacles puérils fait par des gens sans esprits. Là où la finesse est de mise, on remarque de plus en plus des attaques frontales, sans fondement, juste pour chercher le rire d'un spectateur bien content de ne pas avoir eu à réfléchir de tout l'article. Car oui, notre maison est tel un phare pour tous les gens manquant d'imaginations. Elle permet à chacun de déverser sa haine, tant elle est connue.

Je ne vise pas que Serpentard ici, toutes les maisons aiment se chercher pour mieux se retrouver par la suite. Toutefois, il est temps de rétablir la vérité sur Gryffondor. Ne prenez pas cet article pour une réponse, ni pour une plainte. La fourrure du lion est trop épaisse pour que le venin du serpent puisse atteindre sa peau. Prenez cet article pour ce qu'il est, une déclaration, une affirmation de notre identité. Notre identité passe par ce que nous faisons, par les gens qui composent notre maisons.

Nous sommes la maison qui a fondé ce site. Nous sommes la maison du courage. Car du courage il en faut pour faire avancer cette école quand tous les autres jouent pour leur maison. Notre but n'est ni la gloire, ni la sagesse et encore moins la nourriture. C'est bien de faire avancer ce site par les meilleurs moyens. En ayant les meilleurs élèves nous faisons avancer les choses. En ayant les meilleurs préfètes et le meilleur Directeur de Maison, nous faisons avancer les choses. A chaque tournant de Poudlard12, un gryffondor était là. Pendant que certains cherchaient à trouver leur gloire, notre maison tout entière s'est unie pour un même but.

Les autres maisons savent gagner, mais dans les moments importants c'est Gryffondor qui gagne. N'est-ce pas notre maison qui a gagné la 50ème coupe ? Peu importe les arguments énoncés. Même contre notre journal. Nous n'avons pas besoins de commentaires pour savoir que l'on est lu. Ce n'est pas une secte indépendante de la maison. Notre journal est fait pour notre maison, par notre maison.

Et qu'est-ce que notre maison ? Serpentard est l'ambition. Serdaigle est la Sagesse. Poufsouffle est la loyauté. Gryffondor est à l'image de notre directeur. Gryffondor est Poudlard.



A.D., illustré par Aaliya

Une nouvelle ère !

http://journal-gryffondor.poudlard12.com/public/Maiwenn/GT_61/une_nouvelle_ere.png

Une page s’est tournée le mois dernier, Molly Moseley a démissionné de son poste de Directrice de maison. Pour beaucoup d’entre nous, elle a toujours été la seule DDM que nous ayons connue. Elle représentait à la perfection les valeurs de Gryffondor, le courage, la détermination, la bienveillance et l’humour !

 

Nous avons pu lui dire combien elle avait compté pour nous dans le topic qu’elle a ouvert pour annoncer son départ.

Ce modeste article recueille quant à lui quelques souvenirs que des Gryffondor ont bien voulu me confier. Certains ont préféré les garder pour eux. Il y a des souvenirs que l’on chérit et que l’on veut garder secret.

 

Miss Amelia Mewtrix - Meow

Mon meilleur souvenir avec Molly est difficile à situer. Je crois que c'est, sans pouvoir le placer très exactement, le jour où nous avons commencé à discuter vraiment librement et amicalement. Ah si ! Un de mes meilleurs souvenirs avec Molly, c'est quand nous avons discuté ensemble pour que je fasse sa biographie. C'était très drôle pour moi, et hyper agréable de discuter avec elle de son affreux personnage.
Au fond, je crois que mon meilleur souvenir avec Molly remonte un peu trop loin pour que je puisse le placer dans le temps, mais ce qu'il y a de plus chouette, c'est que depuis elle est toujours aussi cool et accessible. Qu'importe le grade ou le moment, elle n'a jamais été moins à l'écoute ou encline aux boutades. Et ça, c'est vraiment la classe.

 

Charlie Workey

Il y a eu beaucoup de bons moments ! Je dirais peut-être la dernière coupe gagnée avec les Gryffondor, elle était là et beaucoup de Gryffondor également, et ça a fait du bien de gagner une coupe !
 

 

Mhulane Shafiq

Je ne sais pas trop si c'est le meilleur mais c'est celui dont j'ai envie de parler ^^. Je me souviens de la première fois où j'ai joué avec Molly au Quidditch. Un jour, elle est venue s’entraîner avec nous. J'avais déjà entendu parler de ses exploits au Quidd', on m'avait déjà dit que c'était une grande joueuse mais le voir de ses yeux, c'est bien différent. Nous avions été mises dans la même équipe, jouer avec elle avait un côté stressant c'était quand même notre DDM et en même temps c'était tellement amusant. C'est le souvenir que je veux garder : la joie, les rires et les tcheks parce qu'on a mis un but.

 

Tanguy Kerlal

Je me souviens que Molly avait raconté une histoire à propos d'Aileen, Cora et elle au restaurant, un jour que j'étais co sur la Véranda, et avec Maï et Charlie on était explosé de rire.

 

Anselmus Fridge

Je sais pas si c'est le meilleur, mais je pense que c'était le plus marquant : c'est lorsqu'elle était venue au stade pour soutenir l'équipe de Gryffondor et qu'elle s'était battue pour nous ! J'avais kiffé ahah

 

Romain Niké

Je ne l'ai que très peu connue, malheureusement... Donc, honnêtement, je dirais les discussions sur le tchat !

 

Emilie Allen

Je n'ai pas eu le temps de côtoyer Molly très longtemps, mais je dirais que le jour où j'ai appris que j'avais été choisie comme adjointe en DCFM, sa réaction a été ma préférée et que ça m'a vraiment fait plaisir de recevoir ses félicitations ! *-*

 

Tauriel Bifrost

Je pense que c'est ma rencontre avec elle au sein de la Grande Salle. J'ai poursuivi son niffleur qui m'avait volé ma fourchette en argent. Je suis finalement tombée sur Molly qui m'a donné rendez-vous dans la Forêt Interdite pour me parler de ses petits secrets *-*

 

Aaliya Whitewood

Je n'ai pas eu la chance de la connaître beaucoup, toutefois j'ai adoré voir son RPG avec Lisou dans la Salle commune !

 

Yoann Flamel

Il y en a pas mal et puisque je suis l’auteur de cet article, j’en donne plusieurs : il y a la fin de la 50e Coupe, les encouragements de Molly et sa fierté pour nous m’avait beaucoup touché. Je garderai aussi précieusement le souvenir de soirées en Terrasse ainsi que son chaleureux et amical soutien lorsqu’il fut question que je devienne DDM…

 

 

Enfin, j’ai demandé aux Gryffondor de donner quelques mots pour caractériser Molly, voici le nuage de leurs propositions :

 

 


https://www.zupimages.net/up/18/11/bb8a.png

 

Article préparé par Yoann Flamel, avec une bannière de Maïwenn Henley Young

 

Une nouvelle ère ~Bis

http://journal-gryffondor.poudlard12.com/public/Maiwenn/GT_61/une_nouvelle_ere.png

Une nouvelle ère pour Gryffondor a commencé lorsque notre chère Directrice de maison, Molly Moseley a décidé qu'il était temps pour elle, après cinq longues années à ce poste, de prendre sa retraite et de laisser son poste à une autre personne pleine de ressources et de qualités, Yoann Flamel.

Molly Moseley a tout d'abord été une simple élève qui a fini par monter les échelons en faisant différents mandats tels que capitaine, préfète, préfète en chef et enfin devenir directrice de maison. 

Elle était le pilonne de la maison gryffondor, elle a passé cinq longues années heureuses, remplies de joies et de dynamismes. Elle était triste de devoir partir mais préférait passer le flambeau à une autre personne tout aussi compétent qu'elle. Elle était toujours présente auprès des gryffondor et elle était toujours prête à aider son prochain. C'était comme si elle était devenue la maman de tous les gryffondor. 

Lorsqu'ils ont appris cette nouvelle, de nombreux gryffondor ont été très triste d'apprendre que leur chère directrice de maison, Molly Moseley arrêtait son poste. Ils furent surpris et ce fut un choc car bien évidemment, ils ne pensaient pas que ce jour arriverait. Plusieurs commentaires ont été mis à la suite de son discours très prenant. Elle avait des choses à faire IRL et c'était compréhensible qu'elle le fasse même si elle avait une pointe au cœur de devoir passer le flambeau à quelqu'un d'autre. 

Beaucoup de nouveaux gryffondor ont connus Molly Moseley en tant que directrice de maison, ils pensaient tous qu'elle serait éternelle et toujours notre bien-aimée directrice de maison. Nous la regretterons sincèrement mais on continuera à tout faire pour qu'elle soit toujours fières de nous. 

Nous ferons également honneur à notre nouveau directeur de maison, Yoann Flamel en lui souhaitant nos félicitations pour à voir obtenu le poste, c'est le gryffondor qui le méritait le plus par ses qualités, ses motivations et son dynamisme. Je suis sûre qu'il fera un directeur de maison aussi inoubliable que Molly Moseley

Article de Julienne, illustré par Mai

mardi 13 mars 2018

Petits contes d'hiver

http://journal-gryffondor.poudlard12.com/public/Maiwenn/GT_61/petits-contes-d_hiver.gif

Aujourd'hui, en cette fin de saison, j'ai décidé de reprendre le vieux livre trouvé dans la bibliothèque un mois auparavant. Les histoires décrites me plaisant énormément, je vais vous en partager une nouvelle. Le conte choisi parle encore de l'amitié. Une amitié entre un renard et une souris.

Au départ, cette amitié était improbable, bien entendu. En effet, durant l'hiver, dans le pays froid où vivaient Renard et Souris, il fallait se serrer la ceinture. La neige recouvrait le sol de son manteau duveteux, cachant graines, herbes ou fleurs comestibles. Les petits animaux, ne pouvant se permettre de jeûner pour survivre et sustenter leur petite famille, prenaient des risques considérables en allant cheminer sur le sol immaculé. Un œil inattentif serait tout juste capable de distinguer les petites traces de pas, ne pouvant trouver les petits rongeurs qui s'affairaient à ramasser le peu de provisions qu'ils pouvaient.

C'est ici que Souris apparaît. Ce petit rongeur vivant encore seul, sans famille à élever, était si rapide qu'il avait peu de chance de se faire attaquer par un prédateur. Toutefois, cela dépendait aussi beaucoup du bon astre et, ce jour-là, je ne saurais dire si Souris eut de la chance ou non. Un peu des deux je suppose, car Renard, affamé, la distingua. Il sauta alors sur l'occasion et accourut derrière Souris inattentive. Heureusement qu'elle avait l'ouïe fine ! Elle l'entendit de loin et, ignorant le froid, plongea dans la neige. Elle fut aussitôt suivie de Renard qui fit un grand bond au-dessus d'elle. C'est ainsi que la course poursuite commença, l'un accélérant, évitant les obstacles et l'autre se faufilant sous des racines ou dans de petits tunnels neigeux.

Au bout de quelques minutes, Souris, sortant tout-à-coup de la neige, se retrouva, à sa grande surprise, sur de la glace. Elle glissa, virevolta, sans pouvoir s'arrêter. Renard, pris dans son élan ne put stopper sa course à temps et finit par déraper à son tour. Son poids le fit aller plus loin que Souris et il la doubla rapidement, tentant vainement de se rattraper. Alors qu'il finit enfin par s'arrêter, voilà qu'il vit Souris repartir en arrière. La course recommença donc. Cependant, le poids de Renard finit par faire craquer la glace qui se fissura sous les quatre pattes de l'animal. Très vite la course poursuite se transforma en course de survie. Renard et Souris courraient pour la même cause.

Seulement, ni l'un ni l'autre ne fut assez rapide. Renard sombra le premier. En une fraction de seconde, il fut gelé jusqu'aux os, son épaisse fourrure ne lui servant plus à rien. Lorsque Souris tenta un dernier saut pour atteindre un gros morceau de glace détaché, elle tomba à son tour dans l'eau froide et gelée.

Renard avait la force nécessaire pour nager, même en hypothermie, jusqu'à la bordure mais ça n'était pas le cas de Souris. Du bord de l'eau, il la regarda, tremblant de froid. Quelle mort atroce... Lui qui avait failli y passer, il pouvait comprendre ce que vivait le petit rongeur. Il resta là un moment, à regarder Souris se débattre pour sa survie, jusqu'à ce que ses yeux se ferment et qu'elle soit engloutie à tout jamais. Quelle injustice...

Sans trop réfléchir, Renard sauta de nouveau dans l'eau. Il nagea et plongea pour récupérer le rongeur dans sa gueule pleine de crocs. Il parvint ensuite tant bien que mal à rejoindre la rive. Toujours Souris en bouche, il ne comptait plus la manger et pour se réchauffer, il courut à grand galop jusqu'à sa tanière. Une fois à l'intérieur, il se roula en boule sur son lit de feuillages et déposa Souris toujours inconsciente. Il la couvrit de sa belle queue touffue et attendit. Le froid qui le tenaillait était terrible. Bientôt il se réchaufferait et Souris se réveillerait.

Je ne pense pas avoir besoin de vous conter la suite, chers lecteurs, car vous devinerez que cette fin signe-là le début d'une belle et longue amitié...

J'espère que les contes partagés vous auront tous deux plu et profitez de cette fin d'hiver accompagné d'un agréable petit redoux !

Article de Tauriel, illustré par Mai

Une senteur de printemps

http://nsa39.casimages.com/img/2018/03/04/180304090734504068.gif

Eh oui les amis, c'est le printemps ! Enfin ! Le retour des feuilles sur les arbres, l'herbe qui pousse de nouveau au plus grand bonheur de ceux qui la tondent, les fleurs qui sentent bon qui éclosent un peu partout... En parlant de choses qui sentent, l'odeur des hormones est aussi très présente au sein de notre château...

Après la Saint-Valentin qui a permis de créer des couples ou de lier d'avantage ceux déjà formés, l'école de sorcellerie est désormais remplie de garçons et de filles, de garçons et de garçons ou de filles et de filles qui se bécotent sans ménagement, plus ou moins discrètement. Le printemps n'est pas uniquement la saison des amours pour les animaux, il a bel et bien également un effet sur les humains, sorciers ou non.

Les professeurs, les membres du personnel et les célibataires en ont assez. En effet, les premiers ne supportent plus que les élèves usent de tous les stratagèmes pour s'envoyer des mots doux ou papillonnent tandis que les seconds en ont plus que marre de voir des élèves traîner dans les couloirs ou se cacher derrière des tapisseries ou dans des buissons. Quant aux célibataires, ils se sentent encore plus seuls que jamais, étant abandonnés par leurs amis occupés à entretenir la flamme avec l'élu(e) de leur cœur.

Chez les Gryffondor, le ménage de printemps a déjà commencé ! Non, nous ne parlerons pas de la vieille Molly qui a laissé le beau jeune homme Flamel prendre sa place et dépoussiérer le bureau du Directeur de Maison. Il paraît d'ailleurs que le fouet de l'ancienne directrice lui fut légué comme trésor transmis de génération en génération de DdM... Ainsi, une nouvelle relique de maison serait née... Au niveau des dortoirs, les anciens aux noms de pierres précieuses ont été remis à neuf, ne reste plus qu'aux élèves motivés à les rouvrir. Le thème cette fois est les friandises sorcières ! Miam ! Notons qu'un nouveau concept a vu le jour également, les petits nouveaux n'auront plus à passer leurs nuits dans la Salle Commune en attendant d'être acceptés dans un dortoir. Le dortoir des nouveaux et celui des nouvelles est désormais ouvert !

Allez les lions, le printemps est là, profitez-en pour faire le plein de vitamine E !

Article de Tauriel, illustré par Mai

Interview

Après avoir appris la démission de notre très chère directrice de maison Molly Moseley, j'ai décidé d'aller trouver notre tout nouveau DDM qui venait d'être choisi par le Directeur de notre école, Bdragon.

J'ai rencontré Yoann Flamel dans son tout nouveau bureau tout en buvant une bonne boisson afin de pouvoir l'interviewer plus aisément. 

Il était installé à son bureau en train de fouiner partout pour voir tous les secrets que conférait cette pièce pendant que je m'asseyais sur la chaise juste en face du bureau afin de commencer notre entretien.

https://zupimages.net/up/18/09/a76j.png

https://zupimages.net/up/18/09/y9ec.png

On voyait dans son regard qu'il était surpris et fort admiratif de la façon dont on lui avait proposé ce poste.

https://zupimages.net/up/18/09/k716.png

https://zupimages.net/up/18/09/gtxp.png

https://zupimages.net/up/18/09/r04z.png

https://zupimages.net/up/18/09/0bk5.png

On voyait que notre DDM était peiné de devoir arrêter ce sport qu'il aimait tant mais qu'il aimerait tout autant ce nouveau poste qui lui avait ouvert les bras et qu'il fera tout pour satisfaire notre ancienne DDM mais également les lions eux-mêmes.

https://zupimages.net/up/18/09/0w5r.png

https://zupimages.net/up/18/09/jabe.png

https://zupimages.net/up/18/09/ipn3.png

Je ris de bon cœur et laissai seul notre nouveau DDM afin qu'il puisse terminer plus amplement la fouille de son nouveau bureau mais également pour qu'il puisse se plonger dans son travail et dans ses futures animations pour la maison Gryffondor.

Article de Julienne

samedi 10 mars 2018

Les lions et le quidditch

https://media1.giphy.com/media/IX7gR7Pzugm9W/200w.gif

Ce mois-ci, le quidditch est à l'honneur ! 

Le quidditch bien qu'adulé par la plupart des Gryffondor n'est pas un des points forts de notre maison. En effet, nous n'avons gagné qu'une seule et même coupe de quidditch dans l'histoire de Poudlard12. Mais cette époque où les Gryffondor échouent même à monter sur le podium est bientôt finie ! Vous trouvez que je suis horrible et méchant avec notre équipe de Quidditch ? Et bien oui, c'est voulu ! 

Mais de toute façon, le match de mercredi m'empêche d'être méchant, étant donné que notre maison a vaincu Poufsouffle lors de la petite finale. Et oui, à la surprise de tous, Gryffondor a triomphé. Ce match fut très serré, notre équipe favorite a marqué tellement de buts que même en attrapant le vif d'or, les Poufsouffle n'ont pas réussi à battre Mhulane Shafiq et son équipe  ! 

Mhulane Shafiq, une étoile du quidditch pédouzien ? Peut-être avez-vous déjà entendu parler de cette demoiselle ? Si oui, c'est sûrement grâce au quidditch ! En effet, cette petite lionne impressionne tout le monde, elle gère son équipe avec maîtrise tout en s'occupant souvent des défis de soutien ! Ce n'est pas pour rien si cette demoiselle fut la première sportive de la coupe ! Vous pouvez la féliciter et la remercier pour tout ce qu'elle apporte et ce qu'elle apportera encore au quidditch pédouzien !

Serait-ce le début d'une grande montée en puissance de l'équipe de Gryffondor ?

Article rédigé par Romain Niké.

Top/Flop

https://www.zupimages.net/up/18/11/mvxo.png

Personnellement, j'adore les top/flop, c'est pourquoi ce mois-ci, je vous en ai concocté un 100% Gryffondor !

Le bronze pour la Shafiq !

Top

Comment ? Vous n'êtes pas au courant ? Gryffondor est sur la troisième place du podium de la coupe de quidditch ! En effet, après un match plein de rebondissements, notre équipe dirigée par la magnifique Mhulane Shafiq a remporté le match de la petite finale face à Poufsouffle. Un nouveau départ pour notre équipe de quidditch ?

Où sont les Graoux ?

Flop

Vous l'avez peut-être remarqué, mais nous voyons de moins en moins les Gryffondor dans le château. Je veux bien sûr parler des animations, seules deux ou trois personnes sauvent l'honneur de la maison, mais où sont les autres ? Il faut se ressaisir et montrer aux autres maisons de quel bois on se chauffe !

Des soldes à prix bas !

​​​​​​Top

Comme vous l'avez sûrement remarqué, depuis plus ou moins un mois, les soldes du professorat sont de retour ! C'est le moment de gagner plein de points bonus gratuitement !

Un horaire chamboulé

Flop

Et oui, comme chaque année, en mars, on change d'heure ! Et coup du sort, on dort une heure de moins, à peine deux mois avant les examens, qui y résistera ?

La fraîcheur du printemps

Top

Finissons avec une bonne nouvelle ! Le printemps est de retour ! Les températures douces reviennent et le soleil revient ! Que de bonnes nouvelles après le jour des amoureux ! À vos bouquets de fleurs !

Voilà pour ce top/Flop ! J'espère que ça vous a plu, à bientôt !

Article rédigé par Romain Niké et illustré par Aaliya Whitewood.

Le Gryffondor du mois : Aaliya Whitewood

http://journal-gryffondor.poudlard12.com/public/Amy/GT_61/interview.gif

Bonjour à toutes et à tous ! Ce mois-ci, comme je vous l'avais dit le mois dernier, j'ai interviewé une chroniqueuse en or, Aaliya Whitewood ! Même si on l'adore, Aaliya manque d'originalité et m'a donné rendez-vous ..... aux trois balais ! Je l'ai donc retrouvée autour d'un bon jus de citrouille, dans le bruyant salon.

Romain : Salut Aaliya ! Comment vas-tu ?

Aaliya : Coucou Romain, bien et toi ?

Romain : Bien, merci ! On m'a dit que c'était un anniversaire très spécial pour toi ce mois-ci, dis-nous tout !

Aaliya : En effet, ça fait déjà trois ans que je suis dans l'équipe du Gryff'Time en tant qu'illustratrice ; pour mon plus grand plaisir !

Romain : Waw ! Bravo Aaliya ! Je me demandais, tu ne te lasses jamais de faire des illustrations et pour la gazette et pour le GT depuis tant de temps ?

Aaliya : Quand on voit comment change l'équipe au fur et à mesure du temps, non. Je m'amuse bien trop à faire des illustrations pour le Gryff'Time ; comme pour la gazette, où je suis depuis bientôt 2 ans.

Romain : Heureusement pour nous ! Que ferions-nous sans toi ? Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Aaliya : Venez lire le Gryff'Time, car il est voué à de grandes choses ; sans aucun doute !

Romain : Merci pour cette interview Aaliya, à bientôt !

Et voilà pour l'interview ! Voici maintenant quelques avis de ses collègues du GT !

Yoann : Aaliya restera toujours associée à mes débuts au quidditch. Elle était alors la capitaine et j'ai appris à jouer avec elle, en même temps que Mhulane, notre capitaine actuelle. Aaliya est une Gryffondor active dans le château et la maison peut être fière d'elle !

Emilie : Pour moi, Aaliya c'est comme un monument pour les gryffondor ! Elle est vraiment très impliquée dans la maison et c'est une grande source d'inspiration ! En plus, c'est une fille super et une artiste hors pair ! Continue de nous épater !

Tauriel : Aaliya, je trouve que c'est une lionne très investie pour sa maison. Quand je vois le travail qu'elle fait au GT, je ne peux que l'admirer, elle essaie même de s'investir du côté des rédacteurs et c'est cool de prendre de telles initiatives je trouve. C'est une des personnes que je vois presque toujours sur la carte du maraudeur et s'en est presque rassurant d'ailleurs que de voir les piliers de Gryffondor régulièrement connectés !

Amy Pont : Aaliya ? C'est une petite sotte qui n'a pas encore finit de souffrir. Elle n'est pas aussi cool que l'on peut croire. Sachez qu'elle est trop amoureuse de sa maison. Elle aime beaucoup de monde, et beaucoup sont de gryffondor (malheureusement pour elle). On ne l'a connait pas pour sa vivacité (à juste titre), mais on la connaît bien pour sa détermination (faut bien l'avouer elle est présente à ce qu'il parait). Si vous voulez tout savoir, c'est une petite chose fragile, qu'on a rempli de beaucoup de défauts, mais qui n'abandonne pas son grand sourire (oui elle est niaise aussi). Moi je vous dirais juste une chose, c'est une fille qui a une admiration sans borne pour son journal (et pour sa maison également).

Et voilà, merci à eux et surtout à toi Aaliya, qui a déjà tant apporté à gryffondor et au GT ! Rendez-vous le mois prochain avec une vieille retraitée, Molly Moseley !

 

Article rédigé par Romain Niké et illustré par Aaliya Whitewood.

 

​​

Les petites joies de la vie

Les petites joies de la vie

AKA

http://journal-gryffondor.poudlard12.com/public/Maiwenn/GT_61/poisson_d_avril.png

 

Je sais ce que vous allez me dire, je vous vois venir d’ici ! Le poisson d’avril ce n’est pas si terrible que ça, la St-Valentin c’est pire lorsque tu es célibataire !

Peut-être, mais vous êtes-vous déjà promené dans tout Poudlard12 avec un papier sur le dos sur lequel est inscrit : « Tapez-moi ! » ? (Je n’ai pas eu la chance de vivre cette expérience et je ne suis pas pressée de la vivre) À mon avis, c’est bien pire que de voir des couples se coller toute la journée, car ils croient que c’est le seul jour de l’année où ils peuvent le faire sans avoir l’air bizarre. Durant le poisson d’avril, personne n’est à l’abri, c’est pourquoi je pense que ces cinq conseils vous seront très utiles si, comme moi, vous n’êtes pas le genre à faire les blagues, mais plutôt à les subir. Bonne lecture !

 

https://zupimages.net/up/18/10/qicb.gif

1. Éviter les gens silencieux et gênés à tout prix !

Ça peut paraitre étrange dit comme ça, mais c’est exactement ce que vous devez faire. Ce n’est pas le jour pour faire copain-copain avec le Serdaigle tout mignon qui ne dit jamais un mot et qui s’assoit au fond de la classe. C’est de lui que vous devriez vous méfier en premier, car vous ne savez jamais ce qu’il se passe sous ses boucles dorées (sans offense, hein). Mon point est que vous devez rester le plus loin possible de toutes les choses qui vous semblent inoffensives, même si c’est un fantôme et qu’il ne peut pas vous atteindre physiquement.

Ce qui m’amène à mon deuxième point…

 

https://zupimages.net/up/17/45/jhlm.gif

2. Est-ce que vous courrez vite ?

Non, ce n’est pas une question rhétorique. C’est même une question vitale pour votre survie. Imaginez que vous croisez Peeves au détour d’un couloir en ce jour fatidique. Vous aurez besoin de toute la rapidité dont vous saurez faire preuve pour vous sortir de ce piège qu’il aura concocté spécialement pour cette occasion. Bien sûr, semer un esprit frappeur n’est pas aussi facile que ça en a l’air, mais courir, ça va plus vite que marcher, ça c’est certain. Commencez donc à vous entraîner tout de suite pour être prêt quand le 1er avril arrivera !

 

http://33.media.tumblr.com/3f22dfde7d1be7e659f02682ee67042c/tumblr_inline_n7fxibcYBq1raitd9.gif

3. Réviser ses sortilèges défensifs

Vous pensez peut-être que je dis ça pour me faire de la publicité, mais loin de moi cette idée… bon peut-être un petit peu, mais ce n’est pas ma raison principale ! En fait, je pense surtout à ces bons vieux sortilèges qui vous permettraient d’éviter toutes situations embarrassantes dans lesquelles vous pourriez vous retrouver. Par exemple, un bon Impervius pour se protéger d’une chute de bombabouses avec un sortilège de têtenbulle ne fait de mal à personne ! Vive la magie !

 

https://media2.giphy.com/media/UCsMbGFiR6B5m/200.gif

4. Trouver la cachette idéale

Bon, vous allez me dire : « C’est un château, il y a des passages secrets et des cachettes truffés absolument partout ! On a des millions de possibilités », pas faux. Pourtant, c’est exactement là que j’éviterais d’aller me réfugier. Quoi de mieux pour un grand farceur que d’aller installer son piège dans un endroit éloigné de tout où personne ne vous entendra crier à l’aide, hein ? Mon conseil, restez groupé. Il est plus difficile d’être victime d’une farce si vous vous trouvez dans un lieu commun, comme la grande salle, où il y a beaucoup d’autres sorciers. De cette façon, vous serez au moins, un peu, à l’abri des mises à l’écart.

 

https://zupimages.net/up/18/10/84tg.gif

5. C’est le poisson d’avril ?

Comme dernier conseil, je vous propose le déni. Oui, oui, le déni ! Si quelqu’un vient vers vous en vous criant : « poisson d’avril ! », jouez l’idiot. Quoi de mieux pour se sauver d’une mauvaise blague que de faire croire au farceur qu’il s’est trompé de jour ? Il ne le verra jamais venir ! (bon, maintenant si avec cet article, mais faisons comme s’il ne l’avait pas lu) Vous pourrez voir le doute s’insinuer dans son regard et pendant qu’il cherchera partout un calendrier pour vérifier vos dires, vous pourrez vous esquiver en douce et échapper à sa farce, ni vu ni connu.

 

Vous me remercierez plus tard, pour le moment, contentez-vous d’aller préparer votre journée du 1er avril afin que tout se passe comme un match de quidditch. Bon poisson d’avril à tous !

Article écrit par Emilie et illustré par Mai